Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°71 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : trouver son équilibre, c'est possible en s'écoutant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
ENQUÊTE facteur de stress non négligeable. Les personnes que nous aimons peuvent nous énerver, mais cela est évidemment sans problème. Dans le milieu professionnel, difficile aussi de faire vraiment ce que nous voulons. Pour le reste et pour notre bienêtre, faisons preuve d’un peu volonté et sachons dire non de temps à autre. Inutile de se rajouter des obligations imaginaires, parce que nous n’osons pas nous exprimer. Les véritables obligations suffisent. Alors, non, là aussi pas la peine de se coucher tard pour des invitations auxquelles l’on n’a pas envie de se rendre, et restons sous les draps, comme nous dit la chanson de Benabar. Idem pour le professionnel, faire son travail avec conscience ne signifie pas non plus qu’il faut se laisser empoisonner par des jalousies ou des commentaires désobligeants. 8. Ton travail tu feras Quelle que soit la mission, il y a toujours une certaine satisfaction envers le travail accompli. Bizarrement et même si le travail n’est pas toujours des plus passionnants. Toutes les femmes ne sont pas des fanas de la poussière ou du ménage, mais une fois que l’on s’y met, bien obligées, il y a un plaisir à voir le résultat de son labeur, même si l’on sait que cela ne durera pas ! Idem dans le milieu professionnel, il y a des hauts et des bas, mais il y a toujours une satisfaction à voir aboutir la mission confiée. Evidemment, cela est encore mieux quand il y a rétribution ou reconnaissance adéquate, ce qui n’est pas toujours le cas. Il faut pourtant avouer que le 64 FÉMININPSYCHO « Guide pratique anti déprime » travail est à la fois source de stress, mais permet aussi parfois de se concentrer sur une mission qui fait oublier le reste. On ne manquera pas de penser aux nombreux exemples de personnes qui préfèrent s’activer plutôt que de rester chez elles ou se reposer après un deuil par exemple. Il ne s’agit nullement d’une fuite en avant, mais au contraire d’un réflexe de survie qui permet de passer une période difficile. 9. A tes projets tu réfléchiras Se projeter dans le futur est parfois facteur de stress, ou au contraire d’espoir. A chacun sa façon de voir les choses, mais il faut bien reconnaître qu’il est bien difficile de vivre au jour le jour sans se préoccuper du lendemain. Les touristes qui vont en Afrique envient souvent cette sorte d’insouciance si éloignée du stress qui semblent habiter les habitants. C’est oublier que cela est souvent la conséquence d’une grande pauvreté qui fait qu’une fois le boire et le manger assurés pour la journée, on remet le reste au lendemain. Sans compter que nombre de résidents n’ont qu’une envie, émigrer. Il ne faut donc pas se fier au « no stress » qui n’est pas toujours synonyme de bonheur. Avoir des projets fait donc partie de la vision optimiste que nous avons de la vie, et nous aide à avancer lorsque les circonstances se font parfois un peu difficiles. Il n’est pas très important que nos projets soient abandonnés, transformés ou remplacés en cours de route. La faculté de rêver, mais aussi d’avoir la possibilité de concrétiser, est un bon remède pour ne pas rester embourbé dans son quotidien. 10. Les voies de sortie au présent tu chercheras Lorsque vous sentez que la coupe est pleine, que le stress justement vous envahit, mais surtout ne vous quitte pas, retour à la case départ ! Tentez de tout maîtriser seul n’est pas toujours la bonne solution. Regardez autour de vous quelles sont les sorties de secours et surtout n’hésitez pas en parler à quelqu’un de confiance. Qu’il s’agisse d’une personne qui a subi les mêmes symptômes que vous et avec qui vous pouvez au moins discuter en toute confiance, d’un membre de votre famille, d’un médecin, d’un psychologue. Prenez un peu de temps et tant pis si la solution miracle ne se présente pas ainsi du premier coup. Si les voies de sortie ne suffisent pas, essayez donc les sorties tout simplement ! C’est bon pour le moral ! Si tout cela ne suffit pas, il reste un commandement essentiel « A l’instant présent, tu choisiras de vivre », car il faut arrêter de ruminer le passé contre lequel on ne peut plus rien et de voir l’avenir sous un jour sombre, alors qu’on ne sait pas ce qu’il va se passer. Le meilleur conseil anti déprime est de profiter de chaque minute de notre vie et d’essayer de la rendre la plus positive possible ! n J.B. PHOTOS.COM D.R.
Je n’aime pas… ma voix ! Grave, sensuelle, aiguë, douce, monocorde... chaque voix se différencie de l'autre. Partie intégrante de notre personnalité, elle est le témoin de nos humeurs, tout au long de notre vie. Que révèle-t-elle de nous et pourquoi nous gêne-t-elle autant quand on l’entend vraiment ? P enser que la voix est une structure objective, donnée une fois pour toutes, est une conception absolument fausse qui nous entraîne à toutes les démissions. La voix est un comportement corporel acquis ; nous pouvons tous faire quelque chose avec. Il est donc possible de « changer de voix ». Et cela comprend tous ceux qui veulent chanter, mais aussi ceux qui ont besoin de parler beaucoup, longtemps et fort dans le cadre de leur travail : avocats, professeurs, acteurs, hommes politiques… Les mécanismes du son humain La production du son vocal, ou phonation, est obtenue par l'envoi d'air à travers deux cordes vocales en vibration, situées dans le larynx, puis par amplification et résonance grâce aux différents organes résonateurs, comme le pharynx, la cavité buccale ou les fosses nasales. La voix humaine est capable de produire une très grande variété de fréquences. C'est en modifiant la tension, et surtout, l'épaisseur des cordes MOI & MOI vocales, que l'on peut changer leur fréquence de vibration, ce qui a pour effet de faire varier la hauteur des sons émis par la voix. Toutes ces modifications sont le fruit d'actions neuro-cérébrales. « La voix est un second visage. » (Gérard Bauër) Les poumons sont la partie essentielle de l'instrument. Ce sont eux qui fournissent l'air permettant de mettre en vibration les cordes vocales. Le diaphragme (le muscle des poumons) commande l'ins- FÉMININPSYCHO 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 132