Fragonard Magazine n°7 2019
Fragonard Magazine n°7 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 2019

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Parfumeries Fragonard

  • Format : (190 x 230) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : le soleil bleu de Provence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
LIRE, ÉCOUTER, VOIR 70 Fragonard magazine Livres grecs PAR AGNÈS COSTA LA SEPTIÈME DÉPOUILLE d’Eugénia Fakinou Éditions Cambourakis, 154 pages, 2018 « Les femmes vivent les grandes passions, elles écrivent l’histoire et portent sur leurs épaules le poids des instants décisifs. » Trois femmes racontent avec leurs mots, issus de différentes générations, leur vie et leurs tourments, mêlant ceux-ci à l’histoire de la Grèce, avec pour le lecteur une voix unique, celle d’un pays tiraillé entre un passé chargé de croyances et un présent trop individualiste. Un livre porté par une écriture dense et forte comme une danse de derviches tourneurs que l’on quitte à regret. VACANCES DANS LE CAUCASE de Maria Iordanidou Coédition Institut français d’Athènes/Actes Sud, 212 pages, 1997 Le portrait d’Élisabeth Vigée Le Brun d’une jeune fille espiègle et charmante en couverture de ce récit donne envie de lire l’aventure de cette jeune Grecque enthousiasmante. Partie en juillet 1914 de Constantinople pour passer deux mois chez un oncle vivant en Russie, la jeune Anna, quatorze ans, se retrouve perdue dans un pays dont elle ne parle pas la langue. Seule et étonnamment débrouillarde, elle arrive non seulement à destination, mais aussi à traverser quatre ans de conflit sans jamais perdre humour, intelligence et joie de vivre. Ce joli livre a traversé le siècle sans prendre une ride et permet en plus de se remémorer les troubles traversés par la grande Russie entre la Première Guerre mondiale et la révolution bolchevique. Quatre œuvres littéraires qui sont autant de récits émouvants et touchants de femmes et d’hommes, des fragments de vie humaine, marqués par l’histoire géopolitique ou leur propre histoire quotidienne. Pour commencer, un roman dont l’auteur – exception dans ma sélection – est américain, qui nous rappelle nos fondamentaux  : l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, suivi de trois ouvrages magnifiquement écrits par trois auteurs grecs contemporains. LA CHUTE DE CONSTANTIA de Yannis Makridakis Éditions Sabine Wespieser, 180 pages, 2015 L’écriture tout en périphrases interminables de Yannis Makridakis donne l’impression de converser en direct avec Constantia. Cette femme âgée et ridée, Grecque de Turquie, Stambouliote depuis toujours, orthodoxe pratiquante, lit la très longue lettre que lui a écrite son gendre… Lettre qu’elle commente au fur et à mesure de sa lecture à grand renfort d’exclamations et d’indignations. Elle nous conte dans son langage simple et vrai toute la complexité des relations gréco-turques. Ce nœud inextricable fait de douleurs ravivées à chaque génération, telles des plaies impossibles à panser. Une histoire humaine bouleversante et chancelante. Une écriture haletante et un dénouement inattendu. UNE ODYSSÉE. UN PÈRE, UN FILS, UNE ÉPOPÉE de Daniel Mendelsohn Flammarion, 400 pages, 2017 Récit plus que roman, ce livre érudit et passionnant met en parallèle la grande œuvre d’Homère, l’Iliade et l’Odyssée, avec celle de la vie de l’auteur et de son père. Une histoire de pères et de fils éternelle où l’un se découvre à travers l’autre depuis la nuit des temps. Lorsque Jay Mendelsohn âgé de quatre-vingt-un ans décide de suivre le séminaire que son fils Daniel consacre à l’Odyssée d’Homère, père et fils commencent un grand périple, s’affrontant en salle de classe et se découvrant pendant les dix jours d’une croisière thématique sur les traces d’Ulysse. À la fascinante exploration de l’Odyssée d’Homère fait face le récit merveilleux de la redécouverte mutuelle d’un fils et d’un père.
