Féminin Santé Sport n°6 sep/oct/nov 2012
Féminin Santé Sport n°6 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (230 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 24 Mo

  • Dans ce numéro : jambes lourdes... le sport peut vous aider.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SECRETS DE MINCEUR Cette eau est plus qu'une, eau ! On est toutes pareilles : quand on fait un régime, on est vite découragées ! Et si une eau minérale pouvait nous aider naturellement à être bien dans notre corps toute l'année ? Avec Courmayeur, garder la ligne est un plaisir ! C'est plus de résultats « Après quelques jours, je me sens déjà plus légère ! » « J'ai vraiment ressenti ses effets... » La méthode Courmayeur Je dis non aux carences ! Lorsqu'on fait attention à sa ligne, on a tendance à supprimer certains aliments jugés trop caloriques (fromage, chocolat...) sans toujours respecter l'équilibre nutritionnel et nos besoins en minéraux. Calcium et magnésium : par sa composition exceptionnelle, Courmayeur nous apporte les minéraux essentiels pour rester en forme. Je reste joliment mince Courmayeur est également riche en sulfates, minéraux naturellement bienfaisants, qui facilitent en douceur le transit intestine') et l'élimination pour favoriser l'effet ventre plat qui nous plaît tant. 1 bouteille 1,5L de Courmayeur 847 mg de calcium 100% des apports journaliers recommandés en calcium N William D. blazer, &coll, Intestinal Effects of Sulfate in Drinking Water on Normal Human Subiects, Digestive Diseases and Sciences, Volume 42, Number 5/mai 1997 Pour en savoir plus : www.eau-courmayeur.com COMMUNIQUÉ
SEPTEMBRE 2012 facebook. ge, 75016 Paris• RCS PARIS 505 092 213 au capital de 2 000 C• Tél : 01 71 39 40 24• Directrice de la publication et Rédactrice en chef : Muriel Hatem Sultan• Rédacteur en chef adjoint : docteur Bruno Emram• Rédacteur en chef technique : Gaetan Lefèvre• Comité de rédaction : docteur Stéphane Cascua, Gaetan Lefèvre, Ilelphine Le Porguier• Correction : Fanny Lentz• Illustrateur : Mathieu Pinel• Rubriques Shopping et Actu produits : Gaetan Lefèvre• Directrice de la publicité : Muriel Hatem Sultan• Chef de publicité : Martine ferry• Assistante de communication : Amandine Perdrix• Imprimeur : É vo[uprint, 10, rue du parc, 311 50 Bruguières• Réalisation : nota bene 40, rue de Chabrot 75010 Pans - Tél. : 01 80 88 53 10 Notre imprimeur agit pnur I enornrinement aver du papier FSC Papier 50% fibres recyclées, FSC RENDEZ-VOUS LE PRIVILÈGE DE LA CUEILLETTE Sophie a 45 ans. J'ai vu en consultation son époux la semaine précédente. Comme lui, elle fait de la course de fond. Je la vois pour un contrôle annuel. À l'issue d'un bilan rigoureux incluant notamment un électrocardiogramme, je lui signe son certificat d'aptitude. Elle m'interroge : « Docteur, vous avez prescrit à mon mari une "épreuve d'effort" pour évaluer le comportement de son coeur alors qu'il est sollicité au maximum. J'ai le même âge que lui. Alors, pourquoi pas à moi ? » « Bonne question ! IL est d'usage de proposer aux hommes de plus de 40 ans s'entraînant intensément de faire cet examen. Mais les femmes sont protégées par leurs hormones jusqu'à la ménopause. En fait, vous avez 4 fois moins de risque de crise cardiaque que vos collègues masculins. Pourvous, ce bilan sera médicalement indiqué aux alentours de 50 à 55 ans. » « Pourquoi ? Comment sommes-nous protégées ? » « On comprend un peu "comment" ça marche. Les hormones féminines, vous le savez, favorisent la souplesse et l'utilisation des graisses. Ce sont finalement des spécificités à retentissement sportif. Du coup, les membranes entourant vos vaisseaux sont plus élastiques. Vos artères sont moins agressées par le flux sanguin, elles font moins de cicatrices épaisses. Vous brûlez plus aisément les lipides, ils s'accumulent mollis dans vos parois artérielles. Ces deux facteurs concourent à ce que vos artères se bouchent moins. Quant au "pourquoi", c'est toujours plus délicat ! Les médecins étudiant l'évolution de notre espèce émettent une hypothèse. Au Paléolithique, les hommes étaient très actifs, ils parcouraient de longues distances pour chasser. Les femmes bougeaient moins, elles étaient responsables de la cueillette à proximité de la grotte. Elles auraient donc aujourd'hui moins besoin de l'exercice pour équilibrer leur métabolisme, pour assurer leur survie et celle de leur descendance. C'est comme si les femmes avaient sélectionné des gènes de résistance à La sédentarité : c'est le privilège de la cueillette ! » DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT. AVERTISSEMENT LECTEUR SantéSportMagazine vous propose des informations médicales et des programmes d'entraînement. Bien que ceux-ci soient délivrés et conçus de façon rigoureuse par des professionnels de santé ou des experts de l'activité physique, vous devez consulter votre médecin pour bénéficier de conseils personnalisés, soigner vos blessures et confirmer votre aptitude au sport. Aucun article publié dans ce magazine ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout autre procédé sans autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur. Les articles de ce magazine sont rédigés sous la responsabilité de leurs auteurs et reflètent leurs opinions. Ils n'engagent en aucune façon la société éditrice. Les articles sont des articles de fond. SEPTEMBRE 21117 sarii-spoitmagazine



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :