Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
MOI & MOI PHOTOS.COM prince charmant dans leur dernier ouvrage plein de drôlerie (« Qui est sous ma couette ? », chez Jean-Claude Gawsewitch Editeur) : « Désolées, l’homme idéal ou la femme idéale n’existent pas. Tout comme le Père Noël ou le Yéti, l’homme idéal est une invention, un rêve, une icône virtuelle, une illusion d’optique, un mirage dans le désert ! » Et de reprendre : « Quand on dit qu’on cherche quelqu’un d’idéal, ça signifie qu’on cherche quelqu’un de parfait selon les critères communément admis sous l’influence de la mode et de la pression sociale. Et c’est là qu’on est bête ! » Or, la perfection n’est pas de ce monde ! Hommes et femmes sont de plus fondamentalement différents. Pour rompre sa solitude, la femme doit donc en finir avec les mythes que sont la perfection et la fusion ! Un couple est avant tout un partenariat qui doit être fondé sur le plaisir de partager ensemble, de communier, de se réunir. La peur de la solitude Et que dire de toutes ces femmes que nous croisons sur notre route chaque jour et qui restent avec un homme de peur d’être seules ? Ne jugeons pas trop vite, car ce comportement est souvent la résultante d’un 76 FÉMININPSYCHO EXPERT « La solitude nous guette tous un jour ou l’autre… » FRÉDÉRIC FANGET, psychothérapeute comportementaliste « Deux méthodes pour apprendre à rester seule » • Plonger dans son malaise « Prenez l’habitude de vous "observer" : analysez ce qui se passe, évaluez vos émotions et écrivez toutes les pensées négatives qui vous assaillent. Fuir le problème ne sert à rien. Mieux vaut rechercher dans son passé les situations de solitude qui ont provoqué tristesse et angoisse. Il s’agit de repérer l’empreinte émotionnelle, le schéma cognitif ancien qui se répète dans le présent. » passé douloureux. Quoi qu’il en soit, selon le dicton : « Mieux vaut être seule que mal accompagnée » ! A écouter ces femmes qui vivent avec leur mari sans jamais faire l’amour, uniquement pour des questions de statut social ou d’ordre matériel, on a plus envie de les plaindre que de les critiquer. Dommage qu’elles ne se remettent pas en cause… Car à force d’avoir peur d’affronter la solitude, elles vivent dans un isolement terrible qui les conduit souvent vers la dépression. Si ces femmes étaient capables de prendre des risques, elles se rendraient vite compte que la solitude qui les effraie peut être une voie réelle vers la liberté et l’épanouissement, voire même vers une autre vie en couple plus réussie ! De là à dire que toutes les femmes malheureuses devraient divorcer ! Nous n’irons pas jusque-là.• S’habituer progressivement « Obligez-vous à rester seule dans votre appartement pour y pratiquer une activité qui vous plaît : écouter votre morceau de jazz préféré, téléphoner, chanter, peindre… La solitude sera ainsi associée à une émotion positive. Au début, quelques minutes de solitude suffisent. Il faut s’y habituer peu à peu, la phobie risque sinon de se renforcer. Réussir à faire face plusieurs heures sans être submergée par l’angoisse redonne confiance et optimisme. Vous n’aurez plus ensuite qu’à tester d’autres situations "délicates", comme aller au cinéma ou partir en vacances seule. » Selon les psychanalystes, celles qui vivent mal la solitude ont souvent souffert de carences affectives précoces : soit par une séparation réelle d’avec la mère, vécue comme un traumatisme (voyage professionnel, hospitalisation) ; soit que cette mère ait été présente physiquement mais psychiquement absente, car prise dans des pensées dépressives ou anxieuses. Le fait de se retrouver seule ravive alors la douleur de l’absence maternelle initiale. Ces adultes ont besoin que l’amour des autres leur soit rappelé physiquement pour y croire. Provoquer la rencontre Le problème de notre époque est qu’il n’est pas aisé de rencontrer l’âme sœur. Nombreuses sont celles qui ne parviennent pas à trouver l’Autre, parce qu’elles se cantonnent à leur vie habituelle : leur travail, leur vie de famille, leurs amis. Le cercle est restreint et si l’on n’a pas la chance de rencontrer quelqu’un lors d’une soirée, d’un mariage ou d’une activité sportive, on se dit que c’est fichu ! On