Du cinéma grec, nous ne connaissons souvent pas grand-chose, mis à part Zorba le Grec ou les films de Theo Angelopoulos, seul réalisateur grec à recevoir la palme d’or au Festival de Cannes pour son film L’Éternité et un jour, en 1998. Depuis une dizaine d’années émerge un nouveau genre, parfois qualifié de « vague bizarre » par les critiques et représenté par de jeunes réalisateurs, sans argent mais avec une rage féroce. Leurs films affichent une certaine violence, qu’elle soit physique ou psychologique, reflet de la société grecque en proie à la crise, la pauvreté et le chômage. Une jeunesse désabusée, mais volontaire. Parfois un peu maladroits, les films n’en sont pas moins des témoignages touchants de leur réalité. UNFAIR WORLD (ADIKOS KOSMOS) de Filippos Tsitos 2012, 1 h 47 min Les premières images ouvrent sur un homme, visiblement bien alcoolisé, il s’endort sur un banc public, son corps entier penche dangereusement… Cette scène est la métaphore évocatrice de la vie d’un individu, enquêteur de police, qui un jour bascule de l’autre côté, celui des pauvres et des opprimés. Avec un certain humour noir et une ambition militante, le réalisateur filme des personnages généreux et entiers. Du faible espoir de la nature humaine dans une société insensible et impitoyable. CASUS BELLI de Yorgos Zois 2010, 11 min Primé dans de nombreux festivals, ce court métrage est une véritable prouesse cinématographique. Filmé comme un long plan-séquence en travelling latéral, la caméra suit une longue file d’attente qui change de lieu, de milieu social, d’ambiance. Une foule de personnes de toutes nationalités et âges différents défile sous nos yeux et nous entraîne jusqu’à ce que cette chaîne soit brisée par un coup de théâtre. Ancien assistant de Theo Angelopoulos, ce jeune diplômé de physique nucléaire promet de belles expériences cinématographiques… À suivre. JERKS (KOLOPAIDA) de Stelios Kammitsis 2012, 1 h 17 min Trois jeunes hommes, amis d’enfance, rêvent d’un avenir meilleur, loin des problématiques de la Grèce d’aujourd’hui, ses galères et infortunes. Ils se donnent un an pour mettre de l’argent de côté afin de pouvoir partir vivre à Berlin. La veille de leur départ, tout bascule… Le spectateur découvre et accompagne les trois personnages dans leur dernière nuit à Athènes. Films grecs PAR CHARLOTTE URBAIN XENIA de Panos H. Koutras 2014, 2 h 08 min LIRE, ÉCOUTER, VOIR La nouvelle odyssée grecque Xenia signifie en grec ancien « hospitalité » … Deux frères d’origine albanaise se retrouvent à la mort de leur mère avant de partir ensemble à la recherche de leur père, pour obtenir la nationalité grecque et éviter l’expulsion. Ce road movie, magnifiquement interprété, nous emporte au cœur de la société grecque au son rétro de Patty Pravo, chanteuse italienne très populaire des années 1970. Touchant et émouvant, le film aborde avec légèreté et poésie les profonds malaises et injustices sociales du pays. Xenia fut présenté au Festival de Cannes 2014, dans le cadre de la sélection « Un certain regard ». ALPS de Yorgos Lanthimos 2011, 1 h 33 min Récompensé par le prix Osella du meilleur scénario à la 68 e Mostra de Venise, le film plonge le spectateur dans une histoire très étrange  : quatre personnages remplacent des morts le temps d’une prestation rémunérée. Remarqué à Cannes en 2009 pour son film Canine, le réalisateur Yorgos Lanthimos s’est spécialisé dans les sujets troublants, où l’humain est poussé dans ses retranchements moraux. Lumière, environnement, bande-son et cadrage sont soigneusement choisis et participent à l’esthétisme chirurgical du film. Yorgos Lanthimos est un digne représentant de la « vague bizarre » grecque. Fragonard magazine 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 1Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 2-3Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 4-5Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 6-7Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 8-9Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 10-11Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 12-13Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 14-15Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 16-17Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 18-19Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 20-21Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 22-23Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 24-25Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 26-27Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 28-29Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 30-31Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 32-33Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 34-35Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 36-37Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 38-39Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 40-41Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 42-43Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 44-45Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 46-47Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 48-49Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 50-51Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 52-53Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 54-55Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 56-57Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 58-59Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 60-61Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 62-63Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 64-65Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 66-67Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 68-69Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 70-71Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 72-73Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 74-75Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 76-77Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 78-79Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 80-81Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 82-83Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 84-85Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 86-87Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 88-89Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 90-91Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 92-93Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 94-95Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 96-97Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 98-99Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 100-101Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 102-103Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 104-105Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 106-107Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 108-109Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 110-111Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 112-113Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 114-115Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 116-117Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 118-119Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 120-121Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 122-123Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 124-125Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 126-127Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 128-129Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 130-131Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 132-133Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 134-135Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 136-137Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 138-139Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 140-141Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 142-143Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 144