Ferrovissime n°2 février 2008
Ferrovissime n°2 février 2008
  • Prix facial : 7,90 €

  • Parution : n°2 de février 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 88,2 Mo

  • Dans ce numéro : 2D2 9100, les derniers dinosaures.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
En exergue Rames réversibles Une technique qui a 80 ans En 1929, c’est peu dire que l’arrivée des rames réversibles composées de voitures métalliques à bogies fit l’effet d’une révolution dans une banlieue de Paris dévolue, jusque-là, aux véhicules à essieux et portières latérales. Les premières unités apparurent au Nord, trois ans avant l’arrivée des locomotives 2-141 TC avec lesquelles elles allaient devenir inséparables dans la mémoire du patrimoine ferroviaire. À l’époque, rouler dans un train poussé par une locomotive, cela n’allait pas de soi ! Écoutons Jean Serain, alors futur chef de gare, nous en parler  : « Dans la voiture de tête, je vois de près le mécanicien en action à son poste de conduite, j’écoute le bruit caractéristique du répétiteur des signaux émis au franchissement des crocodiles, j’entends les conversations entre ce mécanicien et son chauffeur resté présent sur la machine. À chaque ralentissement ou arrêt, on est plus ou moins assourdi par l’échappement d’air provoqué par la manœuvre du robinet de frein. Quelle sensation lorsqu’on approche du heurtoir de la gare du Nord, avant de s’y arrêter à quelques mètres ! »/JEHAN-HUBERT LAVIE CI-DESSUS  : En gare de Paris-Nord, voiture équipée d’un poste de conduite d’une rame réversible née dans les années trente. CI-DESSOUS  : Après la traction vapeur et les 2-141 TC, les rames réversibles Nord de banlieue passent aux « électriques ». Ici, rame Nord à 8 caisses et BB 17 073 passant près de Drancy avec le train 3595 Paris-Nord/Mitry-Claye. (PHOTOS  : JEAN-PAUL DEMOY) ferrovissime N°1 Janvier 2008
ferrovissime Directeur de la publication  : CHRISTIAN FOURNEREAU (02 97 24 81 30) chfournereau@lrpresse.fr Rédacteur en chef  : JEHAN-HUBERT LAVIE (02 97 24 80 33) jhlavie@lrpresse.fr Directeur artistique  : FRANCIS MARX frmarx@lrpresse.fr Responsable des sujets d’actualité  : VINCENT CUNY vincent.cuny@legrandtrain.com Ont collaboré à ce numéro  : FRANCIS ALBERT NATHALIE BIBAS DENIS GAMARD XAVIER JACQUET JEAN-PIERRE MALASPINA GUILLAUME MONCOMBLE AURÉLIEN PRÉVOT JEAN SERAIN Maquette  : FRANCIS MARX & ANTOINE SIMON Responsable administrative/Abonnements  : CATHY FOURNEREAU cafournereau@lrpresse.fr Revendeurs & professionnels  : LYDIA JEORGE lyjeorge@lrpresse.fr Publicité  : DENIS FOURNIER LE RAY (09 63 03 83 28) defournierleray@lrpresse.fr Inspection des ventes  : VN DÉVELOPPEMENT/ETHY DE CARVALHO (08 72 66 20 73) Photogravure  : LR PRESSE/CHRISTOPHE ADAM chadam@lrpresse.fr Flashage/Impression  : LÉONCE DEPREZ (Béthune) ISSN  : en cours CPPP  : en cours LR PRESSE SarlBP 30104, F-56 401 AURAY Cedex Siège social  : « Le Sablen », 12, rue du Sablen, Auray Tél.  : 02 97 24 01 65 Fax  : 02 97 24 28 30 SARL au capital de 84500 € RCS Lorient B.381289719 Principaux associés  : CHRISTIAN FOURNEREAU, JEAN-PAUL GUIMBERT & FRIEDEL FOURNEREAU « Printed in France/Imprimé en France » ferrovissime N°1 Janvier 2008 Édito Bonne année avec un service cadencé ! l’heure où les TER Rhône-Alpes mettent en service des horaires cadencés en faisant appel notamment à des voitures pilotes B 5uxh type VU, notre magazine ferrovissime fait, lui aussi, connaissance À avec les contraintes des mises en circulation à intervalle rapproché ! Autant vous dire que mieux vaut ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot et qu’il faut s’habituer vite à mener une « existence colorée » – pour reprendre l’expression qu’utilisaient les mécanos d’hier pour évoquer les couleurs variées des signaux qui freinaient leur marche, les jours de pointes ! Mais c’est peu dire que l’enthousiasme que vous manifestez envers notre nouveau magazine, anime la flamme qui permet de maintenir « au timbre » notre pression… Ce mois-ci, notre sommaire jette un coup d’œil sur d’étrange fourgons-chaudière et consacre la part belle à des engins mythiques  : vapeur 232 R, S et U, autorails Bugatti, TGV Eurostar et les 2D2 9100 qui font l’objet d’un « Portrait du rail Ferrovissimo », toujours fidèle au poste au centre du numéro. Mais comment comprendre la genèse de ces fameuses 2D2 sans rappeler le destin cruel d’Henri Lang, le père de l’électrification Paris-Lyon ? Les wagons vous passionnent et il nous a semblé indispensable de nous intéresser à leurs installations connexes avec les « petits » – tout est relatif ! – silos à céréales. Alors, puisque c’est encore l’époque des vœux, très bonne année 2008 en lisant, chaque mois, ferrovissime ! JEHAN-HUBERT LAVIE Sommaire N°2/Février 2008 Vapeur/Les locomotives 232 R, S et U, quand « La Divine » emmenait le « Scandinavie Express ». Page 2 Voitures/Un nouveau départ pour les RRR..12 Cheminots/Henri Lang, visionnaire du « Génie ». Un destin exemplaire dans une époque brisée.18 Autorails/Les autorails Bugatti de 800 ch, les « Princesses » de Molsheim. 