Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
Féminin Psycho n°71 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°71 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : trouver son équilibre, c'est possible en s'écoutant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
ENQUÊTE prendre à dire non et redevenir enfin vous-même. 2. Ton alimentation tu surveilleras Eh oui, on en parle : l’alimentation est partout. Dans notre vie quotidienne surtout, mais dans tous les magazines qu’il s’agisse de régime mais surtout de santé et de médecine. A présent, tout le monde est d’accord sur un point qui reste fort logique : tout ce que nous ingérons a une influence sur ce que nous sommes et ce que nous serons en premier lieu d’un point de vue physique, mais aussi parfois psychologique. Que l’on soit adepte des médecines asiatiques ou pas, il est clair que la tête et le corps ne font qu’un. Alors pour éviter ce fameux stress, inutile de mettre la barre trop haute ou de vous fixer des objectifs que vous n’arriverez pas à tenir en général. Des mesures simples donc : une alimentation plus légère et équilibrée, notamment en rajoutant un peu plus de ces fameux fruits et légumes, qu’ils soient surgelés ou frais, peu importe. Quel que soit votre poids, une bonne alimentation régulière est importante. Alors terminés les repas style « n’importe quoi » sous prétexte que cela est plus rapide. Une bonne santé est la première garante de notre bonheur, on le dit assez « quand la santé va, tout va ». Ce n’est pas totalement vrai, mais presque. Si vraiment vous vous sentez affaiblie et mal en point, n’hésitez pas à voir si votre médecin ou homéopathe peut vous conseiller quelques compléments alimentaires, vitamines ou traitements pour vous booster. Enfin, sans 62 FÉMININPSYCHO « Guide pratique anti déprime » vouloir remplacer la grenouille et son bocal, si l’hiver vous rend triste et somnolente, des petites séances de luminothérapie peuvent vous aider à retrouver la gaieté de l’été. Le soleil, c’est aussi dans la tête et dans le cœur ! 3. Contre ta paresse tu lutteras Pour éliminer son stress, un minimum d’activité est nécessaire. Là aussi, pas de volonté de devenir une athlète à moins que la motivation ne soit vraiment présente. Réfléchissons donc tranquillement à ce que nous pouvons faire de façon simple, facile et qui ne vienne pas complètement bouleverser nos habitudes. Ce peut donc être la décision de faire une petite partie du trajet pour le travail à pied, de marcher tous les week-ends, ou un peu tous les jours. Si vous aimez le vélo, le roller, le stretching, le badminton, pourquoi ne pas vous organiser ou vous renseigner pour mettre cela en pratique ? Inutile de prendre une inscription sur un temps trop long. Il arrive bien trop souvent que nous ne puissions pas suivre et poursuivre. Tous les adeptes du sport ou de l’activité physique vous le diront : vous vous sentez toujours mieux après l’effort et êtes content de vous. Il n’y a donc pas de mal à se faire du bien. Choisissons une activité en fonction de notre corps et de notre âge et allonsy. Une fois par semaine si nous ne pouvons faire mieux, mais le tout c’est de s’y tenir. Le sport fait du bien, contribue à produire les petites molécules de la bonne humeur, et contrairement au chocolat, il ne fait pas grossir. Au contraire, il vous aide à rester en forme les années passant. 4. De ton sommeil tu t’occuperas On le sait, le sommeil est à la base de notre équilibre mental et moral. Pourtant, il est parfois bien difficile d’en reprendre le contrôle une fois qu’il s’est échappé, ce qui est souvent le cas en période de déprime ou de gros stress. On s’endort pour se réveiller trois heures après et se faire rattraper par tous les soucis de la terre. Problèmes qui prennent d’ailleurs une allure catastrophique dans l’obscurité. Il faut donc tenter de reprendre la maîtrise, par des techniques simples de relaxation et de respi- PHOTOS.COM D.R.
