Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
PHOTOS.COM ENQUÊTE PHOTOS.COM 44 FÉMININPSYCHO « Incapable de changer ! » Pourquoi tant de blocages ? « Qui veut changer trouvera toujours une bonne raison pour changer. » PHOTOS.COM (André Maurois) Les années passant, une constatation s’impose : nous ne sommes vraiment pas parfaits ! Libre à nous de changer pour nous améliorer et devenir plus conformes à ce que nous souhaiterions devenir. Mais cela est plus facile à dire qu’à faire, car les habitudes ont la vie dure. Mais sans doute ne s’agit-il pas simplement d’habitudes, cela va bien au-delà. Ce sont de véritables blocages qu’il s’agit de faire sauter. Chacun de nous souhaite un jour ou l’autre modifier l’un de ses traits de caractère, pour diverses raisons. Il s’agit parfois d’être plus performante, plus énergique, moins timide, moins autoritaire, plus zen, moins victime… plus plus plus et moins moins moins ! Mais cela est loin d’être simple. Intellectuellement, la réflexion suit son cours, le premier pas est fait, ça y est nous savons ce qui ne va pas, en tous les cas ce que nous souhaitons améliorer. Deuxième étape : la prise de décision, oui je veux changer. Cela va améliorer ma vie (privée, professionnelle, sociale), il est donc important de parvenir à faire des efforts, à trouver le moyen de changer ce défaut de caractère. Dès que la décision est prise, il est facile de se rendre compte que cela est véritablement compliqué et que la tâche va s’avérer plus ardue que prévue. En réalité, voici la réalité : parfois, il est tout à
fait impossible de passer à l’action. Serions-nous donc toutes bloquées ? Blocage, vous avez dit blocage ? Découvrir un blocage commence souvent par une phase de réflexion. La personne décide de changer, envisage ce qui s’est passé et ce qui doit arriver. Passé et futur sont donc aux manettes, mais point de présent. Or, c’est le plan d’actions qui compte, celui qu’il convient de mettre au point tout de suite et maintenant. Pour ce faire, encore faut-il savoir quels sont les blocages auxquels on va être confrontée, car ce sont eux qui vont totalement inhiber l’action et empêcher le changement. Le souci est que l’on est souvent totalement inconsciente d’avoir ces fameux blocages avant d’être aux prises avec eux dans une situation bien précise. Ils sont pourtant fréquemment évoqués : les blocages sont généralement mis en avant pour expliquer des maux qui sont eux bien physiques. Que l’on parle stérilité, incapacité à prendre la parole en public, problème alimentaire, sexualité… l’élimination du blocage semble être le premier pas à faire avant d’entamer la guérison. Les blocages ont donc une influence admise sur de véritables maladies, malaises ou handicaps divers, et sont partie prenante dans l’incapacité à réaliser certaines tâches. Etre consciente de la présence d’un blocage permet de travailler sur ce point en particulier afin de tenter de modifier la donne. En matière de comportement, le blocage peut intervenir « Quand il est nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » (Lucius Cary) dans différents domaines qui peuvent nous handicaper dans la vie personnelle ou professionnelle : impossibilité à avoir une vie sexuelle épanouie, à communiquer de façon satisfaisante, à garder le contrôle dans certaines situations privées ou professionnelles. Mais qui dit blocage dit impossibilité à accomplir une tâche qui peut sembler fort simple pour la majorité des gens, d’où une frustration évidente. De faux blocages ? Il arrive aussi fréquemment que l’on parle de blocage pour des raisons de simplification, mais le mot n’est pas toujours vraiment adapté. Les sexologues mettent ainsi en avant le fait que de nombreuses patientes viennent les consulter afin de résoudre de soidisants blocages qui n’en sont pas. Il s’agit plutôt d’une inquiétude de ne pas être dans la norme, une volonté d’entrer ou de rentrer dans le rang de mœurs qui semblent a priori adoptées par la majorité. Le travail du sexologue est alors de parvenir à faire comprendre à la patiente que justement en matière de sexualité, la norme n’existe pas et que chaque individu s’exprime différemment. Le fait de refuser certaines pratiques vient parfois simplement que l’on n’en a pas envie, mais sans vouloir vraiment se Kinésiologie & blocage corporel Cette discipline évoque aussi les blocages, désignés également sous le terme de déséquilibres énergétiques. Les blocages repérés peuvent être purement émotionnels, mais aussi physiques. Cette discipline n’est pas une psychothérapie, car il s’agit de modifier une sensation afin de retrouver un confort, plutôt que d’en connaître vraiment les causes. Il ne s’agit pas non plus d’une médecine, mais elle agit sur certaines douleurs, ainsi que sur des phobies. l’avouer ou l’avouer au partenaire. Le blocage n’intervient que lorsque l’on est conscient d’avoir envie de faire quelque chose, mais que l’on n’y parvient pas, car une raison secrète vient empêcher le passage à l’acte. Il peut s’agir d’une raison morale, qui s’est érigé en principe, d’un souvenir enfoui, d’une interdiction ancienne liée à l’éducation. Le fait est qu’il est difficile de mettre le doigt sur ce qui ne va pas et c’est bien là que le bât blesse. Il faut reconnaître que le blocage est utile, dans le sens où comme la douleur il est un signal d’alarme permettant de se rendre compte qu’un problème existe. S’il a des conséquences nuisibles, il est important de comprendre. Les origines des blocages Elles sont extrêmement variées, d’autant que tous les domaines de la vie peuvent être concernés. Certaines raisons peuvent cependant être citées : • Un souci de santé non identifié Il peut arriver que ce soit un problème physique non décelé qui soit à la racine du blocage, un véritable problème de santé, ce qui est relativement rare. Mais un souci hormonal par exemple peut expliquer certains types de comportements. Dans le même ordre d’idée, il arrive qu’un bégaiement, ou un autre trouble de la parole trouve son origine dans un blocage psychologique.• Un complexe physique Si l’on reste dans le domaine du physique, certaines femmes peuvent tout à fait ressentir des blocages par rapport à une imperfection physique qu’elles dramatisent. Le blocage dans ce cas n’est évidemment pas inconscient, il est au contraire bien identifié, mais cela ne change rien à l’affaire : le malaise est bel et bien présent. Il est FÉMININPSYCHO 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124