Flèche n°171 septembre 2016
Flèche n°171 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°171 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 9262-3578 Québec inc

  • Format : (267 x 432) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : revêtements extérieurs et intérieurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Sophie Thibault Femme de passions Photographie prise en Tanzanie par Sophie Thibault lors de son tout premier safari effectué cet été. Un cadeau qui a tout changé Même si elle avait suivi un cours de photographie alors qu’elle fréquentait l’université, et qu’elle avait aimé découvrir cet art, Sophie n’était pas une photographe active. Les choses ont changé lorsqu’elle a reçu un appareil photo numérique à l’occasion de son anniversaire, il y a quelques années. Elle s’est dès lors passionnée pour la photographie en explorant toutes les possibilités que lui offrait ce nouveau jouet. Elle a depuis démontré qu’elle était une photographe très talentueuse et créative. septembre2016 ■ www.flechemag.com de la lune rouge l’an dernier; nous avions fait un montage qui a été présenté en ondes. Je vois souvent passer des photographies de la voie lactée, ou encore des photos d’éléments qui sont illuminés, comme un canyon. C’est vraiment beau ! J’aime beaucoup la longue exposition et je trouve que je ne fais pas assez de photos de nuit. Pour revenir à ton travail de chef d’antenne, avec toutes les mauvaises nouvelles que tu dois livrer, les attentats terroristes, les drames qui surviennent, est-ce qu’il t’arrive, après ton travail, de quitter avec le moral dans les talons ? Oui, ça m’arrive, mais je suis capable de passer à autre chose, c’est la condition sine qua non de l’équilibre. Cela dit, quand tu regardes le nombre d’attentats qui se sont produits depuis le début de l’année, c’est affolant. Les attentants habitent notre quotidien, on doit vivre avec cette réalité et c’est un peu insidieux car on craint de banaliser de tels événements tragiques. Et on ne peut pas demeurer insensible face à ces atrocités Je me disais qu’en vieillissant, à force de travailler dans l’actualité et du fait qu’il y a beaucoup de mauvaises nouvelles – au moins 75 % du bulletin, même si on essaie d’équilibrer les choses et de présenter aussi des bonnes nouvelles –, je pensais que j’allais m’endurcir au fil du temps, mais c’est le contraire. Je suis de plus en plus sensible, j’ai plus de difficulté à me contrôler. Ça me touche, ça vient me chercher, encore plus pour certaines choses comme voir des hommes pleurer, tout ce qui concerne les enfants abusés, les cas de DPJ, les jeunes abandonnés, les abus de pouvoir… Ce sont des histoires vraiment difficiles. Comme tout ce qui se rapporte à la violence et à la bêtise humaine. Qu’est-ce que les gens te disent, quels sont leurs commentaires quand ils te rencontrent ? On me demande habituellement si je vais avoir une bonne nouvelle à présenter le soir et généralement, je leur dis non ! (elle éclate de rire) On semble apprécier mon travail : je crois que c’est le ton et le travail accompli, la rigueur et le temps qui fait son œuvre, je crois. Avant de faire le bulletin, je sais qu’il y a beaucoup de monde à l’écoute (plus de 500 000 téléspectateurs !) et je me mets en mode «don de soi». Quand la lumière de la caméra s’allume, je me dis qu’il faut que j’essaie de contrebalancer tout ce que j’envoie comme ondes négatives avec une attitude
présent partout «Prost !» Dans une ambiance bavaroise, ce fut un 5 à 7 très couru que la Chambre de commerce de Sainte-Adèle avait organisé pour donner le coup d’envoi de la 8 e édition de l’Oktobierfest, présentée par Métro Plus Joanne Dubé. Tous les collaborateurs et partenaires ont pris tour à tour la parole en relevant le caractère festif de ce long week-end où l’on attend 30 000 personnes. Johanne Dubé, du Métro Plus, a fait un vibrant plaidoyer incitant les commerçants de la Ville à contribuer financièrement à l’événement afin d’en assurer la pérennité. Le maire de Sainte-Adèle, Robert Milot, l’équipe de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle et Jérôme Charlebois, porte-parole, y étaient, ainsi que Sylvain Robitaille, propriétaire de la microbrasserie Saint-Arnould et l’équipe du restaurant Les Têtes de Cochon qui nous a gâtés avec une sélection de très bonnes «cochoncetés»! L’événement se déroulera à la Place des citoyens de Sainte-Adèle du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre et mettra en vedette Gilles Caplan (vendredi), Kevin Bazinet (samedi) et l’orchestre «Ein Prosit» (dimanche), eux qui ont assuré l’animation du lancement. Rappelons qu’il y aura sur place 16 microbrasseurs québécois avec environ 150 sortes de bières à déguster, 25 restaurateurs dont les camions restaurants et une cinquantaine d’artisans alimentaires avec près de 100 kiosques. À la bonne vôtre ! L’artdevivre… lesLaurentides ! 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 1Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 2-3Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 4-5Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 6-7Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 8-9Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 10-11Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 12-13Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 14-15Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 16-17Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 18-19Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 20-21Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 22-23Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 24-25Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 26-27Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 28-29Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 30-31Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 32-33Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 34-35Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 36-37Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 38-39Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 40-41Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 42-43Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 44-45Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 46-47Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 48-49Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 50-51Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 52-53Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 54-55Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 56-57Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 58-59Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 60-61Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 62-63Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 64-65Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 66-67Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 68-69Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 70-71Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 72-73Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 74-75Flèche numéro 171 septembre 2016 Page 76