Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
LES HOMMES & MOI importance et celles sur lesquelles il est hors de question de céder. Etre suffisamment forte pour assumer sa liberté Parvenir à préserver sa liberté demande quelques qualités indispensables : • Une force de conviction La conviction que ce pour quoi l’on se bat ou qui donne lieu à discussion est absolument primordial pour son bonheur et surtout son épanouissement personnel. Il ne s’agit pas ici de s’accrocher à de petits détails (quand bien même ils peuvent être extrêmement énervants !), mais de défendre son point de vue sur les points vraiment importants grâce auxquels il est possible de préserver son équilibre. Il ne range peut-être jamais ses vêtements dans le placard, déteste le tofu et tient « L'amour seul donne la liberté, car il nous libère du mal et du désespoir. L'amour, c'est la vie. » (Anne Marie) 54 FÉMININPSYCHO absolument à aller à la montagne au moins une fois par an. Peu importe, vous arrivez à survivre à cela. Par contre, pas question que vous vous priviez de votre soirée hebdomadaire avec votre sœur, vos copines, ou d’une semaine à la plage en famille avec les enfants, ou de vos cours de théâtre, de piano… Garder un minimum de vie privée bien à soi est souvent le meilleur garant d’une vie de couple réussie, une fois la période de fusion derrière soi. Cela permet de prendre une bonne respiration, d’avoir un peu de recul par rapport à sa vie. Cela peut paraître facile, pourtant avoir son PHOTOS.COM petit espace de liberté est parfois un vrai défi dans un emploi du temps bien chargé.• Ne pas être dans l’oubli de soi Certaines femmes se caractérisent dans « le don de soi ». Dans ce cas, il s’agit encore d’un choix dans lequel elles se sentent bien, car elles trouvent ce type de comportement gratifiant. Cette attitude vient donc conforter l’estime qu’elles ont d’ellesmêmes. L’oubli de soi est totalement différent, en particulier s’il est fréquent, totalement intégré dans son comportement quotidien. L’esprit maternel, de protection est normal vis-à-vis d’un être aimé, mais il peut aller jusqu’à l’esprit de sacrifice. On dit souvent que cela est une caractéristique féminine, mais rien n’est jamais venu prouver cette théorie. En réalité, il s’agit d’une forme extrême du don, totalement néfaste. Avec un partenaire comme avec les enfants, le sacrifice n’est pas le comportement adéquat, sauf dans des cas tragiques et extrêmes. Il peut même provoquer des pulsions négatives de la part de l’environnement, des incompréhensions. Vouloir se sacrifier pour que l’amour continue signifie que l’on veut s’oublier pour donner systématiquement la priorité à son partenaire. Autant dire que dans ce cas, il s’agit de l’abandontotal de sa liberté, une très mauvaise nouvelle pour son couple et pour soi-même. L’oubli de soi peut même être catastrophique, si l’on tombe sur un partenaire qui soit de type manipulateur et peut ainsi exercer très facilement cette perversion.• Bien se connaître, ainsi que son partenaire Pour préserver sa part de liberté, il est important de bien se connaître, soi-même et son partenaire. Il est important que le soupçon et la jalousie ne viennent pas tout gâcher. Les espaces de liberté doivent donc être non seulement définis, mais aussi acceptables pour les deux parties. Bien connaître son partenaire et soi-même permet de savoir quelles sont les décisions possibles qui ne vont pas mettre en péril le couple. Si l’un commence à aller au-delà de ce qui est acceptable pour l’autre, il est important d’en parler pour parvenir à maintenir un bon confort de vie. Le dialogue est essentiel, le non-dit étant souvent le préalable à de futurs reproches suite à des incompréhensions ou mécontentements.• Savoir ce que l’on veut Dans la question liberté/amour, il est important d’avoir réfléchi à ce que l’on attend de son couple. Or, cela n’est pas si facile, l’une des grandes attentes classiques est d’ailleurs « inventer son couple chaque jour ». Le couple est en effet une aventure qu’il n’est pas simple de réussir, et il faut savoir ce que l’on souhaite vraiment. Ne pas poser d’exigence pour une question de principe, mais avoir réfléchi afin de pouvoir argumenter sur ses demandes et sur celles de l’autre est indispensable. Il existe aussi différentes phases dans la vie et l’histoire d’un couple. Les attentes évoluent dans le temps au fur et à mesure qu’une certaine routine se forge. Il convient donc de rester toujours en éveil.