22 Installations/Les petits silos des campagnes. Quand les wagons font du blé65 Wagons/Wagons céréaliers à essieux (2 e partie, suite de Ferrovissime n°1). 12 chiffres pour jouer en international...71 Voitures/Les fourgons chaudières à bogies. Des « cocottes-minute » en « diesel » comme en « électrique ».. 80 Voitures/Le cadencement et les RevCo en Rhône-Alpes, c’est parti !.86 Électriques/Paris-Londres  : 2h15 en Eurostar sans patins !..92 Divers/Brèves..95 Dossier Ferrovissimo n°19 2D2 9100  : les derniers dinosaures/...33 NOTRE COUVERTURE  : COLONNE DE GAUCHE, DE HAUT EN BAS  : - Dans sa robe « gris et bleu », le Bugatti double du PLM. (PHOTO  : DR/PHOTOTHÈQUE SNCF MCO) - Au PN 62, non loin de Tergnier, un express Paris/Cologne + Amsterdam est remorqué par la 232 S 004, le 16 juin 1959. (PHOTO  : ERIC RUSSEL/ARCHIVES DE LA SNCF SOCIETY) - Quelques semaines avant la mise en service du cadencement, le train d’essais stationne à Ambérieu. (PHOTO  : SYLVAIN BOUARD) - Avec le second marquage UIC, la Minoterie Jambon est restée fidèle, en 1995, à la livrée jaune de Sanders. (PHOTO  : PASCAL GARDIE) GRANDE PHOTO  : La 2D2 9104, quasiment dans son état d’origine (sauf miofiltres et barres de retour courant sur les bogies) vers 1955. (PHOTO  : DR/PHOTOTHÈQUE SNCF MCO) (CONCEPTION GRAPHIQUE  : FRANCIS MARX) 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 1Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 2-3Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 4-5Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 6-7Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 8-9Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 10-11Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 12-13Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 14-15Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 16-17Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 18-19Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 20-21Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 22-23Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 24-25Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 26-27Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 28-29Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 30-31Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 32-33Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 34-35Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 36-37Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 38-39Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 40-41Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 42-43Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 44-45Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 46-47Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 48-49Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 50-51Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 52-53Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 54-55Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 56-57Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 58-59Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 60-61Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 62-63Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 64-65Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 66-67Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 68-69Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 70-71Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 72-73Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 74-75Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 76-77Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 78-79Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 80-81Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 82-83Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 84-85Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 86-87Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 88-89Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 90-91Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 92-93Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 94-95Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 96-97Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 98-99Ferrovissime numéro 2 février 2008 Page 100