Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
Féminin Psycho n°67 mar/avr 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°67 de mar/avr 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 63,6 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
PHOTOS : D.R. DOSSIER « Décomplexer ! » 4. Se fixer des objectifs Rome ne s’est pas construite en un jour et vous ne vaincrez pas vos complexes d’un coup de baguette magique ! Cela se travaille dans le temps. Pour commencer, fixez-vous des objectifs réalistes et réalisables. Si votre vie est gâchée simplement parce que vous trouvez votre nez trop long, il est grand temps d’investir dans une opération de chirurgie esthétique. Si votre problème tient à un surpoids, il est urgent de trouver le bon diététicien, médecin ou nutritionniste qui saura vous réapprendre à bien manger et donc à vous faire perdre du poids, puis à vous stabiliser. Si vous ne savez pas prendre la parole en public par un excès de timidité ou parce que vous avez un accent, il existe des tas de thérapies et formations qui peuvent vous chanet se persuadent qu'elle est colossale. Pour eux, leur défaut physique peut même être une entrave à leur insertion sociale ou à leur réussite professionnelle ! Obsédés par ces défauts, ils en oublient de mettre l'accent sur leurs atouts et leurs qualités. Alors comment résoudre ce problème qui est une véritable entrave au bonheur et au bien-être des gens qui souffrent de ces maladies du narcissisme ? En fait, pour soigner ce rejet, il faut d'abord reconquérir l'estime de soi. Il faut donc être volontaire et accepter le fait qu'on ait un problème. Commencer par reprendre confiance en soi est capital. Il faut aussi accepter le fait que l'on soit ordinaire, et que la différence n'est pas une tare mais au contraire un atout. Mais plus que d'être un problème avec soi-même, c'est aussi une peur du regard des autres et de leur considération. Il y a une distance entre l'image qu'on a de nous et la façon dont les autres nous voient. Ainsi, il peut être intéressant et nécessaire d'en parler à son entourage ou à un psychologue si le mal est vraiment profond et douloureux. Les maladies du narcissisme sont un réel problème qui affecte de nombreuses personnes. Il ne faut donc pas les prendre à la légère, surtout lorsqu'elles génèrent différentes formes de dépression, pouvant même conduire au suicide. 26 FÉMININPSYCHO Apprendre à s’aimer S’aimer est indispensable pour survivre. Se vouloir du bien est une attitude naturelle qui nous pousse à aller plus loin, à nous dorloter, à nous rendre plus séduisants, sympathiques et à nouer ainsi des relations profondes. Lorsque l’on s’aime de cette façon quasi irréfléchie, il est en effet possible de nouer de belles relations d’amitié ou d’amour au fil du temps, relations qui viennent elles aussi nourrir à leur tour cette confiance en nous-mêmes. Avec cette assurance acquise, nous sommes à même de résister aux difficultés qui surgissent. Un divorce ou une séparation peuvent toujours arriver. Si le choc est bel et bien là, la tristesse, le chagrin ou la colère, il sera plus facile de se reconstruire en sachant que les raisons de ce changement de situation ne remettent pas en question nos qualités fondamentales. En s’aimant nous-mêmes, nous pouvons donc reprendre plus facilement confiance en nous et repartir pour de nouvelles aventures. Ce capital est une sorte d’assurance contre le désespoir, les difficultés et même la dépression. 10 conseils pour réagir et changer ! 1. S’accepter imparfait Avoir des complexes, c’est indéniablement une maladie de l’ego. On aimerait être parfait, pouvoir toujours tout contrôler, être sans arrêt le meilleur ! Or, la vie ce n’est pas cela. Il y a des jours avec et des jours sans. Et la perfection n’est pas de ce monde ! Apprendre à lâcher prise et à s’accepter est un travail intérieur de longue haleine et de chaque jour. 2. Se confier Parlez à quelqu’un en qui vous avez toute confiance (meilleure amie, conjoint) de ce défaut qui vous pourrit la vie, demandez-lui un avis honnête et écoutez vraiment ce qu’il vous répond. Consultez un chirurgien esthétique qui pourra, soit vous rassurer, soit vous expliquer comment corriger votre imperfection : radical pour vous dégoûter de passer sur le billard et vous apprendre à vous contenter de ce que vous avez ! Si vos complexes vous dépriment vraiment ou vous rendent affreusement timide, un entretien avec un psychologue ou psychiatre peut également être très utile. 3. S’affirmer Soyez authentique dans vos relations, et ne cherchez pas à fausser la réalité dans le but de plaire. Vous ne pouvez pas copier votre attitude sur celle des autres, car chacun possède son propre mode d’expression. Apprenez à vous habiller dans la bonne taille et à ne pas chercher à rentrer à tout prix dans du 38, à vous valoriser avec les bonnes couleurs et les bons modèles et pas nécessairement avec ce qui est à la mode. Apprenez à faire entendre votre voix, vos pensées, vos idées, qui sont certainement aussi intéressantes que celles de votre voisin.
