Féminin Psycho n°68 mai/jun/jui 2012
Féminin Psycho n°68 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°68 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,3 Mo

  • Dans ce numéro : les clés pour aimer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ENQUÊTE « Les bienfaits de la maturité » Le fait de se sentir plus libres, plus conscientes de ce que nous sommes vraiment et de ce à quoi nous aspirons permet de se sentir mieux tout simplement. Ce n’est pas l’envie qui a disparu, mais c’est au contraire la conscience de ses limites, physiques autant que financières ou externes qui est née. Savoir que le temps passe permet de se concentrer sur ses vraies envies et désirs.• Une nouvelle liberté L’âge et la maturité ont de nombreux avantages. Ils permettent aussi de savoir si nous sommes vraiment avec le bon partenaire par exemple. Et il ne s’agit la plupart du temps pas du premier mariage. La liberté tient aussi au fait que les enfants deviennent adultes, de plus en plus tard il est vrai, car la conception se fait aussi tardivement. Après toutes ces années à faire le maximum pour sa famille, parfois pour son travail, voici venir un autre temps qui peut parfois effrayer, mais qui est synonyme de « temps pour soi ». « Malheureuse condition des hommes ! A peine l'esprit est-il parvenu au point de sa maturité, le corps commence à s'affaiblir. » (Montesquieu) Cette liberté si elle peut effrayer dans un premier temps, après toutes ces années d’hyperactivité entre enfants, maison et conjoint(s), permet de se recentrer sur soi. Et sur ses vrais besoins. Nos aspirations sont parfois difficiles à assumer. Certaines voudraient ainsi changer de voie professionnelle, explorer de nouveaux domaines, mais la rigidité des structures de l’entreprise empêchent parfois cette réelle envie. D’autres se 46 FÉMININPSYCHO lancent alors dans la création d’entreprise ou la mise en place d’activités annexes via un statut d’auto-entrepreneur par exemple. Ce départ des enfants s’il crée un vide permet de mettre en place une nouvelle vie. Une vie justement où l’on souhaite vouloir ressentir cette plénitude. Impossible de tout maîtriser, mais voici venir le temps de la recherche de ses vraies valeurs. Une meilleure connaissance de soi Parfois, elle se forge de façon spontanée : des moments de bonheur où tout se met en place comme par miracle. Mais il ne faut pas toujours compter sur le hasard. Réfléchir à la personne que l’on voudrait être, en connaissant pourtant ses propres défauts et limites, en assumant les responsabilités que l’on a dans sa vie, permet de tendre vers une situation plus en rapport avec ses aspirations. Il est assez logique que cette maturité corresponde donc effectivement souvent avec l’âge, un âge qui correspond à la fois à une meilleure approche de sa propre personnalité, mais aussi à une capacité à prendre des décisions nouvelles. Une nouvelle assurance Acquise effectivement avec les années, et différente de celle que l’on pouvait ressentir à vingt ans. Pour la simple raison qu’elle est basée sur la réalité de la vie que l’on a vécue par le passé. Les années passent, mais si la jeunesse s’enfuit de façon inexorable, c’est une nouvelle femme qui émerge, à la fois plus fragile extérieurement, mais plus solide intérieurement de par les expériences vécues, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. C’est le moment de s’aimer soi-même, et de trouver une nouvelle quiétude dans sa vie et avec les autres. Enfin, un élément essentiel joue également en faveur de l’âge : le fait que sa propre mortalité soit intégrée peu à peu, au fil du temps, donnant ainsi une nouvelle saveur aux instants de bonheur, qu’ils soient solitaires ou partagés. Même si l’âge n’est pas toujours le bienvenu et que la jeunesse reste un moment privilégié de la vie, il nous apporte une richesse et une sérénité qui se construisent logiquement au fil des années. Parions que cette génération de la « maturité » optera pour la solution de son accomplissement. Pour y parvenir, elle donnera toute priorité à son autonomie et à l'intelligence, c'est-à-dire, à la faculté pour chacun de connaître, de comprendre, d'aimer, autant dire de demeurer vivant. n J.B. A LIRE « Maturité : La responsabilité d’être soi-même » d’Osho, Almasta Editions, 192 pages. PHOTOS.COM
PHOTOS.COM Les clés de la maturité Philosophiquement, les réponses de la sociologie, la psychopédagogie, l’ethnologie, peuvent être nourrissantes mais jamais elles ne seront suffisantes, car il s’agit justement de pouvoir construire un concept qui nous autorise la comparaison avec un degré d’universalité acceptable. Une définition difficile à donner La maturité est l'étape dans laquelle se trouve un organisme qui a atteint son plein développement. On entend par-là l'étape qui, faisant suite à une évolution normale et complète, marque le passage à la phase suivante « Les bienfaits de la maturité » ENQUÊTE où l'organisme a subi une certaine métamorphose ou transformation marquée, par exemple le passage de l'adolescence à la vie adulte chez l'Homme. Pour un organisme de la complexité de l'homme, il est plus facile de délimiter la maturité sur le plan physique que sur les plans émotif ou de l'intellect. On peut penser à Albert Einstein qui a mis au point la théorie de la relativité générale à l'âge de 37 ans ou à Mozart qui a composé le Requiem en ré mineur à l'âge de 35 ans ou encore à Beethoven avec sa 9 e Symphonie qu'il a composée à l'âge de 54 ans On pourrait définir l’idéal visé par la psychothérapie comme « maturité ». Si nous acceptons que les diverses dépendances affectives et dysfonctionnements relationnels sont autant de dimensions de notre personnalité qui sont restées à des stades infantiles, sexuellement, affectivement, émotionnellement parlant, nous dirons que l’on cherche à avoir une maturité, ou s’engager dans un voie qui conduise vers la maturité, c’està-dire un processus de maturation. alors qu'il était tout à fait sourd. On peut donc dire que l'on ne sait pas à l'avance, chez un organisme complexe, à quel moment il aura atteint la maturité ultime, avant d'avoir constaté son déclin... Un proverbe y est même consacré : "Dire que l'on est plus mature que quelqu'un montre une certaine immaturité". Quand la philosophie rejoint la sociologie La notion de trait de maturité a été introduite par A.L. Gesell pour permettre d’identifier le stade dans lequel se trouve un enfant. Un trait de maturité est un ensemble d’élé- FÉMININPSYCHO 47 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 124