Focus Magazine n°99 oct/nov 2019
Focus Magazine n°99 oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : SARL Focus

  • Format : (200 x 200) mm

  • Nombre de pages : 136

  • Taille du fichier PDF : 41,6 Mo

  • Dans ce numéro : Man Ray et la mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
76
Tu développes un projet personnel baptisé « Je vivrai pour toi » … De quoi s’agit-il exactement ? C’est un projet que j’ai commencé à développer en 2016 suite à l’annonce du décès d’une personne qui m’était proche. Le projet s’intéresse à notre rapport à la mort et au deuil à l’ère des réseaux sociaux. En effet, avant, le souvenir de nos morts subsistait à travers des objets, des lettres et des albums de famille, mais aujourd’hui leurs traces numériques les rendent omniprésents et modifient notre rapport au deuil, au souvenir et à la mémoire. Les morts hantent le web social, et leurs traces de vies numériques deviennent de nouveaux supports de recueillement. La mort à l’ère du digital est également plus largement partagée. Nous sommes informés d’un plus grand nombre de décès, même de celui d’un camarade de classe perdu de vue depuis des années. Les rituels de deuil, qui étaient autrefois partagés par un cercle de proches, s’élargissent à tous les réseaux sociaux, tandis que nos relations sont de plus en plus numérisées. Mon projet met en images ce phénomène grandissant duquel nous sommes tous tributaires  : l’éternité virtuelle. C’est une exploration de ces profils fantômes Facebook de personnes disparues continuant à être taguées, pokées et notifiées. C’est également un intérêt pour Replika, cette application dotée d’une intelligence artificielle capable d’intégrer souvenirs et expressions d’un défunt, et d’envoyer ensuite des SMS à l’entourage comme si ce défunt était toujours présent. C’est enfin une série de natures mortes illustrant ce troublant phénomène qui nous touche tous  : la mort 2.0. Notre existence virtuelle perdure-t-elle au-delà de notre propre vie ? Quel devenir pour notre avatar numérique le jour où nous trépassons ? « Je Vivrai Pour Toi » questionne la place du deuil à l’heure où tout est partagé, re-posté et livré à tous. PHOTOGRAPHIE « Je m’amuse beaucoup à m’inspirer des esthétiques des décennies passées pour construire mes images. » 77 En tant que photographe, comment vois-tu l’omniprésence des réseaux sociaux comme Instagram ? Et comment les utilises-tu ? Je pense qu’il y a d’excellents côtés aux réseaux sociaux comme qu’Instagram. Pour moi en tant que photographe, c’est un réel outil de travail que j’entretiens et alimente régulièrement. Je conçois mon compte Instagram comme un portfolio digital, plus facilement accessible qu’un site web pour les clients, et sur lequel il est possible de poster aussi bien photos que vidéos. Je dois avouer que cette plateforme m’a apporté des commandes, des parutions, beaucoup de visibilité… Mais je pense aussi qu’il faut rester vigilant. Instagram c’est également beaucoup de « poudre aux yeux » et cela peut être très déstabilisant lorsque l’on est jeune photographe ou lorsque l’on débute dans n’importe quel domaine d’ailleurs. En effet, on en vient parfois à oublier que, sur les réseaux sociaux, les gens ne montrent que la meilleure partie de leur vie. Cela peut créer beaucoup de complexes, de mal-être et de remise en question. J’en ai aussi fait les frais. Le « digital detox » c’est plutôt pas mal de temps en temps ! Parle nous un peu de tes projets de rentrée ? Et de la suite ? J’ai beaucoup d’idées et d’envies pour la suite. Je continue tout d’abord à travailler intensément sur mon projet personnel « Je Vivrai Pour Toi » car je souhaite, dans un futur proche, réaliser une exposition de ce travail auquel je tiens particulièrement. Je réalise également en parallèle des images de mode qui n’entrent pas dans le cadre d’une commande particulière. Il s’agit de différentes séries, dont les thèmes varient et que je crée pour mon plaisir personnel. Je souhaite, pourquoi pas, un jour éditer ses photographies de mode sous la forme d’un livre. Enfin, depuis la rentrée, je suis très heureuse de donner des cours de photographie aux étudiants de l’ECAL/École Cantonale d’Art de Lausanne. L’enseignement de cette discipline est une formidable expérience et le contact avec les étudiants m’apprend beaucoup.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 1Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 2-3Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 4-5Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 6-7Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 8-9Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 10-11Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 12-13Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 14-15Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 16-17Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 18-19Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 20-21Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 22-23Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 24-25Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 26-27Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 28-29Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 30-31Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 32-33Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 34-35Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 36-37Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 38-39Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 40-41Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 42-43Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 44-45Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 46-47Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 48-49Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 50-51Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 52-53Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 54-55Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 56-57Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 58-59Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 60-61Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 62-63Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 64-65Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 66-67Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 68-69Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 70-71Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 72-73Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 74-75Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 76-77Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 78-79Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 80-81Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 82-83Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 84-85Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 86-87Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 88-89Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 90-91Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 92-93Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 94-95Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 96-97Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 98-99Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 100-101Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 102-103Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 104-105Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 106-107Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 108-109Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 110-111Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 112-113Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 114-115Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 116-117Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 118-119Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 120-121Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 122-123Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 124-125Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 126-127Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 128-129Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 130-131Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 132-133Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 134-135Focus Magazine numéro 99 oct/nov 2019 Page 136