Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 160 - 161  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
160 161
" xied CABARET - SPECIACL£S LE MARDI. À MADO SPECTACLE À 23H SUIVI DE DJ BARBADA ET WHADO JUSQU'À 3H/". JEUDI 29 OCTOBRE 22H30 RAINBOW PRÉSENTE FREAK SHOW 1115 STE-CATHERINE EST 514.525.7566 MADO.00.CA ArMADO EST AU BOUTTE LA DOLCE VITA « Vous êtes confortables, encore un peu d’eau, d’autres pretzels, s’il y a quoique ce soit qu’on peut faire pour vous, n’hésitez pas à demander ». Un peu plus et les agents de bord venaient nous masser les pieds à notre siège ! Bon, il faut dire qu’il y avait de « la famille » parmi les agents de bord, tsé le genre qui fréquente mon cabaret. Grâce au beau Marco, j’ai eu le traitement Première Classe en Classe Économique. Le seul hic, c’est qu’il n’y a pas de vraie première classe sur Rouge (à part une douzaine de sièges en cuirette un peu plus larges à l’avant) donc pas de champagne, pas de repas spécial, pas de petite pochette beauté mais quand même, du service de grande classe offert par le petit minou qui a fait tout en son pouvoir pour rendre ce vol de près de 9 heures le plus agréable possible. C’est vraiment très pratique d’avoir des membres de la diaspora gaie sur la majorité des compagnies aériennes. Ça agrémente les vols qui peuvent parfois paraitre longs et pénibles. Alors oui, je suis allée à Rome, mais pas juste à Rome, à Florence aussi et j’ai aussi fait le tour des vignobles de Toscane. Un beau voyage ? Non, un merveilleux, un magnifique, un extraordinaire voyage ! ! Veni, Vidi, Bevi, Mangi ! Je suis venu, j’ai vu, j’ai bu, j’ai mangé. Alléluia comme c’est beau l’Italie. Mamma Mia comme ils bouffent les italiens. Ave Maria comme ils sont beaux les p’tits enfants de chœur ! Ça c’est mon genre de pays. Tout ce que tu vois est à pleurer de beauté, tout ce que tu bois est délectable à souhait, tout ce que tu manges est à se rouler dans la sauce tomate et tous les mecs que tu croises dans la rue sont à se gârocher la bouche ouverte dans le buffet ! Ah la Bella Roma, ville romantique par excellence, ville riche en histoire et en culture, ville pleine de charme, on ne l’appelle pas la ville éternelle pour rien. Et nul besoin de vous dire que les maigres 3 jours que j’y ai//160 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 « Bienvenue à bord du vol AC1920 d’Air Canada Rouge à destination de Rome, c’est un grand plaisir de vous accueillir à bord, nous espérons que vous passerez un agréable voyage en notre compagnie… » Wow, quel accueil ! Qui a dit que les nouveaux vols d’Air Canada Rouge était pourris ? Bon oui, la bouffe est immangeable et on est un peu à l’étroit mais c’est pas pire qu’Air Transat ou Air Creebec. Malgré ce qu’en dit ma sœur Nicole, j’avoue que j’ai rarement vu personnel d’avion aussi poli et serviable. passés furent loin d’être suffisants pour admirer toutes les splendeurs du monde antique qu’on y retrouve. Se balader sur un grand boulevard ou flâner dans les vieux quartiers, les merveilles qu’on croise au détour d’une petite rue pavée ne se comptent plus. Voir le Colisée, la Fontaine de Trévi, le Forum Romain, la Place d’Espagne, la Piazza Navona, faire son shopping sur la Via Corso, se perdre dans les étals d’épices au marché des fleurs, visiter un musée, manger de la bonne pizza et boire le meilleur café au monde. Rome c’est tout ça et plus encore. Mais Rome, c’est un peu comme Paris, ce n’est pas grave si on a pas le temps de tout voir et tout faire, c’est le genre de ville où on retourne, où on transite, parce qu’on s’y sent bien comme à la maison. Io tornero. Deuxième étape de mon périple italien, Florence, une habituée des tops 10 des plus belles villes du monde et avec raison, mais on y va hors de la saison touristique. Imaginez, c’est un dixième de la grandeur de Montréal avec autant de touristes dans une journée qu’on en reçoit dans une année, ça peut vite devenir désagréable. Parlez-en à ma sœur qui exècre les foules et tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un touriste qui te rentre dedans le nez collé sur sa caméra ou qui te bloque le chemin parce qu’il monopolise la moitié de la rue avec sa perche à selfie (les osties de selfie stick j’vas vous les rentrer où je pense ! ). Mais on ne peut que s’extasier devant la somptuosité du Duomo, devant les attributs modestes du David de Michel-Ange, devant la grâce de la Vénus de Botticelli ou en foulant la pierre du célèbre Ponte Vecchio. Pas mêlant, à Florence, y’a plus de sculptures et de chefs-d’œuvre au pouce carré que dans un restaurant de St-Léonard. C’est aussi à Florence que j’ai mangé la meilleure gelato au chocolat de ma vie, chez Vecchi (une demiheure d’attente pour un cornet, y’était mieux d’être mémorable) et c’est ici que j’ai mangé mon pre-
SAU Cg E-VILLE ty lvrtI (Ctcl 514.524.3486 PARTENAIRE OZONE) Le plus fréquenté -2,21.ar15 DD.r7 au coeur du Village 5.75$ CHAMBRE 6 hres 8.303 CASIER 6 tires 6.30$ Loos IdARDIS de eh admit Les DIMANCHES de 5 @ 7 CHAMBRE âtres 9 12.303 CASIER 3 Ires 9 LOOS Or mammite » jeudi ide 1 Sh UN Vali II MM ide TShi TON IS.75$ SPÉCIAL DE NUIT Du dimanche minuit au vendredi 8h'entre minuit à 8h1 SPÉCIAL VENDREDI & SAMEDI SOIR [de 18h à 23hJ CASIER 6 hures 017.003 CHARME 6 hies 019.00$ 511008EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164