sait donc que si l’on s’en remet uniquement au destin, on peut attendre longtemps ! Et c’est ce qui arrive à nombre de femmes pourtant belles, intelligentes et sympathiques… C’est ainsi que sont apparus de nouveaux moyens de rencontre : les petites annonces, les agences matrimoniales, les soirées de célibataires, les forums et sites Internet. Derrière ces nouveaux modes, se cache aussi un nouveau type de femmes. En général, en haut de l’échelle sociale, elles ont entre 35 et 50 ans, sont autonomes, urbaines, diplômées et ont réussi leur vie professionnelle. Tout se passe comme si elles payaient leur réussite sociale par la solitude ! De la petite annonce à Internet Ce sont ces femmes qui contribuent à changer l’image de la petite annonce. Avant, on ne trouvait sur les sites ou dans les journaux que des femmes Prenez-vous en main ! C'est tellement facile de ne plus être seule, quand on le veut vraiment ! Des exemples ? Demandez à votre mairie la liste des associations Loi de 1901 existantes dans votre commune ou ville. Vous allez vite, d'après votre personnalité, trouver les activités qui vous conviennent, du stage de yoga à l’atelier peinture. Faites un exercice simple par jour : par exemple, le premier jour, dites "bonjour" à tous ceux que vous rencontrez. Le 2 ème jour, demandez un service (une rue, une boutique, un lieu) à plein de personnes. Le 4 ème jour, allez porter un bouquet de fleurs ou un pot de confiture à votre voisine de palier pour faire connaissance. Le 4ème jour, téléphonez à une amie que vous n’avez pas vue depuis longtemps. Etc. Vous verrez, au bout de quelques temps, votre solitude vous semblera bien lointaine ! isolées et des hommes faisant état de leur positionnement social. En 2010, c’est bien différent. Les femmes se présentent comme les hommes et pas seulement à travers leur physique. Maintenant, la séduction doit passer par l’humour, les loisirs, les dialogues. Il s’agit d’harmoniser des positions sociales, mais aussi de trouver des goûts communs. Internet a permis de vaincre l’isolement de nombreuses personnes avouent s’être inscrites pour passer de bonnes soirées à la maison. Arrivent de nouveaux modes d’échanges : on peut envoyer sa photo, se décrire en profondeur, discuter et « chater » en direct avec des hommes à l’autre bout du monde comme au coin de notre rue ! L’avantage du web, c’est qu’il permet de dépasser ses inhibitions. Quand l’autre ne vous voit pas et ne sait pas qui vous êtes, vous pouvez tout lui dire, même vos pensées les plus intimes. Et là, comme par magie, peut se dérouler une rencontre entre deux êtres qui laissent parler leurs inconscients. Bien sûr, ce dialogue virtuel n’est qu’un premier pas. Ensuite, il faut oser se téléphoner, se donner rendez-vous, se rencontrer et pourquoi pas se laisser séduire… Si après avoir lu cet article, vous voyez votre solitude autrement, nous sommes sur la bonne voie. Soyez persuadée que vous méritez d’être heureuse, mais que le bonheur, comme le PHOTOS.COM Internet a permis de vaincre l’isolement de nombreuses personnes. reste, se conquiert pas à pas, souvent dans les épreuves de la vie. Demain, peut-être comme de nombreuses femmes que nous avons rencontrées, vous affirmerez avec un grand sourire : « J’aime ma solitude accompagnée ! ». Bonne chance sur le chemin de votre propre vérité ! n V.L. Des livres pour vous aider• « Sexe et solitude » par Bruce Anderson, Editions Payot, 112 pages.• « L’amour au temps de la solitude » par Paul Verhaeghe, Editions Denoël, 270 pages.• « Et toi, tu vis seule ? » par Anne de Bartillat, Editions Albin Michel, 190 pages.• « Belles, intelligentes et… seules » par Connell Cowan et Melvyn Kinder, Editions Robert Laffont. FÉMININPSYCHO 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124