Féminin n°2 mai/jun/jui 2016
Féminin n°2 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°2 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 65 Mo

  • Dans ce numéro : un nouveau départ pour Anne Sinclair.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
interview Fourreau en dentelle noire doublée champagne fendu devant Christophe Guillarmé Bague entrelacée en argent et cristal Elsa Lee Paris Minaudière avec cristaux Carmen Steffens Féminin  : Eléonore, quel est votre parcours ? Éléonore Boccara  : Artistique et sportif au départ avec le piano, le théâtre et le tennis. Le sportétudes me tendait les bras. Suite à un accident de ski, je me suis concentrée sur mes études de droit et sciences politiques, pour m’orienter ensuite vers le journalisme et la communication. Parallèlement, j’ai multiplié les jobs étudiants dont l’un consistait à travailler dans les loges d’émissions de télévision. On m’a alors repérée et proposée de passer un casting. C’est comme ça que j’ai mis un pied dans les médias, en tant que journaliste et animatrice. J’ai commencé à France 3 avec le Keno. Je suis passée par Direct 8 avec des sujets médias et MCS Bien-être avec un magazine sur la nutrition. J’ai été sur le 6/9 de Radio FG pour arriver à présenter la météo sur i>TELE. Comment êtes-vous arrivée à présenter la météo ? i>TELE cherchait quelqu’un qui ait la double casquette journaliste et présentatrice. La chaîne m’a tout simplement contactée pour un entretien. Un essai en plateau a été réalisé. Le sujet m’a tout de suite intéressée et je me suis sentie à l’aise dans l’exercice. J’ai donc été ravie quand 80 FÉMININ on m’a téléphoné peu après pour me dire que j’étais prise. C’était une grande fierté d’intégrer la rédaction de cette belle chaîne d’information et par la même occasion, le Groupe Canal+, qui me faisait rêver. Est-ce une vraie passion ? La météo n’est pas une vocation mais en apprenant sur le sujet je me suis rendue compte que c’était passionnant. Cela répond à une curiosité naturelle  : depuis l’enfance, on se demande pourquoi le ciel est bleu. Quand on commence à comprendre le fonctionnement de la planète, des éléments, des masses d’air c’est absolument fascinant d’un point de vue scientifique. J’ai également réalisé sa dimension sociologique. La météo intéresse et concerne tout le monde. Vous soignez particulièrement vos looks. L’aspect mode est-il important lorsque l’on parle du temps ? L’un n’empêche pas l’autre. Quand on est journaliste et présentateur, le fond et la forme sont tous deux importants. Il y a l’information que l’on délivre et la façon dont on le fait. Cela inclue le ton, l’humeur, la gestuelle et aussi l’apparence. Prendre soin de son image n’empêche pas, à priori d’être pertinent. Et puis cela fait partie de moi, je ne me déguise pas. La mode vous passionne-t-elle ? J’aime l’idée de pouvoir s’exprimer par un discours, une attitude ou un look. La mode ne doit pas être une contrainte, mais plutôt une liberté, un outil de personnalisation, de création et d’expression de soi. C’est en ce qu’elle reflète de la personne qui la porte, que la mode peut être passionnante. On peut jouer avec son apparence, mais il faut aussi en relativiser l’importance. Quels sont vos créateurs préférés ? J’aime la féminité des créations de Christophe Guillarmé, l’élégance d’Elie Saab, les drapés sensuels de Versace et l’audace de Franck Sorbier. Le glamour pour vous, c’est quoi ? On pourrait se dire que le glamour implique des cheveux crantés, des lèvres rouges et des robes drapées. En plus du look, c’est aussi une
Robe en néoprène noir et beige découpée au laser Christophe Guillarmé Pendentif et bracelet rigide en céramique noire Elsa Lee Paris question d’attitude. Entre élégance et séduction, audace et sensualité. J’ai lu une fois que le mot « glamour » venait étymologiquement de la « magie », cette magie du cinéma hollywoodien qui faisait tant rêver. Le look idéal pour une soirée, ce serait… ? En soirée j’aime me sentir très féminine. Mon look idéal serait par exemple une combinaison dos nu, avec une paire d’escarpins très hauts, une petite minaudière, un liner noir sur les yeux et des lèvres rouges. Et, pour un dimanche à la maison ? Des vêtements légers et confortables, tout en restant féminine comme un petit top et un short en soie avec un cardigan tout doux pour se lover dans le canapé. Vous êtes très présente sur les réseaux sociaux. Quels rapports y entretenez-vous avec le public ? J’aime être en contact avec les gens qui me suivent. En regardant la caméra, je pense aux téléspectateurs installés chez eux ou dans un café. Je dois me contenter de les imaginer. Grâce aux réseaux sociaux, ce lien devient plus concret. J’ai beaucoup de chance, car, ils font preuve à mon égard de beaucoup de bienveillance et de générosité. Propos recueillis par Matthieu Maury Photos  : Eric Journeau/Visual Remerciements à l’Hôtel Lancaster 7 Rue de Berri, 75008 Paris Stylisme  : Christophe Guillarme FÉMININ 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 1Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 70-71Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 72-73Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 74-75Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 76-77Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 78-79Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 80-81Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 82-83Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 84-85Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 86-87Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 88-89Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 90-91Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 92-93Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 94-95Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 96-97Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 98-99Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 100