Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : arrêter l'hypocrisie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
ENQUÊTE jours. Ces tragédies ont eu un effet bénéfique qui fut le réveil à la fois des familles et des autorités pour prêter un peu plus d’attention à nos aînés. Car cela est en premier lieu affaire privée, du moins tant qu’une famille existe. Difficile de compter aujourd’hui sur des voisins, du moins systématiquement, car il est assez fréquent aujourd’hui que les personnes d’un même palier ne se connaissent plus vraiment, si ce n’est pour se saluer dans l’ascenseur. L’Etat s’est bien entendu associé à l’effort, notamment dans le secteur des maisons de retraite. Des progrès nécessaires, mais pourtant toujours insuffisants… Solitude & dépression Les deux mots sont souvent associés. Pourtant, le fait de vivre seul ne signifie pas pour autant que l’on souffre du mal de vivre. Mais cela se révèle parfois bel et bien lié. Les personnes âgées évoquent la sensation de vide, d’abandon, provoquant tristesse et angoisse. La vie devient soudainement ennuyeuse, presque trop longue. Des sentiments qui ne sont d’ailleurs pas réservés uniquement aux seniors, mais auxquels 60 FÉMININPSYCHO « Accompagner nos aînés » s’ajoutent souvent des problèmes de santé, parfois bénins par rapport à un âge avancé, mais qui ne viennent que rajouter à cette sensation de déclin global. Il est impossible d’être et d’avoir été, du moins dans une même condition, cela est un fait. « La vieillesse est un naufrage » disait le Général de Gaulle depuis sa retraite de Colombey les deux Eglises. Et il est exact que lorsque la maladie frappe, le moral est très durement atteint. Mais sans problème physique, la solitude est aussi porteuse d’angoisses, car la personne âgée se trouve alors confrontée pendant de très longs moments à elle-même. Or, la plupart du temps, elle n’y est pas du tout préparée. C’est la raison pour laquelle elle préfère souvent passer son temps à regarder avec plus ou moins de concentration la télévision, écouter la radio, lire… Des activités fort honorables, et qui évitent de se concentrer sur certaines questions… Une introspection nécessaire C’est en effet intéressant de faire le bilan de sa vie, en reprendre le fil pour en dénouer le véritable sens, comprendre la raison pour laquelle l’on se retrouve isolé, en bref faire un peu d’introspection, une démarche que la vie d’aujourd’hui ne favorise pas vraiment. PHOTOS.COM D.R. Peut-être faudrait-il proposer une formation aux retraités d’un certain âge afin qu’ils se familiarisent avec cette notion ? Car pour mieux vieillir, et accepter sa part de solitude inévitable, il faut accepter de vivre avec ses nouvelles limites. Les psychologues ont pour avis que la solitude est bénéfique et permet de mieux nous structurer quel que soit l’âge. Elle favorise une meilleure connaissance de soi qui entraîne une certaine bienveillance vis-à-vis de nous-mêmes. Il convient déjà d’accepter de se laisser aller à ces moments de solitude, sans peur, et sans forcément les associer à des valeurs négatives. Et apprendre que cela peut mener à un véritable épanouissement. Car c’est une fois que cette phase d’acceptation est effectuée, mûrie, réfléchie que l’on peut en effet ensuite penser à la mise en place d’actions allant dans le sens de la reprise de relations avec les autres, car cela demande forcément des efforts. Nous n’avons jamais appris à être seuls du moins pour la grande majorité. Les parents font tout ce qu’ils peuvent pour occuper leurs enfants à chaque minute disponible. Pourtant, c’est en étant seul et en vivant seul que l’on devient adulte. Faut-il donc croire qu’à 70 ans et plus nous ne sommes toujours pas vraiment des mûres ? Solitude & finitude La différence pour les personnes âgées est que la peur de la mort se dessine en filigrane dans cet isolement, ce qui est rarement le cas pour les plus jeunes. « Je pourrais mourir, tu ne le saurais même pas… » Voici une petite phrase que certains prononcent et qui en dit long. L’angoisse sous-jacente permet d’expliquer qu’au-delà de la peur de la solitude se cache la peur de mourir seul, de souffrir. Là encore, un certain seuil d’acceptation s’avère nécessaire. Il sera ensuite possible de se tourner vers les autres afin d’être à même de nouer de nouvelles relations sans projeter son angoisse ou son mal-être. n A.F.
La solidarité inter-générations au service des seniors PHOTOS.COM D.R. « Accompagner nos aînés » ENQUÊTE La solidarité est un mot en vogue. Il s’agit d’une belle notion qui plaît à tous, mais qu’il n’est pas si aisée à mettre en pratique au quotidien. La notion d'« inter-générations » a été inventée depuis peu pour la simple raison qu’elle était inutile auparavant. Permettre aux seniors et aux plus jeunes de vivre ensemble ou d’avoir plus de contacts semble être une jolie voie d’avenir contre l’isolement. La solidarité intergénérationnelle a vu le jour ces trente dernières années et est devenue une locution courante assez récemment. Cela est bien normal, car dans le passé, les mœurs et les habitudes étaient différentes. Une notion récente En effet, l’éloignement géographique entre parents et enfants était moins fréquent. Certains parents devenus veufs vivaient souvent au domicile même des enfants et petits-enfants, ou tout à côté. Les femmes au foyer étaient également plus nombreuses et pouvaient de ce fait rendre plus fréquemment visite à leur père ou mère, voire les aider pour les tâches du foyer. Mais la société a changé, évolué, la position de la femme aussi et cette solidarité quasi tradition- FÉMININPSYCHO 61 PHOTOS.COM D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 124