Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
La rue Amherst...sans détour _._. Amherst ÉCOMUSÉE DU FIER MONDE 2050 Amherst Ontario LOUNGE L’UN & L’AUTRE 1641 Amherst 438-333-4300 PHARMACIE NICOLAS PUN 1623 Amherst 514-526-6777 www.nppharma.ca Maisonneuve CLINIQUE MÉD. L’ACTUEL 1001 Maisonnneuve E, Bureau 1130 www.cliniquelactuel.com 514-524-1001 PHYSOTECH PLUS Électrostimulation Coiffure Bronzage Esthétique Massage 1475 Amherst 514-527-7587 RESTAURANT PIAZZETTA coin Amherst/Ste-Catherine 514-526-2244 Ste-Catherine MAGAZINE FUGUES 1276, Amherst 514-848-1854 GALERIE DENTAIRE 1200 Amherst 514-523-5535 www.galeriedentaire.com René-Lévesque 501051 PAR ICI MA SORTIE SOCIÉTÉ VIOLENCE ET PHALLOCRATIE Une boîte à outils pour comprendre les réalités LGBT, des séances d'information auprès de publics variés. Oui, cela peut faire une différence. Aujourd'hui, demain, peut-être aprèsdemain, mais les graines (sans mauvais jeu de mots) sont semées pour les générations. Ceci dit, et malgré les campagnes et la visibilité, certains irréductibles, pour des raisons religieuses ou morales, ou tout simplement par bêtise, considèrent encore l'homosexualité comme un affront à leur masculinité, à leur rôle d'hommes dans la société. Je parle des hommes bien évidemment, car, à ma connaissance, les attaques physiques homophobes et transphobes sont en général le fait d’hommes. Comme la violence faite contre les femmes, comme les viols, les hommes enfermés dans une conscience de supériorité ont toujours des arguments à faire valoir qui, non seulement justifieraient leur comportement violent, mais les excuseraient en partie. Quand ce n'est pas la provocation des femmes ou des gais, c'est leur nature même qui parlerait. En somme que la violence serait inscrite dans leurs gènes, et donc serait légitime. L'histoire aurait tendance à leur donner raison puisque les guerres, les massacres, les génocides ont toujours été et continuent à être menés par les hommes. Ce qui se passe au Moyen-Orient actuellement en est un exemple emblématique. Les guerriers religieux de l'État islamique des temps modernes prônent l'asservissement des femmes et n'hésitent pas à les tuer quand elles n'obéissent pas. Et que dire du sort réservé aux homosexuels ! Même si les femmes ont aujourd'hui le droit de servir sous les drapeaux, les scandales d'agressions sexuelles dans les armées qu'elles soient d'ici ou d'ailleurs montrent encore combien dans nos sociétés, l'homme utilise la violence pour asseoir//010 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 sa domination sur tout ce qui ne lui ressemble pas. L'idéologie prônée par les combattants de l'État islamique ne serait qu'une illustration caricaturale, si elle n'était pas aussi barbare, de la domination des hommes sur la planète, et quoiqu'en disent les masculinistes, cette domination a encore de belles décennies devant elle. La barbarie peut-être institutionnalisée par des groupes politiques, mais elle peut aussi subsister encore de façon larvée dans des sociétés dites plus égalitaires, plus respectueuses des droits de la personne. Des siècles de domination sans partage ne peuvent s'effacer aussi facilement et rapidement. Dans ce contexte, ce que Mathieu Grégoire a subi au Festival de Sainte-Tite, en septembre dernier, n'est pas aussi surprenant que cela. Sauf peut-être pour ceux qui se gargarisent jusqu'à s'en aveugler de la tolérance, de l'ouverture, de ce que serait le Québec. Pas surprenant, mais totalement inadmissible. L'éducation des jeunes garçons passe encore par l'apprentissage de la culture de la violence. Bien sûr, on tente de l'encadrer et de la contrôler. Le sport par exemple, où tous les coups ne sont pas permis. Mais l'objectif est quand même de battre l'adversaire et les débordements, même si condamnés, sont fréquents. On ne compte plus le nombre de joueurs qui en viennent rapidement aux coups lors d'un match. Sans parler de la violence qui se manifeste chez certains partisans.Très jeunes, on apprend aux garçons qu'ils en ont (des couilles) et que ces petits extras qui pendent entre leurs jambes, et dont ils ont hérité par le plus grand des hasards, leur donneraient dès le berceau le droit d'exercer la domination et le pouvoir plus tard... à PHOTO SUR LA PAGE FACEBOOK DE MATHIEU GRÉGOIRE
IleanCoutu OUVERT 24 HEURES Une succursale Jean Coutu est désormais ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cette succursale, située au 305, rue Sherbrooke Ouest, juste au coin de l'avenue du Parc à Montréal, est la propriété de Dave Larouche et Vy Ky Linh Le. Les différents services offerts sont disponibles à toute heure du jour et de la nuit, et ce, quel que soit votre besoin, petit ou grand. 305, rue Sherbrooke Ouest (coin avenue du Parc) 514 285-2646 410029EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164