Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : MD Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Christian Vignaud, le pionnier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 Zoom Sécurité Clubs  : Lifeaz présente un nouveau défibrillateur cardiaque connecté Sarah Kanga Rattraper le retard français Dans un pays où le taux de survie suite à un arrêt cardiaque ne dépasse pas la barre des 5%, la prévention et la sensibilisation conservent un rôle central. C’est en tout cas l’avis de JohannKalchman et Martial Itty, diplômés de Centrale Lille. Après avoir travaillé sur le marché des pacemakers et des défibrillateurs cardiaques, les deux ingénieurs se sont associés à Timothée Soubise (Telecom Physique Strasbourg) pour lancer leur start-up en 2015. Avec leur boîtier moderne et connecté, les jeunes trentenaires souhaitent rattraper le retard français en la matière (250 000 appareils recensés en 2018), et réduire le délai d’intervention en cas d’arrêt cardiaque en entreprise et à domicile  : « Il existe des défibrillateurs cardiaques implantables qui permettent depuis longtemps de protéger en continu les personnes à haut risque de mort subite, rappelle Johann. En revanche, pour l’abonné lambda d’une salle de sport, en cas d’arrêt, les chances de survie sont infimes sans une intervention du premier témoin dans les toutes premières minutes. D’où l’importance de sensibiliser aux gestes qui sauvent. » Lifeaz a donc été conçu pour apporter une solution clés en main et donner les moyens d’agir aux citoyens, aux villes et aux entreprises. « L’ambition est que n’importe qui puisse intervenir en cas d’urgence et sauver des vies », explique le cofondateur. #43 octobre - Novembre 19 Alors que 50 000 personnes décèdent chaque année des suites d’un arrêt cardiaque en France, la question des défibrillateurs reste d’actualité. Pour simplifier l’utilisation de ces appareils obligatoires dans tous les ERP à l’horizon 2022, Lifeaz propose une nouvelle technologie autonome et connectée. Moderne et autonome Avec son allure de box Internet, le boîtier Lifeaz permet de simplifier au maximum le rôle du premier intervenant. En cas d’urgence, ce dernier appuie sur la touche ON et est accompagné étape par étape par un guide vocal. Une fois les électrodes placées sur la poitrine de la victime, un algorithme permet au défibrillateur d’évaluer la thérapie nécessaire. L’appareil délivre luimême le choc. L’utilisateur n’a donc aucune décision à prendre. « La technologie Lifeaz est fiable et très simple d’utilisation, souligne Johann. De par sa connectivité, nous sommes avertis lorsque le niveau de batterie est faible ou lorsque les électrodes sont périmées. Nous pouvons également mettre le boîtier à jour à distance. Contrairement à un extincteur, il ne court pas le risque d’être hors service lorsqu’on en a besoin. » Équiper sa salle de sport Si la moyenne d’âge des personnes subissant des arrêts cardiaques est de 60 ans, les plus jeunes sont eux aussi concernés, y compris les plus actifs  : « La mort subite du sportif est un vrai sujet d’étude », reprend l’ingénieur. Pour lui, les facteurs de risque sont divers  : reprise d’une activité physique sans suivi médical après des années d’inactivité, pratique du foot ou du rugby, préparation à un marathon. Le défibrillateur apporte donc une assurance supplémentaire aux clubs de fitness  : « Nous pensons que le cœur du métier d’un manager de salle n’est pas de gérer son matériel. C’est la raison pour laquelle nous lui fournissons une solution globale via un abonnement incluant un boîtier livrable sous 48 heures, une formation, mais aussi la maintenance. Inutile d’acheter le produit ou de faire venir un technicien. Notre solution est complète et très simple à déployer. Nous offrons également un véritable service client et accompagnons nos clients sur tous les aspects du sujet dont le boîtier n’est qu’une composante. » Pour l’heure, les premières salles de sport équipées sont essentiellement des indépendants généralistes « qui comprennent qu’un défibrillateur dans un club peut sauver des vies et qui ne sont pas dans une démarche stricte de communication comme certains grands groupes ». Les DAE bientôt obligatoires ? Un décret voté en 2018 prévoit que les établissements de catégorie 1 à 3 accueillant du public (entre 301 et 1 500 personnes) seront dans l’obligation de s’équiper d’un DAE (défibrillateur automatisé externe) dès janvier 2020. Pour les établissements de catégories 4 et 5 (moins de 200 personnes), l’obligation débutera en janvier 2021 et 2022. Une bonne nouvelle pour la start-up Lifeaz qui multiplie les récompenses et est déjà classée parmi des dix meilleurs innovateurs français 1.//1 Par le Massachussetts Institute of Technologies (MIT) dans la catégorie des moins de 35 ans.
LE RENDEZ-VOUS PROFESSIONNEL POUR LES COACHS QUI ONT LE GOÛT DE L’EFFORT ! 1er CONGRÈS COACHS CHALLENGES 2019 SAMEDI 09 NOVEMBRE UNIVERSITÉ PARIS-EST CRÉTEIL Inscrivez-vous vite sur  : COACHS-CHALLENGES.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 1Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 2-3Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 4-5Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 6-7Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 8-9Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 10-11Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 12-13Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 14-15Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 16-17Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 18-19Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 20-21Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 22-23Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 24-25Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 26-27Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 28-29Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 30-31Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 32-33Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 34-35Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 36-37Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 38-39Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 40-41Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 42-43Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 44-45Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 46-47Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 48-49Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 50-51Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 52-53Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 54-55Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 56-57Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 58-59Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 60-61Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 62-63Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 64