Fragonard Magazine n°7 2019
Fragonard Magazine n°7 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 2019

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Parfumeries Fragonard

  • Format : (190 x 230) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : le soleil bleu de Provence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
1 ÉVASION 42 Fragonard magazine Parfums divins CHEZ LES GRECS ANCIENS Par Isabelle Bardiès, conservateur en chef au musée de Cluny à Paris 1 Vieux marin disgracieux faisant passer sur son bateau les passagers de l’île de Lesbos à l’Asie Mineure, Phaon transporta un jour Aphrodite sans que celle-ci lui signale sa divine identité. En remerciement, la déesse offrit à Phaon un onguent parfumé qui lui rendit beauté et jeunesse aussitôt qu’il s’en fut imprégné, au point qu’il fut aimé de toutes les femmes, parmi lesquelles Sapho, qui se suicida de son dédain. Ainsi les Grecs inscrivirent-ils dans leurs mythes la place éminente du parfum comme agent de la séduction. Si les odeurs se sont envolées désormais, nombreuses sont les sources qui permettent d’esquisser une histoire du parfum dans le monde grec. Philosophe et botaniste du iv e siècle avant J.-C., Théophraste dans son traité Sur les odeurs indique l’ancienneté de la pratique tant pour les cultes (funéraires notamment, avec l’usage de l’encens) que pour les soins du corps durant la vie. Héritiers de la science égyptienne, les Grecs avaient élaboré des techniques de distillation, privilégiant certaines essences comme le laurier, la marjolaine, l’iris ou encore la cardamome. Théophraste nous livre également un certain nombre d’éléments de vocabulaire dont la variété atteste l’important développement de l’artisanat du parfum en Grèce antique. La fabrication alliait une essence aromatique principale broyée et infusée à l’eau ou au vin et un excipient, le plus souvent de l’huile d’origine végétale. L’union des matériaux pouvait se faire à froid par trempage ou à la chauffe au bain-marie. Le fixatif était constitué par une résine ou une gomme. Autre ouvrage essentiel pour notre connaissance des parfums antiques, le De materia medica de Dioscoride (médecin grec du i er siècle) reprend en grande part les écrits de Théophraste et en développe certaines recettes comme la formule de l’huile de rose (De materia medica, I, 43) que Théophraste décrivait déjà (Sur les odeurs, XXV, 33) et que mentionne également son contemporain Pline l’Ancien dans l’Histoire naturelle (XIII, 9). Cette recette met en œuvre la rose comme essence aromatique, l’huile d’olive verte, d’amande, de sésame ou de ben (moringa) comme
2 Les parfums, les couleurs et les sons se répondent… « » excipient, le miel, le vin et le sel comme fixateurs et l’orcanète ou le cinabre comme colorant. Ainsi nous sont livrés quelques secrets du parfum de rose d’Aphrodite, fabriqué en son palais de Chypre, mais aussi celui du parfum le plus à la mode de Rome où les vers des Bucoliques de Virgile encensent la culture au début de l’Empire. Les peintures des amours parfumeurs d’Herculanum et de Pompéi filent donc la métaphore de l’amour et du parfum en harmonie avec une tradition déjà ancienne. Autre source essentielle à notre connaissance, l’archéologie nous révèle la place du parfum depuis les origines de la civilisation grecque. Sur les tablettes en linéaire B du xii e siècle avant J.-C. mises au jour au palais de Pylos (Athènes, Musée national), des listes comptables signalent la coriandre pour le parfum et le commerce important du safran. De ces mêmes temps préhelléniques, les fresques de Santorin nous montrent des cueilleuses de crocus et de safran (image 1). Illustrant la récolte des fleurs à des fins en partie cosmétiques, ces témoignages du second millénaire avant notre ère trouvèrent des suites logiques dans le monde grec archaïque, avec la vaste diffusion des vases dans lesquels les huiles parfumées étaient conditionnées. Aux vii e et vi e siècles avant J.-C., Corinthe exporta par milliers (sans doute faudrait-il écrire millions) sur l’ensemble du pourtour méditerranéen de petits aryballes (vases globulaires) qui devaient être livrés emplis d’huile parfumée (image 2). À l’époque classique, certains vases à parfum épousent des formes qui sont sans doute évocatrices des produits mis en œuvre pour leur précieux contenu, telles les amphores miniatures qui devaient être remplies d’huile d’amande. Comme en un retour aux sources orientale et égyptienne du parfum, des flacons en verre moulé en millefiori (technique importée d’Orient) furent largement diffusés par les Grecs à partir du v e siècle avant J.-C. Au luxe de ces contenants, parfois même confectionnés en cristal de roche ou en métal précieux, répondait le raffinement du contenu parfumé. Charles Baudelaire, Correspondances Bien silencieux restent tous ces vases quant à leurs contenus, et même si les recherches scientifiques viennent combler quelque peu leur vide, les parfums, les couleurs et les sons ne se répondent plus autant. Subsiste la légende pour retrouver la poésie érotique des parfums grecs, telle celle d’Héra, voulant reconquérir son mari volage à l’arrière-plan de la guerre de Troie (Iliade, chant XIV)  : « De son corps désirable, avec de l’ambroisie, elle efface d’abord toute malpropreté. Puis elle prend une huile agréable et divine, parfumée à son goût ; lorsque dans le palais de Zeus au seuil de bronze, on agite cette huile, la senteur s’en répand au ciel et sur la terre ; elle en oint son beau corps […]. Zeus aussitôt l’aperçoit et l’amour aussitôt saisit son cœur prudent, un amour aussi fort que celui de jadis. » Sources  : Dioscoride, De materia medica, livre I/Homère, Iliade et Odyssée/Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre XIII/Théophraste, Sur les odeurs. Bibliographie  : I. Bardiès-Fronty, M. Bimbenet-Privat et P.Walter (dir.), Le Bain et le Miroir, Paris, Gallimard, 2009/A. Verbanck-Piérard, N. Massar et D. Frère, Parfums de l’Antiquité, Musée royal de Mariemont, 2008 2 Page de gauche  : Cueilleuses de crocus, peinture murale, xeste 3 d’Akrotiri (Théra), xv e siècle av. J.-C., Athènes, Musée national. Ci-dessus  : Aryballe corinthien à la frise de guerriers, vi e siècle av. J.-C., Musée du parfum Fragonard, Paris. ÉVASION Fragonard magazine 43 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 1Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 2-3Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 4-5Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 6-7Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 8-9Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 10-11Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 12-13Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 14-15Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 16-17Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 18-19Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 20-21Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 22-23Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 24-25Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 26-27Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 28-29Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 30-31Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 32-33Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 34-35Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 36-37Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 38-39Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 40-41Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 42-43Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 44-45Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 46-47Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 48-49Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 50-51Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 52-53Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 54-55Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 56-57Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 58-59Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 60-61Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 62-63Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 64-65Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 66-67Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 68-69Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 70-71Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 72-73Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 74-75Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 76-77Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 78-79Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 80-81Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 82-83Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 84-85Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 86-87Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 88-89Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 90-91Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 92-93Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 94-95Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 96-97Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 98-99Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 100-101Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 102-103Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 104-105Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 106-107Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 108-109Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 110-111Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 112-113Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 114-115Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 116-117Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 118-119Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 120-121Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 122-123Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 124-125Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 126-127Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 128-129Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 130-131Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 132-133Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 134-135Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 136-137Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 138-139Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 140-141Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 142-143Fragonard Magazine numéro 7 2019 Page 144