ration, en passant par les tisanes pour dormir. Si cela ne fonctionne pas, il ne faut pas s’arrêter là et voir avec votre médecin de famille quelles sont les possibilités pour vous aider, même si vous êtes complètement allergique aux somnifères. Physiquement, le fait de mal dormir n’est pas si catastrophique même si l’on s’en fait un monde. Si cela dure de façon anormale, vous risquez d’entrer dans le cercle vicieux du stress, de la fatigue, qui va jusqu’à l’épuisement. 5. Ton égoïsme tu préserveras Evidemment, pour un commandement cela n’est pas très conforme, l’égoïsme ne faisant pas partie des qualités premières. Mais enfin, dans le monde de fou dans lequel nous vivons, parvenir à se retrouver et à faire ce que l’on veut même modestement est bien agréable, voire une vraie soupape de sécurité. Alors quand le stress vous envahit, que vous avez la sensation d’être débordée par les soucis, que le travail ne va pas fort ou que les enfants ont fait des leurs, stop ! Tant pis pour le reste, profitez d’une après-midi de repos pour aller au cinéma seule voir un film qui vous transporte PHOTOS.COM D.R. ailleurs, allez à la piscine, papoter avec votre meilleure amie et le reste attendra. Une petite pause vaut souvent mieux qu’une explosion de colère ou une nervosité intérieure qui finiront par vous rendre malade. Oubliez votre culpabilité, et prenez un peu de temps pour vous. Faites-vous un petit plaisir, allez chez le coiffeur, l’institut de beauté où vous souhaitiez finalement tester le nouveau massage en pensant que finalement vous ne le feriez jamais… C’est le moment. Le chat attendra, la poussière aussi et les enfants se feront livrer une pizza. Et surtout, il faut essayer de lutter contre les habitudes de dépendance qui sont un vrai souci, puisque ce sont des réactions justement contre la nervosité : allumer une cigarette, boire un verre, voire plus… Et rapidement il est difficile de contrôler véritablement si les conditions environnantes ne changent pas. Et lorsque celles-ci changent, difficile alors de se débarrasser de ces mauvaises habitudes. 6. Tes amours et amitiés tu protégeras Rien de pire que la solitude ou l’isolement on le dit assez. Alors prenons bien soin de nos amours, qu’il s’agisse d’amour dans le couple, mais aussi envers ses enfants, petits-enfants ou si l’on est sans famille, envers ses amis, ses animaux. Il est important pour notre équilibre de chérir quelqu’un ou au strict minimum un être vivant. Il faut bien entendu que cet amour ou amitié soit réciproque, car il est tout aussi important pour nous de savoir que nous sommes aimés ou appréciés. Lorsque la vie devient parfois difficile, et que le stress justement nous envahit, se savoir entouré et aimé, ne fût-ce que par une ou deux personnes est essentiel, voire indispensable Si vous êtes en pleine romance, tant mieux pour vous, mais sinon il y a bien d’autres moyens de chérir et, ma foi, rien de tel contre le stress et la déprime. Au lieu d’attendre le prince charmant ou se plaindre sans arrêt que les enfants ne viennent jamais nous voir, faisons nous-même ce qui est nécessaire pour créer du relationnel pour notre quotidien. Savoir que l’on peut aller voir quelqu’un ou téléphoner, ou prier en fonction de vos choix de vie est on ne peut meilleur pour le moral. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et il faut apprendre peu à peu non pas toujours demander l’impossible. Un ou deux bons amis sont parfois bien suffisants et il ne faut pas toujours penser que les autres ont plus de chance. 7. Dans tes fréquentations tu trieras On parle souvent de la pollution environnementale que nous subissons bien souvent malgré nous. Parmi les pollutions que nous ne devons pas supporter, même si le terme est un peu dur, il y a ceux que l’on peut nommer les casse-pieds. Eux aussi sont un FÉMININPSYCHO 63 PHOTOS.COM D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 71 fév/mar/avr 2013 Page 132