Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
PAR ICI MA SORTIE SOCIÉTÉ VIOLENCE ET PHALLOCRATIE condition de s'entraîner, à condition de savoir se battre. Alors tabasser un fif avec une bouteille de bière à la fin d'une soirée trop arrosée n'est plus en soi un crime, mais l'expression d’une caractéristique de masculinité valorisée dans nos sociétés. La violence qu'elle soit légale, des soldats en mission par exemple, ou illégale, de jeunes hommes un peu ivres à la fin d'une fête, le résultat est le même. Après tout Mathieu Grégoire n’avait-il pas insulté son futur agresseur en le trouvant cute ? Après tout il l'aurait donc bien cherché. Comme une femme qui se fait violer, parce qu'habillée trop légèrement. Si un viol et une agression physique ne peuvent se comparer, la logique qui les motive est la même. Asseoir la supériorité par la force et par le sexe. On ne provoque pas un homme impunément. Bien sûr, dans nos sociétés, de plus en plus d'hommes s'éloignent de ce modèle du gars qui pense plus avec sa testostérone qu'avec ces neurones. Bien sûr, et fort heureusement beaucoup se rendent RFC 012 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 compte que la violence, à bien y regarder, n'est qu'un aveu d'impuissance même si elle laisse des traumatismes parfois ineffaçables sur les victimes. Bien sûr certains hommes se sont rendu compte que frapper témoignait plus de lâcheté que de courage, d'autant qu'on choisit des adversaires dont on sait qu'ils ne pourront se défendre, ni même résister. Mathieu Grégoire, comme ceux qui se sont fait agresser dans le Village dernièrement, est une victime d'une société où malgré de nombreuses avancées, les hommes tiennent le haut du pavé et peuvent encore en toute impunité soumettre ceux et celles qu'ils considèrent comme inférieurs. Et nul n'est besoin de canette de bière pour exercer cette tyrannie, puisqu'elle serait naturelle pour ces hommes. C'est ainsi que le chef des armées canadiennes, aujourd'hui démissionné, justifiait le harcèlement et les agressions sexuelles dans ses propres rangs, il y a quelques mois. Et que dire de ces hommes de pouvoir qui, sans aucune gêne, font sentir aux femmes qu'elles sont potentiellement à leur service. Combien y a-t-il encore de Marcel Aubut qui croît encore que leur statut et leur pouvoir entraînent automatiquement un droit de cuissage ? On peut apprendre aux femmes et aux gais à se défendre, mais pourquoi n'apprendrait-on pas aux hommes à ne plus évaluer leur masculinité et leur virilité à l'aune de leur force physique, de la vigueur de l'érection, à l'aune du coup de poing toujours prêt à se manifester pour montrer et se démontrer qu'ils en sont  : des hommes, des vrais. Reste que pour beaucoup de femmes et de gais, même s'ils ont des droits, même s'ils peuvent obtenir réparation, protection, soutien, etc., elles et ils savent qu'il y a toujours un gars, un homme, qui peut les attendre armé d'une canette de bière au coin d'une rue. La barbarie ordinaire en somme. 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ ddboule@fugues.com% bat, ESPACE COSTUME kques VOIVIM sen EN VENTE SUR ARMADAMONTREALRFC.COM SÉBASTIEN BARBIER 1354, RUE STE-CATHERINE EST JUKIDERNBEMI
25% 50% 750 de rabais sur traitement laser LIGHTYA. «, - 25% pour une région 50% pour la 2Prn 75% pour la Pile ÉPILATION AU LASER Tarse Das Fesses Génital Visage COUPEROSE TACHES PIGMENTAIRES CONSULTATION GRATUITE PIERRE LACROIX, TECHNICIEN LASER CERTIFIE LUC TEASDALE, TECHNICIEN LASER CERTIFIÉ BOTOX COIFFURE SOIN FACIAL BABOR Y K MASSOTHÉRAPIE BRONZAGE UV BODY TRIMMING ÉPILATION À LA CIRE ÉLECTROSTIMUILATION MUSCULAIRE SOIN DU CORPS SPA 0 IM (g P BODY LA NOUVELLE GÉNÉRATION EN FITNESS MUES C'est votre temps OFFRE DE LANCEMENT 35$/SÉANCE 225$/8 SÉANCES OFFRE D'ESSAI 2E SÉANCE GRATUITE ! DU NOUVEAU CHEZ PHYSOTHECH John Hallé, coiffeur-barbier Émeric Houde, massothérapeute Gilles Lépine, coiffeur-barbier 506017



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164