Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°70 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : être soi-même et arrêter les faux-semblants.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
PHOTOS.COM ENQUÊTE Reconnaître les manipulateurs & les pervers narcissiques PHOTOS.COM 44 FÉMININPSYCHO « Déjouer les manipulateurs » Les personnalités les plus séduisantes ne nous veulent pas que du bien ! Le problème est qu’il est parfois difficile de s’en rendre compte. Avoir confiance en autrui est certainement une qualité, qui ne doit pas exclure la prudence. Il est en effet aisé de se laisser manipuler sans se méfier, et ce pendant des années. Cela n’est nullement une question de naïveté ou d’intelligence, il s’agit plutôt de manque d’expérience ou de connaissances sur ce type de personnalité perverse. Voici de quoi commencer à se prémunir. Une définition s’impose C’est le psychanalyste Paul- Claude Racamier qui a le premier décrit ce qu’était la perversion narcissique, il y moins de trente ans. Le pervers cherche à déstabiliser l’autre, il est fréquemment dans la situation du conjoint, parent, ou supérieur hiérarchique. Il a un lien étroit avec sa victime afin de pouvoir la manipuler quand il le souhaite ou presque. Il peut aller jusqu’à déstabiliser totalement une personnalité ou ruiner sa carrière.
Le pervers narcissique agit la plupart du temps sur le mode de la séduction. La relation n’est envisagée qu’en tant que rapport de force avec objectif de prendre le dessus sur l’autre, en procédant à une instrumentalisation dangereuse pour la victime. Dans la notion de pervers narcissique, il y a avant tout « pervers ». Il ne faut pas le confondre avec le simple narcissique, qui lui aussi à tendance à vouloir manipuler l’autre et à ne penser qu’à son propre intérêt. La différence essentielle se situe dans le fait que le narcissique est en souffrance, pour des raisons diverses, remontant souvent loin dans l’enfance. Tandis que le pervers narcissique lui ne souffre pas d’exercer son pouvoir et n’est pas un être sensible dans le sens où sa satisfaction provient de la destruction de l’autre. Il se comporte comme un prédateur et cela peut aller dans certains cas jusqu’à un comportement proche du sadisme. Pour comprendre ce type de fonctionnement, il faut savoir que le manipulateur type a une mauvaise image de lui-même. Pour survivre, il n’a pas trouvé d’autre solution que de faire en sorte que celui ou celle qui l’accompagne se sente également dévalorisé, au moins autant que lui, si possible plus encore. Psychologiquement, il se sent mal mais n’a pas pu ou su mettre en place une démarche constructive pour sortir de son malaise. L’attitude du pervers narcissique Ce type de personnalité n’est pas rare. Dotée d’une vraie intelli- gence psychologique et d’un certain charisme, elle a pour objectif de maîtriser l’autre, d’en faire sa chose. Non pas par des méthodes violentes comme dans les cas des kidnappings qui ont fait la une des médias ces dernières années, mais la plupart du temps en mettant en place une série de techniques qui vont influencer et déstabiliser sa cible.• Une influence bien au point Pour cela, il doit détecter immédiatement la ou les faiblesse(s) de la personne qui lui fait face. Ensuite, il travaille sur le sentiment de culpabilité, dans le but bien établi de construire une dépendance affective. Spécialiste de l’alternance entre le chaud et le froid et des « injonctions contradictoires », il peut se montrer dans la même minute à la fois méprisant et gentil, provoquant une confusion totale chez l’autre qui ne sait plus que penser, et a la sensation de perdre pied en se faisant des idées fausses, ce qui vient à nouveau nourrir sa culpabilité. Un cercle vicieux très au point.• Inversion des rôles Dans un couple qui vit ce style de relation, la femme est dans un état de stress quasi permanent, sans qu’elle ne parvienne véritablement à mettre la faute sur son compagnon. Des crises d’angoisse peuvent se manifester car au fond d’elle-même, la victime sait que la relation est en cause, mais ne peut vraiment incriminer son partenaire. Elle a donc souvent honte de ressentir ce malaise et peut en venir à penser que cela vient d’elle. Une caractéristique du pervers est qu’il parvient à inverser systématiquement les rôles, rejetant la faute sur l’autre.• Il cache son jeu Autre caractéristique : au fil de la relation, il traite de plus en plus fréquemment sa compagne comme un objet, ce qui contribue à diminuer sa confiance en elle. En public, il est généralement agréable, apprécié et ne fait pas d’esclandre. Il s’adapte formidablement bien à l’entourage auquel il s’adresse et présente une personnalité différente selon qu’il est en société ou seul à seul avec sa victime. Il ne supporte pas la critique, et se montre dans le couple à la fois jaloux et infidèle. Une victime innocente Les victimes sont la plupart du temps des personnes généreuses, sociables, aimant le contact avec les autres, assez peu méfiantes. Cela n’est en soi aucunement gênant sauf si l’on s’adresse à une personne très jeune et manquant de maturité. Il arrive cependant que les victimes aient quand même une propension à manquer de confiance en elles, d’où une inclination à croire ce que va leur dire le pervers narcissique en essayant de les rabaisser. FÉMININPSYCHO 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 132