Féminin Psycho n°68 mai/jun/jui 2012
Féminin Psycho n°68 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°68 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 55,3 Mo

  • Dans ce numéro : les clés pour aimer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
PHOTOS.COM D.R. PSY•QUO•TIDIEN Tout le monde le sait, rien de tel que de savoir utiliser l’attente, ce que le médecin et psychanalyste Denis Vasse appelle « Le temps du désir ». Que ce soit dans une soirée en dansant, en lançant des signaux, ou encore ensuite lorsque l’amour physique se précise. L’érotisme, la sensualité n’ont pas d’autres bases. L’attente fait partie des préliminaires indispensables, mais elle n’est pas le seul outil à notre disposition. 1.Des baisers, encore des baisers, toujours des baisers ! En matière de préliminaires, les baisers sont le préambule rêvé. Les lèvres, la langue, une façon de faire monter le désir en allant droit au but sur une zone érogène. Les baisers font immédiatement monter le désir et permettent aussi de ne pas aller plus loin si on le souhaite. C’est une façon de vérifier aussi que le partenaire est capable de laisser monter le désir sans pour autant vouloir se précipiter. Le baiser est évidemment symbolique, c’est une marque d’affection, d’amour ou de passion ; les différents types permettant d’aller bien au-delà si affinités. Evidemment, mieux vaut choisir un partenaire ayant une bonne hygiène buccale et même si l’amour supporte tout, certaines auront tendance à donner un bonus aux nonfumeurs ! 40 FÉMININPSYCHO « La sexualité au féminin » 7 conseils pour une libido épanouie La libido étant positive pour notre corps, notre cœur et notre moral, mieux vaut être une adepte consentante et faire en sorte qu’elle soit active. Facile à dire mais pas toujours à faire ! 2.Cibler les zones érogènes Puisque l’étape des baisers s’est bien passée, pour la suite, mieux vaut continuer sur la lancée en ciblant en priorité les zones érogènes. Là encore, les femmes aiment à ce que les jeux de l’amour se prolongent et pour exacerber la libido, autant bien connaître ces zones physiques sensibles à la fois chez l’homme et chez la femme. Après tout, l’important est de parvenir ensemble à être comblés et, pour cela, un minimum de connaissances est souvent requis. Les premières expériences sont souvent passionnantes, mais peu satisfaisantes d’un point de vue purement physique. Utiliser les connaissances acquises est bien évidemment un plus important en matière de libido. 3.Se regarder La séduction passe aussi par le regard. Le regard lorsque l’on se rencontre et que l’on commence à se plaire, le regard entendu, celui qui invite et va droit au but ou celui « en coin » au début d’une relation ou d’un contact. Si garder les yeux ouverts en embrassant son partenaire n’est pas vraiment bon signe, il n’en va pas de même une fois que les relations sexuelles sont prévisibles, se regarder pendant l’amour fait aussi partie intégrante de la sexualité. Par le regard passe le message de l’attirance, du sourire, de l’envie. Pas de fausse timidité, le regard est essentiel lors de la prise de contact comme pour avancer en confiance avec son partenaire. Le regard laisse aussi toute la place au déploiement de l’imagination. Or, l’imaginaire joue bien entendu un rôle primordial dans le développement de l’attirance sexuelle. Si les phénomènes chimiques et purement physiques existent bel et bien, les images qui surgissent spontanément dans notre cerveau jouent bien entendu un rôle évident dans notre envie d’aller au-delà. 4.Se parler Nous sommes des êtres de parole, dotés du pouvoir du langage contrairement aux animaux dont le pouvoir de communication est plus restreint. Un merveilleux outil qui est aussi utile dans le cadre de l’éveil de la libido, mais à utiliser cependant dans ce cadre avec précaution. Certains apprécient le silence, d’autres non, mais des études ont démontré que le fait de se parler au cours de l’acte sexuel joue un rôle dans la montée de la libido et contribue à la renforcer. Le langage est évidemment une arme à double tranchant. Il est pourtant nécessaire lors de la prise de contact. Difficile de se remémorer parfois comment tout a commencé. Quelle a été justement la part du regard, de la parole, ou des signes invisibles. Tout se fait souvent très naturellement,
