Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
Fitness Challenges n°43 oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : MD Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Christian Vignaud, le pionnier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Réflexions Quelle est la prochaine étape pour le marché du fitness ? Consolidation de boutiques gym, contenu à la demande et micro-puces insérables ? David Minton, expert en fitness et en technologie, nous fait part de son dernier rapport – 2019 State of the UK Fitness Industry Report – qui explore l’évolution des entraînements dans les boutiques et la façon dont la technologie aidera à alimenter le « fitness 2.0 ». De la consolidation du marché et de l’investissement aux micro-puces insérables et aux offres à la demande, découvrez quelles tendances façonneront vos décisions stratégiques au cours des années à venir… Quelles sont les principales conclusions de votre récent rapport sur l’entraînement en boutique ? L’industrie a explosé au cours des dernières années et, à long terme, le consommateur sera le gagnant. Le consommateur aura beaucoup plus de choix, tant au niveau des clubs-boutiques qu’au niveau de leur programmation, qui se diversifie rapidement, avec les « cocktails de remise en forme » – où les membres suivent plusieurs cours les uns après les autres – qui se mettent en évidence. Déjà, nous commençons à voir des marques qui encouragent le consommateur à suivre un cours – qu’il s’agisse du spinning, du HIIT, de la boxe ou autre – et ensuite directement dans un mind and body. Cette variété et « double dose » de fitness s’avère extrêmement populaire, aussi bien dans les boutiques que dans les clubs proposant du fitness virtuel. Que nous apprend l’essor des boutiques sur le consommateur moderne de fitness ? Les données démographiques nous disent que les gens qui les utilisent – en particulier Millennials et génération Z – aiment avoir le choix et qu’ils n’aiment pas être limités par des contrats. Ainsi, le simple fait de pouvoir aller et venir dans les boutiques les attire vraiment, même s’ils vont payer un prix plus élevé. Les boutiques ont l’avantage d’avoir leurs racines dans l’entraînement physique de groupe, ce qui donne l’occasion à beaucoup de gens de participer en même temps. Pour réussir, vous devez faire appel à un public plus large et offrir une expérience fascinante qui les incitera à revenir pour en redemander. Comment attendez-vous l’évolution de l’environnement commercial de la boutique ? Au cours des trois prochaines années, il y aura davantage de fusions et d’acquisitions, avec beaucoup plus d’argent dans l’industrie. À Londres et en Amérique, nous constatons des investissements considérables dans l’industrie des boutiques. Cet investissement provient, ce qui est intéressant, des hôteliers et des promoteurs immobiliers, ainsi que des vedettes du sport et des champions du monde actuels de boxe. Il n’y a pas que les investisseurs en capital de risque et les fonds de pension qui apportent l’argent – tout le monde investit. Quel est l’impact du boom des boutiques sur le marché du fitness en général ? Chaque année, nous effectuons un audit de l’industrie du fitness au Royaume-Uni, et nous avons constaté ces dernières années – en conjonction avec l’essor des boutiques – une croissance significative des studios de fitness dans l’ensemble des 7 000 clubs au Royaume- Uni. Dans les clubs privés, 62% ont maintenant des studios de functional training dédiés, alors que ce pourcentage passe à 72% dans les gymnases publics. C’est donc beaucoup de cours qui sont offertes dans ces studios, et on reconnaît de plus en plus qu’une programmation de haute qualité est essentielle pour fidéliser les membres plus longtemps. C’est une tendance que nous avons enregistrée au Royaume-Uni et que j’ai également observée lors de mes voyages à l’étranger. Comment les clubs traditionnels peuvent-ils lutter contre les boutiques pour conserver leur part de marché ? Je pense que certains clubs traditionnels ont déjà réagi de façon fantastique en doublant leur offre d’entraînements de groupe tout en faisant une plus grande place à leurs installations supplémentaires que les boutiques n’en ont pas. Des exploitants comme David Lloyd et Bannatyne ont mis au point des offres de « club à l’intérieur d’un club » pour concurrencer les boutiques et ils ont beaucoup de succès avec elles. Il faut aussi garder à l’esprit que l’économie du modèle de boutique signifie que tôt ou tard, nous atteindrons la limite du nombre de personnes prêtes à payer les prix de la boutique pour une expérience d’entraînement individuelle. #43 octobre - Novembre 19 Comment décririez-vous le rôle des médias sociaux dans le façonnement du nouveau marché du fitness ? C’est drôle – pendant des années, les opérateurs ont essayé d’interdire les téléphones portables dans les clubs. Aujourd’hui, ils veulent tous que vous sortiez vos téléphones pour prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux. Les boutiques ont très vite pris conscience du potentiel marketing