Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°71 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : trouver son équilibre, c'est possible en s'écoutant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
MES ENFANTS & MOI PHOTOS.COM Accepter que son enfant soit différent 82 FÉMININPSYCHO Toutes les femmes ayant souhaité avoir un enfant l’ont un jour ou l’autre fantasmé. Souvent pendant de longs mois d’attente que l’on soit enceinte ou en processus d’adoption. Des fantasmes qui ne disparaissent pas le moins du monde à la naissance, contrairement à ce que l’on pourrait croire et avec lesquels il va falloir composer au fil des années. Si l’on prend le cas très classique de la grossesse, il est normal que les parents rêvent à leur futur enfant et commencent à imaginer des ressemblances. A la naissance Les yeux, les cheveux, les traits, un joyeux mélange du père et de la mère. « J’aimerais qu’il ait tes yeux bleus », « j’espère qu’il te ressemblera », des petites phrases que l’on sème au fil des semaines. Cela se conclut souvent par : « Ce n’est pas important, le principal est que le bébé soit en bonne santé ». Pourtant cela n’enlève rien au désir secret que l’enfant soit conforme à ce que l’on a imaginé. Lorsque l’enfant naît, ces souhaits qui portent essentiellement sur le
physique de l’enfant s’envolent. S’il ressemble à son rêve, c’est tant mieux, cela permet de se dire que décidément, on est la plus forte ! Et dans le cas contraire, passé le coup de la surprise face à ce petit bébé si différent, peu importe, on l’adore ! Mais l’histoire ne se termine pas là. Car les parents développent d’autres rêves pour leur enfant : intelligent, se débrouillant bien à l’école, gentil, ne fumant pas, ne se droguant pas, allant vers un avenir équilibré, rencontrant une fille ou un garçon formidable… Les vies fantasmées de nos enfants ont la vie dure. A l’adolescence En grandissant, les parents ne peuvent que constater que leur enfant dispose d’un caractère bien à lui. S’ils sont responsables de son éducation : politesse, gentillesse avec les autres, obéissance, ils ne peuvent également que constater son tempérament qui se signale dès le plus jeune âge. Plutôt calme et enjoué, plutôt colérique et câlin, les traits de caractère se dessinent très tôt et il va falloir faire avec. PHOTOS.COM C’est le moment où la grand-mère dit « c’est tout toi au même âge », d’un air admiratif, ou plaintif, et où l’on se demande parfois « de qui il tient ça ? ». Les parents ne se posent pas sans cesse de questions sur l’hérédité, mais ce sont surtout les différences les plus flagrantes qui sautent aux yeux, a fortiori celles que l’on n’approuve pas ou que l’on n’apprécie pas habituellement chez les autres, sauf que là, il s’agit de votre chair et de votre sang. Le chemin est parfois long pour un père ou une mère avant d’abandonner ses chimères, ses rêves, même s’ils ont forcément évolué depuis leur naissance. Il faut parfois se faire à ce que son enfant ne fasse pas les études dont on avait rêvé, ne soit pas appliqué, se renferme plutôt sur soi au lieu d’aimer communiquer. Et à l’adolescence, cela va parfois plus loin : il trouve que les idées politiques de ses parents sont « nulles », il devient végétalien, il prend du poids ou au contraire ne cesse de maigrir, il ramène des ami(e)s qui n’ont pas vraiment bon genre, il semble avoir commencé à fumer ou à boire… les surprises ne sont pas toujours agréables. La réalité prend le pas sur l’enfant rêvé et on ne peut revenir en arrière. Mais pas seulement, il convient de vraiment prendre conscience du fait que l’enfant que l’on a mis au monde bien des années auparavant est un être à part entière, qui a effectivement des gènes communs mais est une personne unique et différente, avec des aptitudes autres, avec qui il va falloir composer. Le travail psychologique s’apparente à un travail de deuil, même si cela est évidemment moins douloureux, mais tout aussi nécessaire. Il est des parents qui doivent faire le deuil de leur enfant rêvé dès la naissance, lorsqu’un handicap ou une maladie sont détectés. L’assistance médicale, mais aussi psychologique est alors indispensable. Rien d’aussi dramatique dans la plupart des naissances, mais force est de constater qu’il faut donner toute la place nécessaire à l’enfant devenant adulte, en s’adaptant à ce qu’il est réellement et non pas à ce qu’il devait être virtuellement. Même à l’âge adulte Ce travail ne se fait parfois que très tard. Les circonstances concernent souvent alors la vie amoureuse du jeune adulte, qui peut s’avérer « catastrophique » du moins du point de vue parental, ou sa vie professionnelle où il n’arrive pas à se sentir bien, à progresser, où la galère s’installe. Tôt ou tard, faire le deuil de l’enfant idéal est nécessaire, pour mieux faire connaissance et aimer celui qui existe vraiment. Cela n’est parfois pas si facile, une certaine distance peut se créer, mais pour vivre en paix avec soi-même, aimer ses enfants tels qu’ils sont et non tels qu’on aimerait qu’ils soient est la seule voie vers l’apaisement. Une voie qu’il est bon d’emprunter le plus tôt possible. n A.F. FÉMININPSYCHO 83 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 132