Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°70 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : être soi-même et arrêter les faux-semblants.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
MOI & MON COUPLE PHOTOS.COM Chacun va souvent demander implicitement à l’autre de le guérir et va essayer pour lui-même ou pour l’autre de continuer ou de terminer une histoire inachevée. Le lieu du couple ne doit pas se confondre avec le cabinet d’un psy ! Votre conjoint n’est pas votre thérapeute ! • Leçon n°2 : Se définir face à l’autre Dans le jeu incessant des rapports entre hommes et femmes, deux questions essentielles se posent : Qu’est qui va permettre à un homme de se définir en tant que tel face à une femme ? Qu’est ce qui permet à une femme de se définir comme femme en présence d’un homme ? Ce sont respectivement les traits du mâle pour l’homme et ceux de la femelle pour la femme (c’est une approche archaïque et anthropologique). Plus une personne essaie de masquer ou de cacher ces traits de caractères qui sont l’essence même de sa personnalité, plus l’autre en face va avoir de la difficulté à se définir. Par projection dans les rapports hommes Attention, Messieurs, votre femme n'est pas votre mère ! 90 FÉMININPSYCHO - femmes aujourd’hui, une femme face à un homme qui se présente à elle sans cesse comme le bon garçon aura beaucoup de difficultés à se définir en tant que femme. Elle se trouve renvoyée en priorité à l’aspect maternel de sa personnalité. Le couple homme - femme n’existe pas et c’est le couple mère - enfant qui se (re)met en place. Une femme a besoin pour se définir comme telle (la réciproque masculine suit une règle différente) d’avoir en face d’elle un homme ayant une position phallique affirmée. Donc messieurs, la neutralité vous mène à l’insipidité. Vous devez confondre « affirmation de votre statut de mâle » et « si je m’affirme, je suis un macho qui écrase la femme ». Mais la faible femme n’existe pas ! Vous pensiez qu’elle vous reprocherait votre positionnement de « mâle dominant » ? Elle va plutôt vous reprochez de faire « le ventre mou », « le flan » … Bref vous n’y comprenez plus rien ! Normal ! Votre maman a dû vous expliquer qu’il fallait être un garçon gentil, poli, obéissant et ne se faisant pas remarquer… et vous êtes en train de confondre les vœux pieux d’une mère avec votre positionnement auprès dune femme ! Celleci n’est en effet pas votre mère et elle a besoin d’un homme pour lui permettre renvoie son image de femme. Et dans l’ombre de son image, son désir de femme, sa jouissance… En bref : Une femme souhaite à ses côtés un homme qui possède « une paire de couilles » dans le sens propre comme dans le sens figuré (c’est peut-être plus clair comme ça !), qui sache l’écouter, la comprendre, la protéger quand elle en a besoin, qui sache lui dire « oui » et lui dire « non ». Leçon n°3 : Il faut tout dire ! • Le bon comme le mauvais Ce qui vous va comme ce qui ne vous va pas. Ce que vous ressentez de positif comme de négatif. Vous la trouvez belle, dites-le ! Vous trouvez qu’elle a 3 kilos de trop et qu’elle se laisse un peu aller à votre goût, dites-le. Vous attendez quelque chose d’elle, idem. Rien de plus terrible qu’une personne que l’on a en face de soi et qui ne dit rien de ce qui lui va comme l’inverse : on ne sait jamais où elle est, ce qu’elle pense, elle est insaisissable et le doute est permanent. Le corollaire à cette situation est souvent le reproche dans l’aprèscoup. Au moment d’une séparation, les mêmes choses sont
souvent dites : « je te reproche ceci et cela... Tu aurais pu t’en rendre compte tout(e) seul(e)… ». Évidemment… Mais si c’est dit sur le moment, c’est plus simple ! Car toutes les remarques dites dans l’après coup montrent surtout la couardise de celui ou celle qui a eu des reproches à faire et qui s’est bien gardé(e) de se montrer au moment opportun. Vous êtes heureux, vous êtes malheureux… Dites-le ! • Dites vos envies Beaucoup d’hommes ont peur de dire leurs envies à leurs femmes. Comme s’ils n’étaient pas légitimes, voire honteux d’avoir des envies, des fantasmes. Ils ont souvent peur d’être jugés. Les envies concernent tous les domaines sans exception : dans les actes de la vie courante ou quotidienne comme dans la sexualité. Cela évite pourtant l’effet cocotte-minute : les frustrations s’additionnent et vont aboutir à des malaises, un mal être voire des disputes : la cocotteminute siffle ! Dire ses envies permet aussi à l’autre de toujours savoir où vous êtes avec une lecture de votre évolution, de vos désirs, très claire et très facile. L’homme évolue et ses envies, ses désirs ne sont pas les mêmes à vingt, trente ou quarante ans… Donc sachez les mettre à jour auprès de votre partenaire. Alors, ouvrez votre boutique à votre partenaire : c’est jour d’inventaire ! Si cela ne lui convient pas, vous pourrez ainsi en parler, et la plupart du temps, vous aurez l’agréable surprise de découvrir une personne en face de vous qui vous suit et qui est peut-être moins coincée que ce que vous croyiez. Et si toutefois vos envies ne lui plaisent pas, elle est assez grande pour vous expliquer pourquoi. Cela peut en outre déboucher sur le simple fait qu’elle aura elle aussi des envies dont elle voudra vous faire part et qui peuvent vous surprendre. Nous sommes souvent notre propre censeur.• Vous savez dire « oui » ! Apprenez à dire « non » Vous mélangez tout ! … On vous a appris à bien obéir et vous avez perdu la notion du refus face à une chose ou une opinion que vous souhaitez défendre. Dire simplement « non » ne signifie pas que vous vous opposez à l’autre aveuglément et avec mauvaise foi. Vous ne vous opposez pas à la personne, mais à une idée, une remarque ou une suggestion. Cela signifie simplement que vous n’êtes pas d’accord ! C’est aussi ce qui va vous permettre de montrer ce que vous avez au fond de vous…• Allez au bout de votre démarche Vous lui avez acheté de jolis dessous et espérez bien la voir dedans dès ce soir. Votre espoir se nourrit de lui-même dès la sortie de la boutique et quand vient le moment de lui offrir, elle vous remercie tendrement et va ranger les dessous en question dans le tiroir réservé à sa lingerie ! Vous restez seuls face à vos espoirs et vos envies ! Allez au bout de votre démarche ! Dites-lui ce que vous souhaitez et ce que vous désirez clairement. En l’occurrence, si vous avez envie qu’elle passe les dessous en question devant vous, demandez-lui ! Au moins, vous aurez été jusqu’au bout de votre désir et vous ne resterez pas avec cette idée « qu’elle aurait pu le faire d’elle-même sans que vous ayez à le lui demander » ! Sans compter le simple fait que votre regard sur elle compte plus que ce que vous croyez… Cessez donc d’espérer quelque chose : parlez et montrez-vous. D’abord parce que ce que vous désirez n’est pas écrit sur votre front et qu’elle n’est pas devin. Ensuite parce qu’il faut que vous ayez l’honnêteté de dire vos envies jusqu’au bout et les assumer ! n Propos recueillis par Valérie Loctin. Bio express• Frédéric Perrot est né le 14 mai 1964 à Dole (Jura)• Psychanalyste installé à Perpignan depuis 2001• Titulaire d’un Master en PNL• Egalement conseil auprès des entreprises. Pour contacter Frédéric Perrot, lui écrire ou commander son essai : frederic.perrotpsy@gmail.com FÉMININPSYCHO 91 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 132