des médias sociaux – en particulier sur Instagram, où l’engagement a tendance à être beaucoup plus élevé que sur d’autres plateformes – et se sont donc assurées que les designs de leurs clubs étaient premium et partageables. Je pense que les clubs traditionnels ont été un peu lents à réaliser le potentiel de YouTube et de Instagram – en partie parce qu’il faut plus de temps pour bien faire les choses et obtenir la qualité. L’autre raison est qu’ils essaient toujours de déterminer dans quelle mesure ils devraient permettre aux contenus générés par les utilisateurs d’alimenter leurs canaux de médias sociaux, par opposition aux contenus de marque de haute qualité. Et quelle devrait être la stratégie des clubs traditionnels face à l’offre croissante du home fitness ? Sans aucun doute, la technologie va propulser la prochaine grande croissance du fitness 2.0. L’interaction entre le club et le home fitness augmentera, ce qui se répercutera très bien sur les clubs qui peuvent offrir un contenu de haute qualité et des offres de mise en forme à 360 degrés pour leurs membres. Ceux qui ne parviennent pas à s’adapter pourraient voir leurs membres se tourner vers des personnes influentes et des services d’entraînement en continu, de sorte que les exploitants doivent rester très au courant des préférences des consommateurs. Évidemment, Peloton est en train de jouer un grand rôle dans le marché du fitness à domicile en ce moment, ce qui sera intéressant à regarder. Des géants de la technologie comme Apple et Google investissent aussi massivement dans le fitness, qu’est-ce que cela signifie pour l’industrie en général ? Certaines des plus grandes entreprises du monde et des équipes les plus intelligentes se tournent vers notre industrie. Apple, Samsung, Google ont tous commencé par des montres de fitness et ce n’est que le début de ce qui est à venir. La concurrence s’intensifiera, mais ces entreprises contribueront également à la croissance du marché, de sorte qu’il y a des avantages et des inconvénients à leur participation. Encore une fois, c’est le consommateur qui en bénéficiera le plus et les nouvelles technologies contribueront à améliorer l’expérience des membres et à offrir des données dont nous ne pouvions auparavant que rêver. Comment cela va-t-il évoluer au cours des prochaines années ? L’un des développements les plus intéressants des prochaines années sera de voir si nous serons tous équipés de puces informatiques. La technologie existe déjà et les puces nous permettraient de surveiller notre santé immédiatement et d’offrir un aperçu sans précédent de nos paramètres de santé. Mais il y aura toujours des préoccupations en matière de santé et de protection de la vie privée si vous mettez la technologie dans votre corps. Il sera intéressant de voir si elle tombe à l’eau comme Google Glass l’a fait, ou si les puces électroniques placées sous notre peau deviendront aussi omniprésentes que les smartphones d’aujourd’hui ?//
WWW.LAROQ.COM Pour toute information supplémentaire, contactez  : LAROQ - Zone Industrielle du Grand Pont - 13640 La Roque d’Anthéron -Tel  : 04.42.28.48.20 - mail  : commercial@fizfab.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 1Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 2-3Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 4-5Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 6-7Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 8-9Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 10-11Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 12-13Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 14-15Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 16-17Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 18-19Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 20-21Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 22-23Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 24-25Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 26-27Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 28-29Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 30-31Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 32-33Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 34-35Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 36-37Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 38-39Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 40-41Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 42-43Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 44-45Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 46-47Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 48-49Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 50-51Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 52-53Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 54-55Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 56-57Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 58-59Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 60-61Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 62-63Fitness Challenges numéro 43 oct/nov 2019 Page 64