même s’il arrive que l’on ait une idée derrière la tête. Lors des débuts, le langage a le pouvoir de nous faire aller plus loin ou au contraire de tout annihiler. Mais en matière de libido, le silence n’est pas forcément la règle, loin de là. 5.Se sentir sexy Il s’agit ici plutôt d’un préalable plus que d’un outil à utiliser. Lorsque l’on sent qu’il est temps de passer à l’acte, point de compromis. Le but est de satisfaire notre libido. Or, si les préliminaires à deux sont un doux plaisir, les préliminaires en solitaire le sont aussi. Il ne s’agit pas ici de sex-toys, mais de préparation à la fête. Toutes les femmes le savent : lorsque l’on se prépare, coiffure, maquillage, lingerie, petite robe flatteuse commencent à faire monter en nous le désir. Le but du jeu est très clair : parvenir à l’apparence la plus séduisante possible, afin de nous sentir sûre de nous. Toutes ont expérimenté l’énervement face à un petit bouton mal placé, quelques kilos de trop pour la robe préférée, et voilà une soirée qui s’annonce mal. Se sentir sexy ou plutôt désirable, est souvent un préalable à l’amour physique, car nous envoyons alors des signaux conscients et inconscients suffisamment clairs pour être compris des mâles en présence. Et il ne s’agit pas pour autant de s’affubler d’une minijupe ou d’un décolleté plongeant. A chacune sa tactique. 6.Faire la paix avec son corps Le challenge le plus difficile pour certaines femmes ! Parvenir à s’accepter physiquement, avoir suffisamment confiance en soi pour aller de l’avant avec un nouveau partenaire possible. Si le test de la cabine d’essayage au moment du maillot de bain est souvent une épreuve une fois la prime jeunesse passée, que dire du moment où il faut assumer pleinement sa nudité ? Le corps n’évolue pas toujours dans le sens souhaité, kilos superflus, cellulite disgracieuse, petit bedon, poitrine moins abondante et moins ferme… si la chirurgie esthétique fait chaque année de nouveaux adeptes, cela n’est pas par hasard. Se sentir bien dans son corps peut devenir un travail de tous les instants, et joue un rôle important dans la difficulté ou la facilité à avoir une vie sexuelle épanouie. Avant d’établir la relation avec son partenaire, il convient de bâtir une confiance en soi qui passe par l’acceptation et la bienveillance vis-à-vis de son physique. Un travail parfois de longue haleine… 7.Se sentir en sécurité Pour que la libido puisse vraiment s’exprimer et s’épanouir, l’ultime étape est de se sentir pleinement en sécurité avec son partenaire. D’un point de vue très concret, qui passe par la protection contre les MST comme par une méthode de contraception. Mais aussi d’un point de vue psychique. Il s’agit d’être convaincue que le partenaire est aimant, ou du moins fasse preuve de gentillesse, de respect et de prévenance. Rien de pire que de se lancer dans une relation physique en ayant un coin du cerveau en alerte. Impossible de parvenir à la relaxation nécessaire pour pouvoir vraiment se détendre et se laisser aller aux sensations de l’amour. Mieux vaut alors reculer pour pouvoir aller de l’avant une fois que les circonstances seront réunies. Si la sécurité est nécessaire, il ne faut pas la confondre avec une certaine prise de risques appréciée par certains couples et qui les fait se retrouver dans les endroits les plus improbables. Cela est d’un autre ressort et contribue aussi à réveiller la libido. Ces 7 préalables étant réunis, il ne vous reste plus qu’à jouir de ces moments de plaisir en toute sérénité ! n V.D. FÉMININPSYCHO 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 68 mai/jun/jui 2012 Page 124