Ferrovissime n°2 mar/avr 2005
Ferrovissime n°2 mar/avr 2005
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°2 de mar/avr 2005

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 36,4 Mo

  • Dans ce numéro : CC40100, la Reine !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Mal aimée la CC 4100 ? On pourrait le croire, car en dépit de quelques reproductions - d’ailleurs peu nombreuses et uniquement en H0 et en N - cette locomotive n’a jamais vraiment suscité l’engouement. Jamais en effet une grande firme industrielle ne s’est lancée dans une reproduction digne de cette locomotive prestigieuse, emblématique de son époque. Il faut toutefois remarquer que lors de la mise en service des 4100 réelles, il n’était pas encore question de modélisme au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Dans les années soixante, personne n’était véritablement choqué par un modèle raccourci ou passablement simplifié. Évidemment, à l’époque, il ne pouvait en être autrement pour une 40 100 en miniature, d’autant plus que la machine réelle est très longue et de formes complexes, donc difficile à reproduire sans compromis. Le premier, c’est Jouef À l’image de ce que faisait Norev pour les automobiles, notre firme nationale avait à cœur de sortir, lorsque cela était possible, ses modèles en même temps qu’apparaissaient leurs grands prototypes. C’est donc en 1966 que la première 4100 en H0 voit le jour ; elle porte la référence 843/E. Elle restitue bien les lignes de la machine réelle, possède des feux éclairés (sur une face frontale seulement) mais la pauvrette est à la fois trop courte, pas assez large, pas assez haute… Bien que mobiles, ses quatre pantographes (cela impressionnait les enfants) sont d’un style très jouet. Ses bogies relativement bien gravés sont affublés d’un faux essieu central (habitude qui perdurera chez Jouef) tandis que les deux vrais essieux 32 N°2 CC 40 100 M O D É L I S M E Une mal aimée en modélisme ? TEXTE  : JEAN-PAUL QUATRESOUS de chaque bogie sont entraînés par le moteur placé en partie basse au centre de la caisse. Le catalogue Jouef indique que le modèle est puissant et précise qu’il « permet de monter des rampes à forte pente et de remorquer à plat un nombre important de véhicules ». Pour accompagner sa 40 100, Jouef propose une voiture et un fourgon générateur, tous deux TEE et tous deux raccourcis. Toujours en 1966, mais postérieurement à celle de Jouef, apparaît la 40 100 Lima. Référencé 1022, le modèle est à l’échelle, pas trop simplifié, mais d’une décoration moins seyante car le rendu aluminium de la peinture semble un peu terne. Doté de quatre pantographes mobiles, le modèle est animé par le moteur annulaire de la firme, calé sur un seul bogie. Pendant longtemps la caisse de CC 40 100 Lima servira de base à de nombreux amateurs désirant obtenir un modèle convenable. En 1967/68 c’est au tour de la firme Gégé de proposer une telle locomotive sous référence 6494. Trop courte, trop haute « sur pattes », c’est la moins réussie des trois. Installé au centre de la caisse, le moteur entraîne deux essieux par bogie grâce à une courroie. Un trou de plus de trente années Durant bien longtemps, les amateurs vont attendre qu’un jour… Et puis au tournant du siècle, voilà que l’on nous reparle de CC 40 100, à la fois du côté d’une jeune firme artisanale baptisée AIM, et de celui de la firme suisse Lemaco, bien connue pour ses productions haut de gamme. AIM, propose d’emblée deux modèles  : l’un en H0, l’autre en N. Le modèle en H0, doté d’une caisse en résine et maillechort et d’un châssis moteur de CC 6500 Jouef, peut être acquis en versions semi kit ou prêt à rouler ; il est toujours disponible à l’heure actuelle. Le modèle en N (vendu sous le label Trains N’co) est doté d’une caisse en laiton coiffant un châssis moteur d’origine Minitrix. Il n’existe qu’en version prête à rouler uniquement. Actuellement épuisé, ce modèle devrait ressortir en toute petite série. Petite série aussi pour Lemaco dont la 40 100 est déclinée en trois versions produites respectivement à 95, 70 et 25 exemplaires. Ce chef d’œuvre, très détaillé (presque trop !) , est constitué de plus de 1000 pièces en laiton et bronze assemblée par soudage. Peint avec soin, il possède quelques raffinements tels que portes de cabines ouvrantes, éclairage bidirectionnel constant, tampons à ressorts, etc. Aujourd’hui, les CC 40 100 Lemaco sont rares sur le marché de l’occasion. Merci à Denis Fournier Le Ray et Jean-Paul Guimbert pour leur aide amicale.
Ci-contre  : La seconde CC 40 100 produite était celle de la firme italienne Lima (Photo  : Jean-Paul Guimbert). Ci-contre  : La seule CC 40 100 jamais produite en N. Modèle fabriqué par AIM et vendu sous le label Trains N’co (Photo  : Michel Grannec). Page de gauche  : La première CC 40 100 fut reproduite par Jouef (Photo  : Denis Fournier Le Ray). Ci-dessous  : La firme suisse Lemaco se devait de reproduire elle aussi cette belle machine (Photo  : YannBaude). Ci-contre  : Toujours disponible, la CC 40 100 proposée par AIM est une très belle reproduction (Photo  : YannBaude). « Les portraits du rail » Directeur de la publication  : Christian Fournereau Rédacteur en chef  : Jehan-Hubert Lavie Directeur artistique  : Francis Marx Rédacteur en chef adjoint  : Jean-Paul Quatresous Ont collaboré à ce numéro  : Vincent Cuny, Nicolas Deldycke, Loïc Fieux & Thierry Leleu Publicité  : Anne-Marie Julliot Abonnements  : Marianne Le Gohebel Inspection des ventes  : Distrimédias/Jean-Marie Degland Conception graphique & Réalisation  : Francis Marx Photogravure  : Scann’Océan Flashage/Impression  : Léonce Deprez LR PRESSE Sarl  : BP 30 104, F-56 401 AURAY Cedex Siège social  : « Le Sablen », 12, rue du Sablen, Auray SARL au capital de 10 307 euros RCS Lorient  : B.381289719 Tél.  : (33) 02 97 24 01 65 Fax  : (33) 02 97 24 28 30 E-mail  : locorevue@lrpresse.com Internet  : http://www.lrpresse.com Abonnement  : 6 numéros par an (voir cavalier abonnement) Dépôt légal à la date de parution. ISSN  : en cours CPPP  : en cours « Printed in France/Imprimé en France » Dans Ferrovissimo n°3 (5/2005)  : un prototype exceptionnel - la BB 9004 - locomotive classique qui reste titulaire du record du monde de vitesse ; une série de locomotives mythiques - les BB 9200 - qui ont tracté les plus grands trains (Capitole rouge, Mistral, Train Bleu, etc.) et dont nous allons présenter toutes les innombrables versions. Numéro 3 BB 9003 et 9004, BB 9200 et 9300



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :