Fragonard Magazine n°5 2017
Fragonard Magazine n°5 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 2017

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Parfumeries Fragonard

  • Format : (190 x 230) mm

  • Nombre de pages : 136

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : les 20 ans d'un musée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
RETOUR AUX COMPTOIRS En 1664, Colbert fonde la Compagnie française des Indes orientales et la Compagnie française des Indes occidentales. Au départ, ces comptoirs étaient des outils de commerce international essentiels pour les grandes puissances européennes. À la suite des différentes conquêtes portugaises, anglaises ou hollandaises, la France doit se doter de comptoirs commerciaux en Orient. Elle est très en retard par rapport à ses voisins européens. La Compagnie des Indes reçoit le monopole du commerce avec l’Océan Indien et les terres à épices. Tous les produits en provenance des comptoirs orientaux et occidentaux servent à assouvir la frénésie de la bourgeoisie et l’aristocratie. Parmi ces produits se trouvent les célèbres cotonnades imprimées  : ces tissus aux couleurs chatoyantes et aux motifs fleuris. Chaque année, des vaisseaux chargés de textiles indiens sont expédiés dans le tout nouveau port naval de Lorient, construit expressément pour accueillir le commerce avec… l’Orient. D’où l’évidence du nom de baptême de cette nouvelle ville bretonne. Conscient de l’importance de ce négoce, Colbert, le ministre de Louis XIV, crée en 1669 le port franc de Marseille, où il y installe des Arméniens qui sont connus pour avoir des liens étroits avec l’Orient. Les magnifiques tissus indiens sont utilisés pour confectionner les robes, jupons et caracos, dont de très beaux exemples se retrouvent dans la magnifique collection de costumes provençaux du Musée Provençal du Costume et du Bijou à Grasse. FLEURS ET SENTEURS Les nez aguerris sont toujours surpris par la multitude de senteurs qu’offre l’Inde. La traversée du marché Goubert dans la ville blanche est un voyage olfactif exceptionnel. Ce marché typique et traditionnel est un lieu incontournable, dans lequel il faut savoir se perdre pour découvrir au hasard, fruits, légumes, épices, tissus, foulards… Une partie du marché est consacrée aux fleurs et ses magnifiques guirlandes dont les usages sont multiples  : offrandes aux dieux, tresses dans les cheveux, décorations éphémères… Réalisées à partir de fleurs bien connues de la parfumerie et particulièrement odorantes, comme le jasmin ou la tubéreuse, elles embaument le marché. EVASION Fragonard magazine 35
EVASION LE DESTIN D’UNE UTOPIE À quelques kilomètres de Pondichéry, se trouve la célèbre cité utopique Auroville. Inaugurée en 1968, Auroville promettait d’être « un endroit qui n’appartiendrait à aucune nation, un lieu où tous les êtres de bonne volonté, sincères dans leurs aspirations, pourraient vivre librement comme citoyens du monde ». C’est ainsi que Mirra Alfassa, appelée la Mère parlait du projet. Née à Paris en 1878, Mirra rencontre Sri Aurobindo, philosophe indien, et reprend à sa mort la gestion de l’ashram. Dans l’Inde ancienne, l’ashram, qui signifie littéralement « travail sur soi », était un lieu isolé, un repli spirituel pour des ermites en quête d’un endroit éloigné de l’agitation du monde, des préoccupations quotidiennes et superficielles. Ces lieux servaient également à la formation religieuse de l’hindouisme. Sri Aurobindo pratiquait 36 Fragonard magazine Le Matrimandir le yoga et la méditation collective. Aujourd’hui, l’ashram créé par Sri Aurobindo est un élément indissociable de Pondichéry. De nombreux bâtiments de la ville appartiennent à l’ashram  : ateliers de broderie, parfumerie, guest-houses, imprimerie... Si au départ, l’ashram était censé aider les plus pauvres, beaucoup considèrent que c’est devenu une organisation financière dont les recettes ne profitent pas à tous. Passionnée de parfum, la Mère avait initié un projet d’atelier de fragrances au sein de l’ashram. Baptisée « Senteurs Laboratory », cette petite usine artisanale de parfumerie fabrique encore aujourd’hui des parfums, huiles parfumées, crèmes, khôls, encens… La majorité de ces produits utilisent des ingrédients naturels cultivés sur place, dont l’aloé vera reconnu pour ses vertus apaisantes, cicatrisantes, hydratantes et purifiantes. Les produits sont commercialisés sur place directement dans la boutique attenante. Parmi les symboles que la Mère a pu laisser, difficile de ne pas évoquer l’ensemble architectural et monumental du Matrimandir. Construit au cœur de la ville utopique d’Auroville, cet immense globe doré, représente le centre spirituel. À l’intérieur, se trouve le cristal le plus grand du monde, dans lequel pénètrent les rayons de soleil et illuminent tout l’espace d’une lumière incroyable. Auroville, dont le plan avait été conçu par l’architecte français Roger Anger, a la forme d’une spirale, et au centre rayonne en étoile le Matrimandir. Quarante ans plus tard, Auroville est une ville qui s’étend sur une vingtaine de kilomètres où vivent environ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 1Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 2-3Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 4-5Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 6-7Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 8-9Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 10-11Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 12-13Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 14-15Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 16-17Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 18-19Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 20-21Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 22-23Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 24-25Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 26-27Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 28-29Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 30-31Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 32-33Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 34-35Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 36-37Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 38-39Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 40-41Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 42-43Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 44-45Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 46-47Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 48-49Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 50-51Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 52-53Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 54-55Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 56-57Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 58-59Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 60-61Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 62-63Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 64-65Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 66-67Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 68-69Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 70-71Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 72-73Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 74-75Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 76-77Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 78-79Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 80-81Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 82-83Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 84-85Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 86-87Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 88-89Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 90-91Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 92-93Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 94-95Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 96-97Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 98-99Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 100-101Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 102-103Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 104-105Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 106-107Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 108-109Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 110-111Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 112-113Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 114-115Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 116-117Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 118-119Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 120-121Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 122-123Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 124-125Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 126-127Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 128-129Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 130-131Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 132-133Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 134-135Fragonard Magazine numéro 5 2017 Page 136