Ferrovissime n°8 avr/mai 2006
Ferrovissime n°8 avr/mai 2006
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°8 de avr/mai 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 68,2 Mo

  • Dans ce numéro : Y 7100 et 7400, les petites mains des grandes manoeuvres.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Nous prenons ici pour exemple l’Y 7284 (Y 7100) de Saint-Pierre-des-Corps. Globalement, les pupitres des Y 7100 s’inspirent de ceux des Y 51 100/51 200 et BB 63 000/63 500. L’engin étant asymétrique (un petit et un grand capot), on ne parle pas d’extrémités 1 et 2, mais de côté avant et arrière. D’ailleurs, bien que ces locotracteurs disposent de deux postes de conduite, seul celui de gauche (conduite grand capot en avant) dispose d’un robinet de frein automatique. En fait, seuls le manipulateur de traction, les commandes des sablières et des avertisseurs ainsi que l’inverseur de sens de marche sont dédoublés. Outre les agrès de sécurité habituels, on trouve souvent au-dessus du pupitre une bombe de Start Pilot, produit destiné à faciliter les démarrages à froid. Nos photos ne montrent ni le volant de serrage du frein à main placé sur la paroi côté petit capot, ni le manomètre du circuit de freinage dont la position varie selon les engins (au-dessus du 30• N°8• Y 7100 et 7400 C O N D U I T E Levier en main TEXTE & PHOTOS : LOÏC FIEUX Tous les organes d’une cabine d’un locotracteur sont conçus pour faciliter la conduite en manœuvres. Ci-dessous : L’Y 7284 (Y 7100) stationne, le 1er mai 2005, à Fleury-les-Aubrais pupitre ou à gauche de la vitre placée au-dessus du robinet de frein automatique). Par rapport à une locomotive diesel, par exemple une BB 63 000 ou 63 500, l’instrumentation se distingue notamment par l’absence de chronotachygraphe (Tachro) chargé d’enregistrer les vitesses et par l’installation d’un horomètre indiquant la durée de fonctionnement du moteur. Courant sur les moteurs diesel marins ou sur les engins de travaux publics, cet appareil permet d’organiser les opérations de maintenance en fonction de la durée d’utilisation de l’engin. Par rapport à ceux des Y 7100, les postes de conduite des Y 7400 présentent quelques différences. Parmi elles, la commande moteur placée en bas du côté gauche du pupitre sur les Y 7100 est remplacée sur les Y 7400 par la possibilité de déplacer transversalement (en position Arrêt ou Lancement) l’inverseur de sens de marche situé à gauche du pupitre. (Orléans). Page de droite, en haut : 1 - Avertisseur (vers l’avant ou vers l’arrière) 2 - Sablières (avant et arrière) 3 - Robinet de frein automatique 4 - Sectionneur de batterie 5 - Commande moteur (Stop ou Accélération) 6 - Manipulateur traction-freinage dont les sections frein direct et accélération (mise en service de la boîte Voith, puis accélération du moteur diesel) sont séparées par un secteur neutre Page de droite, en bas : 1 - Manipulateur traction-freinage 2 - Inverseur de sens de marche 3 - Interrupteur marche-arrêt 4 - Boîte à leviers avec de gauche à droite : interrupteur général, chauffage, phare avant gauche, phare avant droit, éclairage moteur, éclairage cabine, éclairage pupitre, phare arrière droit, phare arrière gauche 5 - Bouton-poussoir de lancement du moteur 6 - Manomètre cylindres de frein 7 - Compte-tours 8 - Thermomètre boîte de transmission (jusqu’à 125°) 9 - Ampèremètre batterie (charge de la batterie) 10 - Température moteur (eau et huile moteur) 11 - Manomètre huile moteur 12 - Tachymètre (vitesse graduée jusqu’à 60 km/h) 13 - Horomètre (indication du temps total de marche moteur)
N°8• Y 7100 et 7400• 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :