Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : MD Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Christian Vignaud, le pionnier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Portrait pour objectif que leurs yeux « papillonnent ». D’un point de vue financier, l’affaire tourne avec un chiffre d’affaires au mètre carré revendiqué comme étant le meilleur du marché, soit 2 000 euros par mètre carré, à quoi l’on peut ajouter une cotation H3++ à la Banque de France, soit un niveau d’excellence. Ces très bons indicateurs motivent Christian Vignaud à ouvrir prochainement un deuxième club Lofting à Brest. Puis, ce sera la licence de marque. L’ambition est de viser tout le territoire, en proie à une « guerre des titans » entre les grands opérateurs low cost adossés à des fonds. Pour lui, ces acteurs ont au moins eu une vertu  : abaisser la première marche donnant accès au fitness. « Une fois qu’ils ont testé, de plus en plus de gens en reviennent. En effet, ils parlent à leurs amis de leur expérience, et ces amis leur répondent qu’ils peuvent avoir mieux ailleurs, être mieux accompagnés, alors ils finissent par s’inscrire dans un club proposant plus de services et de qualité comme Lofting », décrypte Christian Vignaud. Sur du plus long terme, le manager s’interroge sur l’envie des financiers de renouveler tous les parcs de machines de ces clubs tournant à plein régime avec une clientèle « parfois peu respectueuse du lieu et du matériel ». « C’est rentable au début, mais les actionnaires vont tiquer lorsqu’il faudra tout renouveler. À un moment donné cela va s’écrouler comme un château de cartes », prédit le dirigeant. À ses yeux, seules les enseignes avec une âme et proposant un vrai produit persisteront. Belle époque Celui qui a connu la grande époque du fitness des années 1980, et a lancé Moving, qui deviendra leader, voit que les exigences des clients ont considérablement augmenté. « Ils ont l’impression d’être tous hyper compétents, car ils s’informent sur YouTube », pointet-il. Le côté positif ? « Internet et les réseaux sociaux ont contribué à les persuader que le fitness était nécessaire, ce qui n’était absolument pas le cas avant où il était mal considéré », se souvient le sportif. Diplômé de l’ISC Paris en ingénierie, Christian Vignaud a été professeur de sport des armées et instructeur nautique commando. « D’où le plaisir des Mud Days », plaisante-t-il. « À l’époque on s’entraînait avec quelques poids et même des haltères fabriqués avec des boîtes de conserve remplies de ciment », se remémore ce passionné. Les débuts du fitness à Paris, c’étaient aussi quelques clubs chics. En 1977, Le président, qui deviendra Club Chanez, puis Gymnase Club, rue Chanez dans le 16 e à Paris, la salle des Champs ou Vitatop. Une autre ère, pourtant pas si lointaine. C’étaient aussi de petits clubs de quartier où un prof gérait tout. La discipline reine à cette époque où Arnold Schwarzenegger était au sommet de Mr Olympia  : la culture physique, exercée par des passionnés. Christian Vignaud, alors consultant, obtient alors une mission  : redresser un club, celui rue Chanez, justement. Une idée géniale lui est soufflée par un journaliste, prix Albert Londres  : et s’il importait l’aérobic des États-Unis, là où elle fait fureur ? Nous sommes en 1981 et Christian #43 octobre - Novembre 19 Vignaud inaugure la discipline en France. Il sollicite même deux danseuses pour promouvoir ce sport, leur nom  : Véronique et Davina. Ces stars en puissance de la TV ne collaboreront finalement pas. De son côté, Christian Vignaud va plus loin encore, et structure l’aérobic dans une association, puis une fédération française et même une fédération internationale. Toute une époque. De leur côté, les cours à la TV popularisent le sport et font exploser les compteurs. De 5 adeptes par cours, l’aérobic fait déborder les salles avec 150 personnes… Christian Vignaud lance plus tard Les Jardins de la Forme, dans le Marais, toujours à Paris. En face, le marché se structure avec Gymnase Club de Patrick Dalhia, et Garden Gym avec un certain Charles Ellia. Tous se connaissent parfaitement. Le fitness français, ce sont eux. Les clubs sont rentables. Le business fitness éclôt. Le secret, Christian Vignaud nous l’avoue  : la politique de conquête de territoire poussée par Gymnase Club qui vendait des abonnements aux comités d’entreprise. Gymnasium emboîtera le pas. Avec les dérives que l’on connaît… ventes d’abonnements de trois ans à crédit, mais faillite au bout de deux ans. « Beaucoup n’étaient pas très compétents, mais c’était si rentable qu’ils encaissaient 4 millions de francs et roulaient en Ferrari au bout de six mois ! » De son côté, Christian Vignaud exploite désormais 5 clubs à Boulogne déjà. Garden Gym (et ses prix incisifs) sera racheté par Gymnase Club. En face, Les Jardins de la Forme au positionnement très haut de gamme deviennent finalement Moving. Le patron se souvient ; 4% du chiffre d’affaires était dédié à la publicité. Allié au crédit, cela a permis de passer très vite de 30 à 150 clubs. Une croissance à tous crins stoppée dans les années 2000 devant le nombre de banqueroutes et la méfiance des banques. « L’image du fitness était mauvaise », se souvient le manager. Il faudra quelques années avant que le secteur ne s’assainisse et que les banques se remettent à financer le fitness. Vingt ans après, Christian Vignaud voit le marché se consolider et imagine un monopole dans le low cost sur le modèle des plateformes Uber ou Deliveroo… alors qu’en parallèle, des enseignes à plus forte valeur ajoutée vont continuer à se développer. Et à innover. Dans son club de Brest, le pionnier sans cesse en quête de nouveaux concepts va ainsi proposer des cours de sculpture et de peinture ! Il est confiant. « Brest, c’est là où est née Gymnasium, c’est un terreau fertile ! »//
La référence absolue du Vélo Indoor S-DUKE POWER Grâce aux contrôles de résistance électronique intégrés sur le guidon, les niveaux les plus exigeants sont désormais à portée de main. Puissance, endurance et haute qualité, entraînez-vous avec la référence absolue du biking BH FITNESS. Les détails qui font la différence Châssis peint avec le meilleur traitement anti-corrosion et anti-rouille du marché. BH FITNESS FRANCE - bhpro@bhfitness.com Réglage de l'écartement des pieds afin d'assurer un maximum de stabilité du vélo. Réglage précis de la selle en hauteur et verticalement pour plus de confort pendant le pédalage. Guidon central de type triathlon qui peut s'ajuster verticalement et horizontalement.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 1Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 2-3Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 4-5Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 6-7Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 8-9Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 10-11Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 12-13Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 14-15Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 16-17Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 18-19Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 20-21Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 22-23Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 24-25Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 26-27Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 28-29Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 30-31Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 32-33Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 34-35Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 36-37Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 38-39Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 40-41Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 42-43Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 44-45Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 46-47Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 48-49Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 50-51Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 52-53Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 54-55Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 56-57Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 58-59Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 60-61Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 62-63Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 64