Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°67 de mar/avr 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 63,6 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
MOI & LES AUTRES Transformer une ennemie en… amie Avoir des ennemies, cela peut arriver et constituer un vrai problème qu’il s’agisse du domaine familial ou professionnel. Il est même des cas où il faut parvenir à modifier la donne sous peine que des soucis sérieux ne surviennent. Oui, mais comment faire, car il est souvent difficile de savoir comment les choses en sont arrivées là ? Tout le monde n’a pas forcément des ennemis dans sa vie, heureusement. Mais cela peut arriver et venir troubler la quiétude habituelle, lorsque cette personne peut effectivement avoir une influence sur le quotidien ou les événements familiaux. Le cadre professionnel Avoir une ennemie dans le cadre professionnel peut s’avérer catastrophique. Une ennemie signifie que 96 FÉMININPSYCHO cette personne agira contre vous dès que l’opportunité s’en présentera. Que cette personne soit une collègue, une collaboratrice ou une supérieure hiérarchique, une ennemie dans la place signifie un stress supplémentaire, une mauvaise ambiance, voire des complications pour son poste. De mauvaises relations dans le cadre d’un bureau, d’une équipe, d’un atelier sont ressenties rapidement comme insupportables et peuvent mener à une véritable dépression. Autre point important également : cette personne est-elle aimée de son environnement professionnel ou estelle au contraire isolée du fait de son caractère difficile ? Le second cas est évidemment plus simple à gérer, car l’on peut bénéficier du soutien des « Notre pire ennemi se cache dans notre cœur. » (Publius Syrus) PHOTOS.COM
autres. Le premier exige de comprendre et réagir. Cela peut être particulièrement complexe lorsque c’est sa supérieure hiérarchique dont il s’agit, car elle bénéficie bien entendu d’une autorité évidente qui joue en sa faveur. Le cadre privé, amical ou familial Dans le cadre privé, cela peut devenir encore pire à moins qu’il ne s’agisse d’une personne avec qui les contacts sont espacés. Mais se faire une ennemie de sa belle-fille, de sa belle-mère, de sa sœur ou des grands enfants issus du premier mariage de son compagnon peut poser d’énormes problèmes. Au quotidien dans certains cas, ou lors de réunions familiales, gâchées. Voire parfois parce que ces réunions familiales deviennent justement impossibles, étant donné le type de relations désastreuses qui s’est établi entre deux personnes et les clans qui se forment la plupart du temps derrière elles. Il arrive toujours un temps où l’on regrette ces querelles sans queues ni tête. Même si parfois l’on ne parvient pas à mettre le doigt sur ce qui a pu poser problème au départ. Les malentendus peuvent parfois durer longtemps et engendrer bien des difficultés, y compris pour les autres membres de la famille. rage. Car d’autres personnes peuvent subir les conséquences des actions de cette rivale : le compagnon, les enfants… Cela mène souvent à des disputes et incompréhensions. Rentrer du travail stressée exige une écoute complaisante de la part d’un compagnon qui a peut-être lui aussi ses propres soucis. Les enfants quant à eux sont très sensibles à l’humeur parentale et ressentent rapidement les problèmes rencontrés. Cela peut aller plus loin dans les affaires de famille. Il arrive ainsi que des querelles surgissent entre nouvelle et ex-femme, ce qui devient rapidement insupportable en particulier pour les enfants. Il en va de même s’il y a mésentente entre l’épouse et la mère du mari, ce dernier se retrouvant dans l’obligation de faire un choix qu’il n’a généralement pas du tout envie de faire. Pour modifier la situation, il convient donc d’être absolument convaincue qu’elle ne peut durer et qu’il faut donc prendre les choses en main. Il faut être prête à faire des efforts, quitte à forcer sa nature. Cela passe aussi par une première étape indispensable : la recherche des origines de cette animosité. La motivation peut aussi être très prosaïque : si l’ennemie dispose de fortes capacités de nuire, il est d’autant plus important de régler le problème rapidement et parvenir à une solution satisfaisante en premier lieu pour soi. Que ce soit au bureau ou à la maison, avoir une ennemie peut avoir de graves conséquences. Pourquoi tant de haine ? En effet, avant de mettre en place un plan d’actions, il faut tenter de comprendre ce qui est à l’origine du problème. Une analyse qui peut prendre peu de temps lorsqu’il s’agit d’une histoire de jalousie entre femmes La motivation pour changer Il s’agit du premier pas indispensable : transformer une ennemie en amie est déjà très compliqué, il faut donc avoir une motivation solide qui ne va pas s’évaporer au moindre obstacle. Celle-ci peut être de divers ordres : la situation peut être devenue impossible, trop stressante, elle engendre tristesse, pleurs, en bref un véritable gâchis. Elle peut aussi avoir un impact négatif pour l’entouou d’un héritage. Mais il arrive que les causes ne soient pas si claires. Assez fréquemment, une personne se déclare être une ennemie sans que l’on ne sache vraiment quelles raisons ont pu la pousser dans cette voie. Tout est possible : avoir eu une promotion à sa place, du moins de son avis, une réflexion prise comme une attaque sans même en avoir pris conscience, une jalousie non déclarée… Sans oublier qu’il y a aussi les raisons instinctives pourrait-on dire : sans doute, cela vous est-il arrivé, une impression désagréable immédiate, quelqu’un que l’on n’aime pas sans même le connaître. Et cela peut aussi fonctionner dans le sens inverse. Mais généralement, pour se créer une véritable ennemie, il faut un fait bien concret : une décision, une phrase malheureuse, un certain mépris exprimé… En fonction des cas, il est donc facile de relier cet antagonisme à quelque chose de précis, ou au contraire, n’avoir aucune idée de ce qui a bien pu se passer. Auquel cas, il va falloir déflorer ce mystère, car impossible de savoir comment agir si l’on ne connaît pas la genèse de l’affaire. FÉMININPSYCHO 97 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 124