ger la vie ! Vous connaissez le dicton « Aide toi, le ciel t’aidera » ! C’est donc en vous que réside la solution de vos problèmes. 5. Ne plus avoir peur Il s’agit ici de ne plus se cacher derrière ses problèmes mais d’apprendre à affronter la vérité en face ! Plutôt que de ne pas chercher un emploi parce que vous avez peur du regard des autres, mettez-vous au défi ! Vous verrez, c’est en affrontant ses peurs qu’on les combat, tout simplement parce que « le bruit des chaînes, ce n’est pas l’enfer ». Bref, c’est ce qu’on s’imagine qui va se passer qui nous fait peur, alors que la plupart du temps, on se trompe. Combien de femmes n’ont plus du tout de sexualité parce qu’elles se trouvent trop grosses ? Alors que la majorité des hommes préfèrent les femmes épanouies avec des formes ! Il est donc temps de réagir. 6. Positiver Entraînez-vous à voir toujours un aspect positif dans une situation donnée, aussi sombre soit-elle. Au départ fastidieux, cet exercice va rapidement devenir une seconde nature. Il suffit d’un peu de pratique et vous verrez comme les choses changent vite. Plutôt que de « somatiser » sur vos kilos en trop, votre manque de culture générale, votre timidité… apprenez à valoriser tout ce qu’i y a de beau et de positif en vous. Vous avez des yeux magnifiques ? Maquillez-vous en conséquence. Vous avez de très longues jambes ? Mettez-les en valeur. Etc. 7. Savoir bien s’entourer Souvent, les gens dont l'estime de soi est défaillante s'entourent mal, et recherchent sans le savoir un entourage qui les critique facilement. Evitez bien des souffrances supplémentaires en choisissant plutôt des PHOTOS : D.R. gens qui vous aiment vraiment, pour ce que vous êtes, et qui ne prendront pas plaisir à vous rabaisser… Fuyez les personnalités toxiques, les jaloux et les envieux. Les bonnes copines qui vous balancent un « Tu n’aurais pas un peu grossi ? » sont-elles vraiment vos amies ? 8. Dresser la liste de ses qualités Faites une liste de toutes vos qualités : humour, honnêteté, efficacité… Vous verrez que vous êtes vraiment quelqu’un de bien ! Faites la même chose sur le plan physique : beaux cheveux, sourire rayonnant, belle peau, etc. Au besoin, rangez cette liste à portée de main pour la consulter en cas de grosse déprime. 9. Retrouver le sens du plaisir Les personnes en souffrance parce que leurs complexes leur bouffent la vie, ne savent plus du tout jouir de l’existence et de ses plaisirs. Pour lutter contre ce phénomène, chaque matin à votre réveil, étirez-vous longuement en souriant à pleines dents, décidez ensuite de faire au moins une chose dans la journée qui vous fasse très plaisir : une balade dans la forêt ou au parc, un déjeuner avec cette amie qui vous fait mourir de rire, une bonne comédie au cinéma, un rendez-vous chez le coiffeur ou l’esthéticienne, un massage ou un soin du corps, etc. Les idées ne manquent pas. Et vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.. Regarder les autres 10 avec lucidité Certes vous n’êtes pas parfaite mais les autres non plus ! Cette mannequin que vous voyez avec des mensurations de rêve, mais qui frise l’anorexie en fait, n’est-elle pas malheureuse de ne plus jamais s’accorder un bon repas ? Votre copine qui frime sans cesse ne vient-elle pas de se faire plaquer par son mari ? Ce collègue qui passe son temps à se valoriser auprès du patron, n’est-il pas en fait rejeté par l’ensemble des salariés de l’entreprise ? Vous remarquerez que si vous êtes incapable de vous regarder avec lucidité et objectivité, il en va de même de votre regard sur les autres. Arrêtez de croire que le soleil brille plus ailleurs et apprenez à capitaliser sur ce qui est positif dans votre vie. Enfin, essayez de relativiser. Vous êtes en bonne santé, vous avez une famille, un travail, des proches qui vous aiment… Quelle que soit votre situation personnelle, ne pensezvous pas qu’il y a beaucoup plus malheureux que vous sur cette terre ? Remettez les choses à leur juste place et arrêtez de tout centrer autour de votre nombril ! A bon entendeur… n V.L. FÉMININPSYCHO 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 67 mar/avr 2012 Page 124