Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
Féminin Psycho n°70 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°70 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : être soi-même et arrêter les faux-semblants.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
LES AUTRES & MOI ment au même niveau. Pour que l’ambiance reste bonne, il faut donc à tout prix que les rapports et échanges restent cordiaux. Pas si facile ! Quid des liens hiérarchiques ? Avec la hiérarchie, il est traditionnellement déconseillé de tisser des liens amicaux. Pourtant cela arrive bien entendu, et même de plus en plus si l’on parle de cette nouvelle génération Y qui semble quelque peu allergique à l’autorité et a des rapports plus décontractés avec les patrons. Et pourquoi pas ? Car l’important est de parvenir à ce que ces relations soient détendues avec tous. Sinon, 102 FÉMININPSYCHO « Ni trop, ni trop peu » semble être la règle de rigueur dans les relations entre collègues… on retombe dans l’ancien schéma créateur de tensions : la création de passe-droits et de problèmes assurés. Ne pas faire de privilégiés n’est pas simple, et il y a parfois un petit parfum de retour à l’école atmosphère « chouchou de la maîtresse ». Il n’est d’ailleurs pas rare que la direction des relations humaines change d’équipe une personne qui est promue. Une précaution peu nécessaire lorsque l’avancement se fait à l’ancienneté, mais parfois bienfaitrice pour que la personne prenne vraiment son poste sans avoir à se préoccuper d’anciennes amitiés. Ainsi, un commercial terrain nommé chef de région prendra normalement ses nouvelles responsabilités PHOTOS.COM dans une nouvelle zone géographique avec une autre équipe. Cela lui permettra de déployer ses ailes sans se sentir aucunement gêné par les relations et amitiés nouées précédemment. Tout partager ? Parler à ses collègues de la pluie et du beau temps, partager de petits soucis de santé, ou évoquer le sujet de la prochaine réunion, ne prêtent pas à conséquence, cela va sans dire. Mais au fil du temps, il est extrêmement difficile de ne pas aller plus loin. Des confidences finissent par s’échanger, rien de bien extraordinaire. Mais il est aisé de comprendre que tout ne peut être évoqué avec ses collègues, même amis. Car la relation professionnelle vient fausser une partie de la relation, ou du moins la biaiser. Parler de ses enfants, pourquoi pas ? De son mari, cela est déjà plus risqué. Des autres collègues, du supérieur hiérarchique, du patron de l’entreprise, de la dernière venue, de sa nouvelle voiture, du lieu de ses vacances… autant de thèmes que l’on finit par évoquer le temps passant, ou sur lesquels on peut PHOTOS.COM
PHOTOS.COM être interrogée ; mais attention, tous sont susceptibles de se transformer en pièges ! Le témoignage d’Isabelle est à ce titre très intéressant : « Je travaille dans la même entreprise depuis plus de quinze ans et depuis cinq ans dans le même service avec un poste plus important. Je suis en openspace avec mes collègues, il n’y a pas de lien hiérarchique entre nous. Dernièrement, mon mari qui fait du rallye le week-end a voulu se faire vraiment plaisir et a acheté une très belle berline sportive, neuve. Nous avons toujours travaillé et à cinquante ans, nous sommes libres de pouvoir le faire, mais je me suis abstenue de le dire. Il y a trois mois, ma Smart est tombée en panne et je suis arrivée avec cette voiture, les commentaires ont immédiatement fusé, et pas toujours bienveillants. Même de personnes avec lesquelles j’avais vraiment d’excellents rapports, enfin c’est ce que je pensais. Alors tout dire et tout montrer à ses collègues, sûrement pas ! » Autre sujet à éviter par principe : la politique. Difficile me direz-vous en cette année électorale et en vue de futures échéances. Pourtant, il est plus sage de ne pas toujours avouer ses préférences, à moins d’être certain d’avoir des opinions communes ou que la tolérance règne autour de soi. Car la compréhension n’est pas toujours la qualité première dans ce domaine et cela peut avoir des conséquences inattendues. PHOTOS.COM Patrick nous livre son témoignage : « Je suis dans le même service depuis neuf ans. Tout se passe bien, comme partout, je suis copain avec certains, un peu moins avec d’autres. Mais ça s’est gâté pendant la dernière campagne présidentielle. En réalité, je n’avais jamais réalisé que les dix personnes avec lesquelles je travaille étaient toutes plus ou moins du même bord et pas moi. Je ne pensais pas que cela avait vraiment de l’importance jusqu’à cette année où j’ai ressenti que l’on parlait derrière mon dos et où certaines personnes se sont écartées par rapport au passé. Je dois dire que j’ai été très déçu et je me sens moins bien à présent dans mon travail, je ne sais pas si je pourrais toujours rester ici… ». Des relations qui s’enveniment et voici que l’atmosphère s’en trouve totalement changée. Jusqu’à parfois provoquer des démissions ou des demandes de changement d’affectation. Cela n’est donc nullement négligeable. Les professionnels du recrutement et les responsables des ressources humaines le savent. Ils doivent fréquemment gérer des soucis relationnels de ce type, même si le premier réflexe est de ne pas s’en mêler, du moins tant que cela ne nuit pas à la qualité du travail collectif et de chacun. Un enjeu supplémentaire dans les relations Qu’on le veuille ou non et quand bien même l’atmosphère est bonne, tout ne peut être partagé entre collègues pour la simple raison que le lien professionnel introduit un facteur supplémentaire qui ne peut être négligé et peut donc rejaillir à n’importe quel moment. Tout peut très bien se passer, même amicalement, mais il suffit parfois d’une remarque du supérieur hiérarchique, ou d’une confidence confiée sous le sceau du secret qui finit par être colportée dans tous les bureaux pour que la situation change du tout au tout. Cela est très courant, et sans vouloir être paranoïaque, la prudence est de mise. Cordialité et convivialité sont les maîtres mots, cela va souvent plus loin, mais il faut garder à l’esprit que toute relation plus profonde sera forcément différente dans le cadre du travail. n A.F. FÉMININPSYCHO 103



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 68-69Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 70-71Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 72-73Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 74-75Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 76-77Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 78-79Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 80-81Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 82-83Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 84-85Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 86-87Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 88-89Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 90-91Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 92-93Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 94-95Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 96-97Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 98-99Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 100-101Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 102-103Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 104-105Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 106-107Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 108-109Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 110-111Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 112-113Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 114-115Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 116-117Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 118-119Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 120-121Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 122-123Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 124-125Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 126-127Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 128-129Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 130-131Féminin Psycho numéro 70 nov-déc 12/jan 2013 Page 132