Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
MOI & LA VIE PHOTOS.COM BIEN-ÊTRE Assumer enfin ses failles Selon Jacques Arènes : « Revenir à la faiblesse en nous et hors de nous, cela nous amène à redécouvrir une vérité cachée à notre époque de démonstration de force et de solitude : nous sommes affectés par l’autre ; nos actes ont un poids et une gravité, vis-à-vis de nous-mêmes et de la relation à l’autre. Sans cette rela- 88 FÉMININPSYCHO tion vivante à l’autre, je ne sais pas qui je suis. La conscience de mon identité est pétrie de cette présence de l’autre ; autrui est au plus intime de moi-même. » Le psychanalyste nous offre ainsi une réflexion sensible sur les moyens de retrouver l’humilité et la liberté des choses simples et de cultiver l’esprit d’enfance. Faisons de nos faiblesses, failles et complexes une force ! En apprendre plus sur elles et eux permet de mieux comprendre comment elles et ils s'insèrent dans notre histoire personnelle. Plutôt que de les combattre ou de les apprivoiser, pourquoi de pas connaître et admettre leurs bons côtés ? Connaître ses limites, être moins dure avec soi, accepter les compliments, trouver l'aide qui convient, voici quelquesunes des pistes proposées pour vivre mieux. Trois valeurs à développer - L'amour de soi : Il nous permet d'accepter nos failles, nos défauts avec indulgence, quoique sans complaisance ; nous autorisant à nous accorder de l'importance alors même que nous avons conscience de notre imperfection. - L'estime de soi : Elle appartient au domaine de « l'être ». Quant votre
PHOTOS.COM regard sur vous-même est dénué d'amour, le manque d'estime de soi envahit l'espace : vous allez douter perpétuellement de vous, de votre droit à vous affirmer et à être heureux. - La confiance en soi : Elle nous persuade que « nous y arriverons » quand une épreuve inhabituelle se présente. Elle concerne l'aptitude à « faire », à « agir ». Il en faut pour aborder les autres et vaincre une trop grande timidité. Rêves & ambitions Un enfant grandit sans se poser la question de l’auto-acceptation. Il est dans la découverte et l’apprentissage, sous la protection parentale. Une situation sécurisante qui permet de grandir et d’affronter les autres en confiance. L’éducation a évidemment une part primordiale dans ce processus : si dans la grande majorité des cas, les enfants sont désirés, aimés et choyés, il n’est pas rare non plus d’assister à des dérives, souvent mineures, mais qui peuvent laisser des traces. Certains auront des enfants-rois dont le royaume est quasiment sans limites et qui cherchent justement à savoir où se trouve la frontière entre ce qui est possible ou pas. D’autres auront au contraire à faire face à des parents qui voudront que tout soit parfait et sous contrôle, quel que soit l’âge de l’enfant. EXPERT JACQUES ARÈNES psychanalyste, auteur de « Accueillir la faiblesse » « Les notions de fragilité et de faiblesse » « La faiblesse souligne une incapacité. Une manière de ne pas tout à fait avoir les moyens de l'action qu'on veut mener. Cette notion est relative à l'épreuve de réalité. Elle se manifeste quand il y a des choses que l'on veut vivre, sans y parvenir. Ces "choses" sont diverses : il s'agit d'objectifs que l'on s'est donnés au niveau professionnel ou affectif, et qui ne correspondent pas à ce qui nous est possible. On aime quelqu'un mais l'on n'est pas aimé. On cherche à réussir un concours auquel on échoue plusieurs fois. On convoite un poste qui ne nous est pas proposé. Il peut aussi s'agir de nos limites concrètes - tout le monde ne réussit pas Polytechnique. Parfois, c'est le fait des limites ou• Du côté des parents Un élément essentiel : Nos parents ont tous eu des rêves et des ambitions pour nous. Tous souhaitent une vie meilleure pour leur progéniture et cherchent à leur éviter tant que faire se peut les difficultés et écueils de la vie. Dans la société d’aujourd’hui, nombreux sont ceux qui font peser une véritable pression au niveau des études sur des enfants qui ne présentent que peu de prédispositions scolaires. L’objectif est souvent que l’enfant suive un cursus général, qu’il passe le bac, qu’il fasse quelques études, obtienne des commentaires positifs de la part des professeurs ou reprenne la société familiale… L’objectif n’est pas de provoquer un stress, mais le fait est que le résultat est souvent celui-là. Il n’est pas rare que les ambitions parentales doivent être revues à la baisse, et qu’il faille sortir du rêve pour revenir à la réalité.• Du côté des enfants Les enfants aussi développent des ambitions quant à leur avenir. Certains ont quasiment une vocation : devenir infirmière, vétérinaire des injustices de la réalité (ce poste que je convoitais a été obtenu par quelqu'un de mieux introduit). Il arrive aussi que cela soit une faiblesse "objective" (je n'ai pas le niveau pour telle grande école, quelle que soit ma quantité de travail) ou une faiblesse morale (je suis brillant, mais je n'arrive pas à m'inscrire dans un projet au long cours). Objective ou non, la faiblesse entraîne toujours la désillusion. Il n'y a rien de plus dur que de reconnaître la réalité de ses forces, intellectuelles, physiques ou morales. C'est pourtant le moment de voir ce qu'on peut faire avec cette contrainte. "Deviens ce que tu es", disait Nietzsche. Il faut aller jusqu'au bout de soi-même, tout en reconnaissant ses limites. » ou pompier. D’autres souhaitent de façon plus floue « trouver un job », « devenir riche », faire mieux que le grand frère ou que Papa ou Maman. Des rêves qui, là aussi, vont se confronter à la réalité, parfois pour se concrétiser, parfois non. Ils doivent aussi composer avec les souhaits déclarés ou ressentis des parents. Ils savent qu’échouer dans un domaine cher à leurs yeux sera ressenti comme une déception de leur part. Et qu’ils soient enfants ou adolescents, pointe la peur de se voir moins aimer… Une question d’héritage Ce passé de l’enfance qui regroupe à la fois les rêves inassouvis des parents ainsi que les ambitions personnelles parfois déçues, ou simplement plus difficiles à mettre en œuvre que prévu, forment le lit d’une déception qui n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit d’un premier héritage plus ou moins lourd à porter. Il peut être très léger en particulier lorsqu’un vrai dialogue a pu s’établir avec les parents prouvant que l’amour est solide et ne va pas dépendre d’un échec quel qu’il soit. FÉMININPSYCHO 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124