Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
Féminin Psycho n°69 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°69 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : avoir le bon partenaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
PHOTOS.COM MOI & LES AUTRES 100 FÉMININPSYCHO Fuir les conflits & les rapports de force Certains sont à l’aise dans le conflit, cela réveille leurs instincts de prédateur et l’agressivité est un élément parmi d’autres avec lequel ils savent négocier. Pour d’autres, le moindre haussement de ton les terrifie, voire les paralyse. A l’aise dans l’empathie et la compréhension, ils sont incapables de gérer des relations plus stressantes. Un vrai handicap dans certains cas ! Le monde est fait de bien des personnalités différentes et c’est tant mieux. Il ne faut donc pas chercher bien loin pour trouver des individus qui préfèrent l’entente cordiale, quitte à faire nombre de concessions, plutôt que la confrontation. Il arrive même parfois que cela devienne quasiment maladif : la simple idée du conflit est apte à leur faire perdre tous leurs moyens. Le mot peur n’est pas trop fort. La peur de l’affrontement va ainsi retarder indéfiniment la demande d’augmentation ou de vacances, la mise au point avec le conjoint, la sœur ou le fils, ou encore la remise à plus tard d’un appel important. Dans le monde professionnel, on trouve ainsi des salariés qui communiquent dès qu’ils le peuvent par écrit. Vive le mail pour ces profils qui éprouvent des difficultés à s’exprimer alors qu’ils disposent de tout le vocabulaire et l’aisance requis. L’explosion des mails n’est pas uniquement due au fait que l’écrit a une autre valeur que l’oral. Il est plus facile pour certains d’envoyer un message plutôt que de prendre leur téléphone ou frapper à une porte.
Ce type de comportement ressemble à un aveu de faiblesse. Il faut être alors très attentif à ne pas se laisser dévorer par des profils qui eux n’ont pas ce type de problème et qui au contraire s’épanouissent dans les situations conflictuelles. Des situations difficiles Il est de notoriété publique que les conflits sont souvent contre-productifs. Mais attention aux limites : pour ceux qui les évitent à tout prix, cela risque de ne faire qu’empirer la situation jusqu’à l’explosion finale. A force de renâcler devant l’obstacle, de refuser la discussion, cela peut avoir un effet encore plus dévastateur. D’autant que dans la vie moderne, privée et professionnelle, avec les collègues, le conjoint, les enfants, il faut être à même de s’affirmer. Or, cela passe parfois par le conflit. Il est important de pouvoir l’affronter lorsqu’il se présente et que l’on comprend que le jeu en vaut la chandelle. Le rapport de force est parfois inévitable, et si le conflit en tant que tel n’est généralement pas positif, sauf si l’intention est de parvenir à la rupture, il y a des moments où il faut apprendre à ne pas reculer même si l’on n’est pas vraiment doué pour cet exercice. Il faut donc apprendre. Le citoyen exige des politiques qu’ils ne reculent pas et ne craignent pas le rapport de forces. On a souvent évoqué les accords de Munich comme étant une capitulation qui a permis à Hitler de continuer à avancer dans ses projets en toute impunité, et cela n’a pourtant pas évité la catastrophe d’une guerre mondiale. Au niveau des individus, les enjeux sont différents, mais le raisonnement tient aussi. Ne pas céder de terrain à quelqu’un dont vous savez que ses intentions ne sont pas les plus pures est salvateur, car il ne va pas s’arrêter là. Des profils bien précis L’origine de ce type de comportement est évidemment variée. - Il y a déjà une question d’éducation. Plus particulièrement chez les femmes. Les parents insistent souvent sur le fait qu’il ne faut pas se disputer avec ses petits copains, copines et la gentillesse est mise au pinacle. Une valeur positive, mais qui n’apprend pas à lutter contre ceux qui ont d’autres armes. - Dans le mode de fonctionnement des personnes qui ont du mal, ou ne parviennent pas à gérer le conflit, il y a quasiment toujours la peur de faire mal, de blesser l’autre, mais aussi de ne pas être blessées à leur tour. Ces personnes n’étant pas habituées à ce type de situation, elles savent consciemment ou pas qu’elles risquent de se laisser déborder par leurs propres sentiments et de prononcer des mots qui vont modifier la donne ou provoquer un rejet. Ne sachant comment gérer ce type de relations, elles sont prêtes à céder du terrain sur bien des plans, afin de ne pas se mettre en danger elles-mêmes ou faire face à une réaction qu’elles ne sauront pas comment gérer. « Nous entretenons avec certains êtres des rapports de vérité. Avec d'autres, des rapports de mensonge ou de force. Ces derniers ne sont pas les moins durables. » (Albert Camus) Nous sommes évidemment totalement dans l’affectif - souvent inconscient - de protection, voire de survie. Lorsque la conscience des inconvénients de cette attitude émerge, il est alors possible de travailler pour progresser. - Autre type de cause qui explique aussi ce type de profil : le sentiment d’infériorité ou a contrario de supériorité. Nous sommes alors dans un autre univers. Lorsque l’estime de soi est mauvaise, il est logique de fuir toute opposition ou tout conflit de peur de rendre publique cette soi-disante infériorité. Il s’agit donc là encore d’un réflexe de défense. Dans ce cas, la solution passe par la découverte des origines de ce sentiment négatif : carence affective, mauvaises expériences de vie, etc. Le travail à engager est très différent du précédent. - A l’inverse, les personnalités qui ont développé un véritable sentiment de supériorité ne vont pas au conflit par mépris des arguments de l’autre mais par peur de voir cette supériorité remise en question, ce qui effriterait au plus profond le personnage qu’elles se sont construites. Encore une autre catégorie qui elle aussi demande à explorer le passé pour comprendre le présent. Une stratégie d’évitement La stratégie d’évitement devient rapidement systématique et c’est là que la situation devient vraiment problématique : plus le temps passe, plus il devient difficile, parfois impossible de réagir en cas d’attaque, y compris sur des points qui tiennent à cœur. On en arrive ainsi à un comportement qui se transforme en véritable handicap. Le cœur du problème est la répétition de ce type de comportement qui finit par devenir une habitude et par paralyser toute action. En psychologie, l’évitement est un comportement de défense. Cette attitude se met en place afin de ne pas se retrouver dans une situation qui provoque un sentiment dans le registre de la peur. FÉMININPSYCHO 101



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 69 aoû/sep/oct 2012 Page 124