Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°70 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : être soi-même et arrêter les faux-semblants.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
MES ENFANTS & MOI• Le sexe en ligne Pour certains, cela est du même ressort que le problème relationnel appliqué au sexe, donc une difficulté à parvenir à ses fins dans la vie réelle. Pour d’autres, cela s’oriente plutôt vers la pornographie ou des comportements de type masturbatoires comme au temps du minitel rose. PHOTOS.COM• Le débordement d’informations Une dépendance un peu plus facile à guérir si l’on est aidé. Il s’agit ici la plupart du temps de personnes qui se laissent déborder par le flux d’informations et de messages en provenance d’internet sans que cela ne vienne les aider dans la vie pratique. L’exemple type est le travailleur qui perd énormément de temps à faire des recherches en ligne, en s’égarant. N’arrivant pas à synthétiser et conclure, il est la plupart du temps totalement débordé, et le stress augmente sans cesse jusqu’à ce qu’il soit parfois impossible à maîtriser. Un cercle vraiment vicieux et rapide Par le passé, de nombreuses activités ne pouvaient être poursuivies en continu. Ainsi, jouer à un jeu de société pouvait 80 FÉMININPSYCHO La technologie facilite et favorise le processus de dépendance. prendre plusieurs heures avec ses partenaires, mais cela finissait par se terminer. Idem si l’on visionnait un film porno à la télévision. Avec internet, aucun souci de ce style. Il est possible de regarder ce que l’on veut en streaming à longueur de journée et si l’on joue, il est possible de trouver d’autres joueurs en ligne un peu partout sur la planète. De plus, des relances automatiques sont envoyées une fois qu’un type de joueur a été repéré. La technologie facilite et favorise le processus de dépendance. Qui peut être concerné ? Il n’y a pas véritablement de profil type qui serait la cible idéale de cette dépendance. Il est évident que les personnalités plutôt introverties, ayant quelque difficultés avec les relations sociales ou souffrant d’une grande timidité peuvent être plus sensibles à l’attrait du net. De là à développer une véritable dépendance, il y a cependant un pas. La personne concernée niera de toute façon être dépendante même si elle ressent un syndrome de manque lorsqu’elle ne peut se connecter ou qu’internet ne fonctionne pas. Elle refusera par exemple d’aller dans un endroit où il n’y a pas de connexion possible, même en vacances. Chez certains, la dépendance se développe afin d’échapper à un PHOTOS.COM PHOTOS.COM
quotidien compliqué, scolaire, professionnel ou familial. Les adolescents en échec scolaire, les étudiants qui se retrouvent isolés, ou les personnes au chômage ont parfois une image dégradée d’eux-mêmes, ce qui les pousse à se réfugier sur le net. D’une simple activité ludique, internet vient peu à peu remplacer le lien social concret. L’âge intervient également beaucoup. Un enfant est plus susceptible de développer une dépendance s’il n’est pas encadré, ainsi qu’un adolescent. D’où l’importance d’activités complémentaires, en particulier sportives, ou l’envoi en colonie ou centre aéré pendant les vacances lorsque les parents ne sont pas présents pour contrôler au quotidien les activités de leurs enfants. S’il convient d’être vigilant, il faut cependant ne pas être paniqué parce votre ado vient de passer trois heures sur un jeu qui semble plus ou moins bizarre. N’oublions pas que les générations précédentes pouvaient aussi être accros à certaines séries télé, pas forcément très intelligentes. Les outils ont beaucoup plus changé que les mentalités. Le plus compliqué aujourd’hui est de ne pas laisser les enfants d’un trop jeune âge s’installer dans un certain isolement, et se laisser perturber par des contacts néfastes sur le net. Les hommes comme les femmes sont concernés par le sujet, même si les types de dépendance ne portent pas sur les mêmes activités internet. PHOTOS.COM Guérir de sa cyberdépendance La guérison passe par la prise de conscience. Pour les adolescents et adultes, le premier pas est déjà de se rendre compte de ce qui se passe. Pour y parvenir, on peut décider soi-même ou l’entourage peut pousser à tenir un petit journal sur une semaine en notant les heures passées sur internet, que ce soit sur ordinateur, tablette ou smartphone. La plupart du temps, l’individu concerné pense passer beaucoup moins de temps que ce qu’il fait en réalité. Pour certains, cela suffit parfois à prendre une décision. Une fois cette première étape franchie, il existe quelques astuces pour se réguler : • Utiliser un réveil pour gérer ses temps de connexion et tenir une comptabilité exacte des heures passées de façon hebdomadaire en se donnant un objectif précis et progressif de diminution.• Ecrire ses objectifs au fur et à mesure que le temps passe.• Choisir de pratiquer une autre activité pendant un temps PHOTOS.COM Le smartphone aussi ! Certains adultes de toutes classes sociales deviennent totalement accros à leur smartphone et ne peuvent s’empêcher de le consulter toutes les trois minutes. Un TOC (trouble obsessionnel compulsif) qui peut aussi être assimilé à une dépendance chez certains. donné, à condition qu’il s’agisse de choses plaisantes aidant à se détendre : un sport, un café avec les copains, lire un magazine…• En parler à son environnement pour qu’il participe à l’effort et présente une certaine sauvegarde si la dérive continue. Ils peuvent aussi être un élément moteur pour proposer d’autres activités.• Réfléchir à son avenir, s’imaginer dans dix ans, attaché à son ordinateur. Savoir si l’on veut trouver un emploi, mieux gagner sa vie, avoir des enfants, etc. Lorsque l’addiction est bien installée, il n’est parfois pas facile de changer d’activité et même avec un programme bien défini, le problème persiste. Une vraie thérapie s’impose parfois pour retrouver une vie plus normale. Le problème est alors de trouver un thérapeute formé pour aider à sortir de type de dépendance qui présente de véritables spécificités. n A.F. FÉMININPSYCHO 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 132