Ferrovissime n°8 avr/mai 2006
Ferrovissime n°8 avr/mai 2006
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°8 de avr/mai 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 68,2 Mo

  • Dans ce numéro : Y 7100 et 7400, les petites mains des grandes manoeuvres.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
2• N°8• Y 7100 et 7400
Au cours des années 1930, l’entrée en scène des locotracteurs est assez comparable à celle des autorails quant aux politiques d’achat des réseaux. En effet, ces derniers commandent au coup par coup de petites séries appartenant aux types les plus variés. Aussi, la SNCF récupère en 1938 un parc d’engins d’une rare hétérogénéité. Comme les autorails et les locomotives à vapeur, les locotracteurs vont ensuite faire l’objet de programmes de construction unifiés : à un niveau de puissance ne doit normalement correspondre qu’un seul type de locotracteurs. Dans la gamme de puissance des 150 ch, la SNCF mise sur le type Y 6200 dont 353 exemplaires seront produits jusqu’en 1958 (Y 6201 à 6627). Comme la plupart des locomotives diesel, la famille Y 6200 recourt à une transmission électrique (1). Celle- (1) Le moteur diesel entraîne une génératrice qui alimente un moteur électrique de traction qui luimême entraîne les essieux du locotracteur au moyen de chaînes. Ci-dessous : Parfois, les Yoyo ont assuré des trains d’XR… Mais ici, à Quimper, en novembre 1984, l’Y 7680 manœuvre cette remorque côté Landerneau. (Photo : Jehan-Hubert Lavie) N°8• Y 7100 et 7400• 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :