Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : arrêter l'hypocrisie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ENQUÊTE paniquer et de ce fait d’envisager des solutions. En parler à d’autres, demander conseil, en bref, reprendre le gouvernail de sa vie. Les médecins ont déjà mis en avant les bienfaits de l’optimisme et du rire, les psychologues parlent eux des avantages du fait de savoir rire. De soi, des autres, des événements… Qu’il s’agisse d’optimisme ou d’humour, nous ne naissons pas égaux sur le sujet. Certains auront naturellement cette inclination, d’autres devront au contraire cultiver cet aspect pour y parvenir, du moins s’ils en ont compris l’utilité. En psychologie, cette capacité est intimement liée à une bonne santé mentale et preuve d’une bonne maturité de la personnalité, ainsi que d’une bonne confiance en soi. La volonté de séduire l’autre, de lui plaire, d’éveiller son intérêt est aussi présente. Une situation, y compris dramatique, peut être considérée selon divers points de vue. Le point de vue humoristique résulte d’un choix délibéré et non pas spontané. Contrairement au rire qui peut tenir parfois du réflexe. On évoque ainsi souvent des rires nerveux, alors même que l’on se trouve à un enterrement. Cela n’a rien à voir avec l’humour, il s’agit d’une soupape, utile elle aussi…• La pratique vis-à-vis de soimême Les individus véritablement dotés d’humour le pratiquent en priorité vis-à-vis d’eux-mêmes. C’est ce qui les rend légitimes. En se considérant soi-même avec dérision et bienveillance, on établit une bonne relation avec soi. Ne pas se prendre au sérieux est certainement un atout dans la vie, car cela ne nuit nullement à la motivation, ni à la progression culturelle ou intellectuelle. C’est à partir de cette solidité qu’il 46 FÉMININPSYCHO « Des réflexes salvateurs » est ensuite possible de créer d’autres liens, très souvent avec des personnes ayant le même recul par rapport à leur propre personnalité. Il est si agréable de sourire des mêmes choses ensemble, que l’on soit dans le rapport amical, familial ou amoureux. De l’utilité de l’humour Savoir utiliser l’humour est un plus dans bien des domaines.• Professionnel, tout d’abord - Un professeur, un narrateur, un conférencier sauront attirer l’attention ou la raviver. Le trait d’humour fait d’ailleurs partie des techniques de discours. L’humour facilite en effet la compréhension et la mémorisation. - Les linguistes aussi savent qu’il est indispensable de bien comprendre l’humour d’une langue pour pouvoir rentrer dans la culture du pays en question. - Dans un autre environnement, les infirmières qui travaillent auprès des enfants essaient de plaisanter au moment des soins. Un humour qui serait d’ailleurs aussi le bienvenu pour les patients adultes. - En matière de relation entre collègues, il permet de remettre à sa place un comportement inadéquat sans pour autant stigmatiser la personne ou la rejeter. - Un manager qui sait correctement l’utiliser parvient à réduire l’anxiété d’un collaborateur, augmenter son plaisir à travailler pour lui. Dans les équipes de créatifs par exemple, l’humour permet de favoriser le travail de façon plus durable que la simple montée d’adrénaline. Bref, les exemples ne manquent pas des atouts que peut apporter l’humour bien placé, y compris dans le travail• Dans la vie privée - Il est très courant d’avoir un sens de l’humour commun avec son partenaire. Cela facilite les relations et permet de retrouver plus aisément le sourire après une dispute. - Il est aussi un atout reconnu en matière de séduction, pour l’homme comme pour la femme. - L’humour permet également non seulement de choisir certains amis plutôt que d’autres, mais aussi d’exprimer des opinions, voire des insatisfactions, de façon socialement acceptable par les autres. Globalement, l’humour favorise la réflexion en permettant de voir les choses sous un nouveau jour, sans pour autant jouer « les pères la morale ». Il existe aussi un aspect jouissif à la pratique de l’humour dans certains cas : en faire aux dépens d’une personne qui se prend (trop) au sérieux est un exercice particulièrement drôle, lorsqu’il est pratiqué sans cruauté. Car l’humour n’est ni l’ironie sardonique, ni le sarcasme, encore moins l’agressivité. Il s’agit souvent d’un exercice d’équilibriste. Le degré, l’environnement et les circonstances jouent un rôle majeur. Sachons donc nous entourer de ces personnes bienfaisantes ou tâchons d’en faire partie. Nombreuses sont les mères qui savent retrouver le ton de l’humour pour leurs enfants afin de les soulager et les apaiser. Pourquoi ne pas généraliser ? n V.D. A LIRE « Les sens du rire et de l'humour » de Daniel Sibony, Editions Odile Jacob, 238 pages. PHOTOS.COM
« Des réflexes salvateurs » ENQUÊTE 5 bonnes raisons & 5 bonnes manières de prendre la vie avec humour PHOTOS.COM L’humour et le rire sont bons pour la santé et l’élan vital. Une bonne nouvelle face aux difficultés que chacun d’entre nous doit affronter au fil des années. Si vous doutez encore des bienfaits du rire et de l’humour, voici quelques idées pour changer d’avis et vous sentir plus à l’aise avec cette émotion parfois difficile à gérer. Les raisons N°1• Nous mourrons tous un jour ! Ou autre version moins choquante : la vie est courte ! Nous connaissons tous déjà la fin de l’histoire et elle est tragique, quand bien même les circonstances demeurent inconnues et mystérieuses. Il est donc inutile de se faire trop de souci sur la fin de l’aventure, ce qui permet de se consacrer totalement à vivre le présent et cet avenir à durée indéterminée du mieux possible. En se faisant un compagnon de cette légèreté que donne l’humour à la vie, voici un petit cadeau que l’on se fait à soi, mais aussi à son entourage. Cette prise de conscience ne doit pas assombrir le futur, mais au contraire l’éclairer. Sourire, rire, sans pour autant pencher du côté systématique du dérisoire, permet sans aucun doute de vivre plus heureux. La tragédie se FÉMININPSYCHO 47 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 124