Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°67 de mar/avr 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 63,6 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
PHOTOS.COM D.R. PSY•QUO•TIDIEN Nous connaissons toutes des amies et/ou relations qui arrivent à nous faire rire, même dans les situations les plus dramatiques. Doit-on les envier, les copier, les fréquenter ou les fuir ? Les « fantasques » Le mot fantasque sert plus fréquemment de qualificatif à l’univers féminin que celui de fantaisiste. Les femmes fantasques évoquent un monde qui n’est pas celui de la majorité. L’on imagine les grandes égéries de la mode, les Mata Hari d’une époque révolue, un monde de femmes évoluant dans un monde à part. Un univers original, parfois artistique, souvent argenté et privilégié. Car le mot s’apparente également à celui de caprice, et donc à une 34 FÉMININPSYCHO Fantasque ou fantaisiste ? La fantaisie ne fait pas vraiment partie de la vie des femmes au quotidien. La plupart d’entre elles ont plutôt les mots « métro-boulot-enfants-mari-ménage » à la bouche… Comment garder ce petit brin de fantaisie qui nous rajeunit d’un coup de baguette magique quand nous sommes au sommet de nos responsabilités familiales, sociales et professionnelles ? « La fantaisie au féminin » femme qui n’écoute que ses propres envies, même les plus folles, et ne se plie pas aux règles de la société qui l’entoure, une personne hors normes au premier degré, qui n’a pas de compte à rendre, ou du moins qui n’en sent pas l’obligation. Une Colette par exemple qui passe par toute une série d’expériences, de provocations, qui met sa liberté au summum de ses priorités et essaie de ne pas laisser les autres lui dicter sa conduite de femme adulte. Jusqu’à trouver sa voie et garder toute sa vie une personnalité forte et volontaire. Cet adjectif de fantasque est donné à d’autres types de femmes. Pour prendre un exemple plus contemporain, le personnage de Phoebe dans la série « Friends » est considéré PHOTOS.COM D.R.
comme fantasque. Une jeune femme un peu bizarre, qui semble vivre parfois dans un autre monde, ce qui ne l’empêche pas de pouvoir s’ancrer dans la réalité. Une personnalité attachante, car inattendue, extraordinaire au premier sens du terme. Autre personnage qualifié de fantasque par la presse : le personnage féminin principal du dernier film de Beigbeder, incarné par Louise Bourgoin. Seraitce que les femmes fantasques ont disparu de notre monde contemporain, du moins les vraies, en chair et en os ? Peut-être que la plus grande liberté dont les femmes disposent aujourd’hui les fait se comporter de façon plus normative ? Un symbole de liberté En réalité, il est difficile de se reconnaître dans ces modèles qui se sentent si libres. Tout simplement parce que la liberté est aujourd’hui palpable : les femmes travaillent, gagnent de l’argent, peuvent acheter un logement ou le louer à leur nom sans que personne ne s’en étonne, élèvent des enfants seules, prennent l’initiative de séparations, du moins en Occident. Cela ne signifie pas pour autant que tout soit plus facile, bien au contraire. Cette nouvelle liberté s’est dans un premier temps associée à un surplus de responsabilités, parfois délicat à assumer. Difficile alors d’adopter une attitude fantasque qui ne se marie absolument pas avec la vie de tous les jours de la plupart des femmes. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence si les fantasques sont souvent des femmes sans enfants, qui peuvent agir avec une certaine insouciance voire inconséquence, car cela n’a pas de retombées nocives sur un foyer. Un choix de vie qui peut alors s’expliquer et même provoquer une certaine admiration, comme toujours lorsque l’on a à faire à des modèles éloignés qui font rêver. Mais être fantasque de nos jours et dans notre société ne se reflète que dans certains choix assez superficiels : il en est qui changent de couleur de cheveux comme de chaussures, ou dont les choix qualifiés de fantasques portent en fait sur l’aspect vestimentaire. On peut penser à Lady Gaga, une femme qui semble incarner le comble du fantasque, bien que cela se situe plus dans le domaine de l’apparence, car par ailleurs, elle mène sa carrière de main de maître et de façon extrêmement réaliste. Reconnaissons que le fantasque se niche souvent chez des femmes d’une certaine aisance sociale ou qui appartiennent à un milieu particulier, artistique par exemple, voire créatif où cela est accepté. A moins que l’aspect fantasque ne puisse s’exprimer librement, car il n’existe pas de nécessité financière exigeant un certain respect des normes, notamment dans le domaine professionnel. Si le fantasque peut paraître très difficile, la fantaisie quant à elle est-elle toujours possible chez les femmes d’aujourd’hui ? Rêve imaginaire ou réalité possible ? « Fantaisiste », un joli mot qui qualifie aujourd’hui essentiellement des qualités professionnelles chez une femme qui a choisi d’en faire un métier. Serait-ce que la fantaisie n’est plus d’actualité chez nos contemporaines, à moins d’en faire un moyen de gagner sa vie ? Les femmes sontelles devenues si raisonnables et le sérieux serait-il devenu le nouveau crédo féminin ? Le mot est pourtant plaisant et fait appel à une façon de vivre attirante : qui n’aimerait « donner libre cours à sa fantaisie » ou vivre auprès d’un être « plein de fantaisie » ? A moins que « se plier aux fantaisies » de l’autre ne soit au contraire effrayant. Il est intéressant de noter qu’en matière artistique, tant en littérature, qu’en édition ou dans le domaine de la musique, le qualificatif « fantaisiste » signifie que l’œuvre en question ne suit aucune règle formelle ou classification pré-établie. La connaissance de la signification des mots est décidément indispensable : ne seriez-vous pas d’accord pour mener une vie qui déroge parfois aux règles et permette de suivre vos envies de façon innocente dans le seul but de vous faire plaisir ? Et par conséquent de faire plaisir aux autres ? Une femme « fantaisiste » Voici un mot qui évoque légèreté, agrément, une nouvelle approche de la vie et des relations, qui met en avant une façon d’être alliant drôlerie, auto-dérision et désirs réalisés. Il suffit d’évoquer le bijou fantaisie : certes moins précieux, il permet de se faire plaisir à prix abordable, d’assortir à sa tenue ces accessoires qui nous embellissent. Mais les femmes ne sont pas des bijoux, et mieux vaut ne pas se mettre d’emblée dans la catégorie « abordable ». Il est vrai que la fantaisie peut faire envie, mais enfin, les femmes ne sont pas toutes faites pour ce registre. Les enfants non plus d’ailleurs. Il est facile de repérer les petites filles sérieuses qui s’appliquent déjà à s’entraîner à devenir de futures petites femmes, et dont la fantaisie n’est pas le maître mot. Il y a aussi les garçons manqués, les rebelles… Finalement, les petits clowns sont assez rares chez les petites filles qui recherchent rapidement à faire bonne impression et donc à se conformer à ce que l’on attend d’elles. Les garçons sont sans doute -déjà- plus libérés dans ce domaine. FÉMININPSYCHO 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 124