Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
LES HOMMES & MOI PHOTOS.COM Aimer et rester libre ! Les fantasmes de l’amour toujours, du prince charmant, de la passion et de la fusion ne sont pas morts. Bien au contraire. Amour toujours… Dans ces conditions, la liberté est vraiment le cadet des soucis de ces 52 FÉMININPSYCHO amoureux qui ne pensent qu’à vivre ensemble sans vraiment se poser d’autres questions. « On verra bien » est sans doute la phrase qui leur va le mieux, le futur est envisagé sous les couleurs les plus roses. Et après tout, c’est tant mieux, car il faut profiter totalement de cette phase. Aimer en restant libre, quel merveilleux idéal ! Pourtant si l’on regarde autour de soi, liberté et amour ne font pas toujours bon ménage, loin de là. Mais la question est complexe entre renoncement assumé à une forme de liberté et amour sans conditions. S’aimer permet pourtant aux partenaires qui le souhaitent de garder leur liberté. Mais est-ce vraiment souvent le cas ? L’amour a pour finalité de vivre à deux, de former un couple. Or, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’elle est faite de grands avantages, mais aussi d’une somme de compromis indispensables. Et qui dit compromis dit réduction de son espace de liberté. Une liberté aux compromis consentis, cela va sans dire. Dans un couple digne de ce nom, qui a des projets d’avenir, passer de la vie de célibataire à celle de conjoint est bienvenu, même s’il faut un temps d’adaptation évident. Les ajustements ne vont pas toujours de soi, c’est clair, mais s’ils sont acceptés, tout se déroule on ne peut plus naturellement. Définition de la liberté La liberté est une valeur fondatrice de notre République. Autant dire que nous en connaissons la signification,
« La vraie liberté n'est au fond rien d'autre que le véritable amour de tout ce qui t'entoure. » et même la définition : « état d’une personne ou d’un peuple qui ne subit pas de contraintes ». Ce qui signifie que la personne n’est ni prisonnière, ni dépendante de quelqu’un, encore moins esclave. Cela correspond au cas d’un couple à partir du moment où les deux partenaires s’engagent librement. Même si l’amour vient parfois troubler leur jugement… Le souci est lorsque l’on considère l’une des définitions du Larousse : « Etat de quelqu’un qui n’est pas lié par un engagement d’ordre contractuel, conjugal ou sentimental ». Exemple : « il a quitté sa femme et repris sa liberté ». Dans cette expression « reprendre sa liberté », il y a effectivement le présupposé que cette dernière a effectivement été réduite par le fait que l’on soit en couple, marié ou pas. Tout comme lorsque l’on signe un contrat avec son employeur, force est de reconnaître que des limites encadrent la liberté totale dont on pourrait jouir, pourtant c’est bien cela vivre en société. La liberté en amour s’accompagne bien évidemment de contraintes et d’entraves par rapport à la liberté totale. Tout comme la maternité entraîne des obligations, l’amour a son lot de compromissions, indispensables dans toute relation en société, en groupe comme en couple. La liberté en amour correspond à une définition toute personnelle. Pour les uns, ce sera la liberté sexuelle, pour d’autres, la possibilité de passer les vacances ou un week-end régulier de temps à autre sans le partenaire, (Gisèle Bujold) tout est imaginable à condition que cela convienne aux deux parties, ce qui n’est pas gagné d’avance. Il arrive effectivement que l’un des conjoints ait plus de vélléïtés que l’autre à jouir de la vie en solo, et dans ce cas il faut parvenir à éviter la souffrance de celui qui accepte souvent par amour mais n’est pas satisfait pour autant. Des cas de figure bien différents Chaque couple est unique, il est impossible de se mettre à sa place, car l’histoire de sa construction est totalement personnelle. De même, personne ne peut vraiment savoir ce qui se passe dans l’intimité et qui pourrait pourtant expliquer bien des comportements. Autre point qui vient jouer en rôle lorsque l’on parle amour et liberté, c’est l’expérience et l’âge. En effet, si certains femmes se font fort d’assumer leur volonté d’être libre dès leur première expérience en couple, car cela fait partie intégrante de leur personnalité, pour la plupart, c’est souvent après une ou plusieurs expériences que la volonté de bénéficier de plus de liberté dans une histoire d’amour se fait jour. Il y a deux grands éléments qui entrent en jeu : • Des femmes qui ont déjà vécu en couple et ont souffert d’être dominées, elles se sont parfois laissées faire par amour ne veulent plus reproduire ce schéma. Elles ont accepté de se priver et/ou de laisser leur partenaire prendre des libertés et ne comprennent plus pourquoi elles ont accepté. Péché de jeunesse bien souvent, mais il est essentiel que les regrets ne viennent pas s’accumuler et paralyser toute action. Chacun et chacune fait des erreurs par inexpérience, méconnaissance, oubli de soi, l’important est de se ressaisir en s’appuyant sur l’expérience, sans pleurer sur le passé.• Pour d’autres, c’est à la suite d’un long célibat que le renoncement à une certaine forme de liberté n’est quasiment plus envisageable. Les habitudes sont prises, certaines peuvent être abandonnées sans trop de regrets, mais il ne s’agit plus de procéder à une véritable révolution. Non pas que cela ne soit plus possible, la capacité d’adaptation a beau avoir diminué, elle est toujours bien là. C’est plutôt l’envie qui n’y est plus. En vieillissant, de nombreuses femmes (et hommes) savent où se situent leurs véritables intérêts et ne sont pas prêts à les sacrifier quand bien même cela ne convient pas à leur partenaire. Il ne s’agit pas de simples conforts : choisir le programme télé n’est pas primordial, ni le fait de se lever une demi-heure plus tôt ou plus tard. Le confort compte, mais il n’est pas essentiel. Il convient donc pour retrouver un partenaire de faire le point sur les simples habitudes sans FÉMININPSYCHO 53 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124