PHOTOS.COM• Savoir négocier Certains couples s’installent dans une semi-liberté dès qu’ils se connaissent. Cela est assez rare, mais peut arriver par exemple lorsque les deux partenaires n’habitent pas au même endroit, ce qui les oblige évidemment à disposer d’une liberté pas toujours bienvenue d’ailleurs. D’autres vivent au contraire ensemble, toujours très unis. Toutes les soirées sont prévues ensemble, que ce soit en amoureux ou avec des amis. Si un changement survient (l’envie de reprendre d’anciennes habitudes), cela est évidemment beaucoup plus difficile à négocier que si cela avait été une habitude dès le départ. Il suffit de se mettre à la place de l’autre pour comprendre que le changement d’attitude puisse inquiéter. Il faut donc prendre le temps nécessaire pour expliquer sa démarche si la demande d’une liberté supplémentaire n’est pas mutuelle. Le fameux principe du donnant-donnant, ou encore mieux du gagnant-gagnant qui s’applique dans le monde du travail est également ici aussi valable. Deux notions antagonistes ou compatibles ? L’amour serait-il incompatible avec la notion de liberté ? En partie oui, il faut bien l’avouer. La société actuelle privilégie l’individualisme en Occident, ce qui ne facilite pas la vie de couple. D’autant que dans le même temps, la sexualité est devenue un domaine où il est normal de chercher l’épanouissement. La liberté pose donc question dans nos couples dans le sens où il est complexe de rechercher l’épanouissement individuel rêvé à deux. Un exemple assez courant est celui de la vie professionnelle. Une promotion, un besoin de mobilité et voici la vie qui peut changer du tout au tout avec des modifications d’organisation du foyer risquant de bouleverser bien des choses… Ce ne sont donc pas les valeurs d’amour et de liberté qui s’opposent, au contraire, mais ce sont les modalités et exigences de la vie moderne qui viennent poser le problème en d’autres termes. Ainsi, chaque femme ou jeune fille cherche à trouver une âme sœur et ce en toute liberté. Nous sommes libres de choisir notre partenaire, d’exprimer nos sentiments et le fait d’être parvenue à trouver cette personne ouvre de nouvelles perspectives et une liberté nouvelle. C’est donc la liberté elle-même qui permet de donner lieu à l’amour véritable. Terminé le temps où le père choisissait pour la fille et où cette dernière n’avait rien à dire. Dans l’expression « perdre ou reprendre sa liberté » citée plus haut, on voit bien que l’on est dans le contractuel, le mariage, le pacs, des liens officiels et reconnus de tous. Or, l’amour n’a pas besoin de toutes ces obligations pour s’exprimer. Choisir de se lier officiellement répond à des exigences diverses : une éducation, des valeurs religieuses, un besoin de protection financière, etc. Mais en aucun cas cela ne viendra renforcer le sentiment amoureux. Ou si l’on a cette impression, c’est que l’on s’est trompé sur ce qu’est l’amour. En réalité, l’amour véritable n’a besoin d’aucune institutionnalisation, car il est basé sur une confiance mutuelle. Mais la société est ainsi faite que cela n’est généralement pas de règle. Nous ne vivons pas en pleine nature, nous répondons donc à de multiples conventions sociales, d’autant que cela facilite le côté administratif de la vie quotidienne. La liberté en est venue à être plutôt considérée comme une menace pour l’amour. Il est temps de raisonner différemment, et de ne plus craindre la liberté dans le couple. Et de savoir maîtriser sa jalousie et travailler sa confiance, en soi et en l’autre. La jalousie contribue à l’enfermement du couple. Pourtant, tout le monde sait bien que rien ne peut empêcher un homme ou une femme de tromper son partenaire s’il l’a décidé. Même s’il ne s’agit pas ici de ce que l’on nomme « amour libre », où l’on s’accorde le droit mutuel de se tromper. Il est important d’avoir confiance dans le sentiment qui unit les deux conjoints, sans pour autant faire d’angélisme. Nous sommes donc à la recherche de l’équilibre idéal entre amour et liberté, qui est donc synonyme de la recherche de l’équilibre couple-individus. Une fois encore, le respect de l’autre et la confiance mutuelle sont deux valeurs au centre de ce débat universel. n V.D. FÉMININPSYCHO 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124