Féminin n°2 mai/jun/jui 2016
Féminin n°2 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°2 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 65 Mo

  • Dans ce numéro : un nouveau départ pour Anne Sinclair.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
forme Son principe La cryothérapie corps entier (dite CCE) consiste à exposer un corps à des températures extrêmes allant de -110°C à -140°C et ce, pendant 1 à 4 minutes. Ses bienfaits Soulager le corps de douleurs rhumatismales, musculaires ou articulaires à travers un choc thermique. De nouveaux champs d’investigation sont actuellement en test pour la sclérose en plaque et le psoriasis Attention  : ne pas faire d’amalgame sur les résultats escomptés. La cryothérapie fait des miracles, mais pas celui de perdre du poids et ce, malgré la communication faite dans ce sens par certaines enseignes. L’effet du froid permet cependant de réduire la cellulite et de rajeunir le teint en diminuant les rides. De quelle manière ? Par ses effets antalgique et anti-inflammatoire, une séance permettra d’apaiser un muscle tendu, une tendinite, une entorse, un claquage, une hernie discale, de l’arthrose ou une inflammation. Par son effet myorelaxant, exit toute sensation de fatigue. Place à celles de la détente, du relâchement et du Bien-être. 50 FÉMININ Y a t-il des risques ? La cryothérapie n’est pas un soin comme les autres. Il doit être obligatoirement prescrit par un praticien compétent (médecin traitant, kinésithérapeute …). De plus, même si les risques d’hypothermie sont écartés, nous ne sommes pas tous égaux devant le froid. Il faut avoir un état de santé sans contres indications médicales. Les femmes enceintes, les personnes ayant des problèmes cardiaques, d’hypertension, portant un pacemaker ou souffrant d’hypertension, d’asthme sévère, ne peuvent en aucun cas suivre des séances de cryothérapie. A quel rythme ? Pour apprécier les effets obtenus, la régularité des séances est importante. L’Insep propose une séance quotidienne pendant cinq jours, puis deux séances quotidiennes lors de la deuxième semaine. En fonction des résultats constatés, une semaine supplémentaire pourra être envisagée. Pour les instituts et centres, différentes formules sont présentées. A quel prix ? Les séances ne sont normalement pas remboursées par la sécurité sociale. A l’Insep  : prévoir un coût >300 € En instituts et centres  : différents forfaits allant en moyenne de 40 € pour une séance à plus de 200 € selon le nombre de séances choisies. Insep Ou la pratiquer ? Les centres qui se sont spécialisés en « CEE » sont encore peut nombreux en France. L’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance). Son service médical est le premier à s’être doté d’une chambre de CCE avec trois compartiments à différentes températures (-10°, -60° et -110°), testée sur des sportifs de haut niveau ; la recherche portant en autres, sur l’amélioration des performances, la récupération et la rééducation. La technique  : le patient, en petite tenue, dont les mains, les pieds, les oreilles, la bouche et le nez sont protégés, rentre dans une première salle à -10°C puis une seconde à -60°C, pour enfin pénétrer dans une chambre froide à -110°C. Ah gla gla ! ? Oui et il faut tenir bon malgré les picotements ressentis. En même temps, on est là pour çà ! Un expert le suit grâce à un système de vidéosurveillance et des fenêtres thermo
Insep Insep régulées. A tout moment, le patient peut décider d’arrêter la séance et sortir de la chambre. Les instituts ou centres. Ils utilisent une cabine cylindrique thermiquement isolée, fonctionnant par l’évaporation d’azote liquide. Ici, le traitement proposé concerne davantage l’aspect esthétique. La technique  : pendant 2 à 3 minutes, confronté à un froid sec allant de -110°C à -195°C, le corps du patient subit un choc thermique. Aucun risque de claustrophobie pendant la séance n’est possible ; la tête restant hors de la cabine. Une fois les 3 min écoulées, il doit normalement être proposé d’aller sur une plateforme vibrante afin que soit rétablit la circulation sanguine. A préciser  : un médecin n’est pas tout le temps présent. A cette méthode, d’autre préféreront l’utilisation de la cryode, un appareil manuel doté d’une électrode générant du froid (entre -5° et 0°), ciblant une zone précise en l’aspirant. Le froid autrement prendre une bonne douche froide C’est 120 et 150 calories de perdues ! PORTER LE PANTY COOL Porter sous ses vêtements, à n’importe quel moment de la journée, le Panty Cool Jade de Kineance. Composé à 37% de fibre de jade, il a sur la peau un effet gainant et rafraîchissant qui facilitera sans aucun effort, l’amincissement www.skineance.com se patcher pour diminuer une inflammation due à une contusion ou à un traumatisme avec les Patchs froids « Saint Bernard » de Merck www.merck.fr se wrapper avec les patchs en papier It Works imbibés d’herbes naturelles pour perdre des centimètres de tour taille, de ventre et de cuisses www.wrapfrance.com se crémer avec le gel antalgique Biofreeze (non testé sur des animaux) pour soulager rapidement des douleurs musculaires ou articulaires www.biofreeze.com avec le gel minceur froid du Laboratoire Phytotech, pour une action amincissante grâce à la combinaison du menthol, de la caféine et de l’alcool www.phytotech.fr avec la crème Profiler Lift de Linéance pour combattre la cellulite www.lineance.fr FÉMININ 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 1Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 70-71Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 72-73Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 74-75Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 76-77Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 78-79Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 80-81Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 82-83Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 84-85Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 86-87Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 88-89Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 90-91Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 92-93Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 94-95Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 96-97Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 98-99Féminin numéro 2 mai/jun/jui 2016 Page 100