Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : arrêter l'hypocrisie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
PHOTOS.COM D.R. PSY•QUO•TIDIEN PHOTOS.COM D.R. Trop d’amour-propre pose bien des désagréments dans la vie de tous les jours. Pour les proches, mais aussi pour la personne concernée qui doit payer la note un jour ou l’autre de son attitude inadaptée. Le trop-plein d’amourpropre conduit fréquemment à des réactions exagérées, inopportunes, voire hors de propos, qui sont inadaptées en particulier dans le monde professionnel. Il est donc important de parvenir à modifier certaines attitudes. 40 FÉMININPSYCHO « Trop d’amour-propre ? » 7 conseils pour s’améliorer Lorsque l’amour-propre pose problème, que l’on réagit à la moindre remarque et que le vide commence à se faire autour de soi, il est temps de chercher à modifier son comportement. Pas si facile, mais quelques petites astuces peuvent peut-être améliorer la situation. Explications par 7. Tourner 7 fois sa langue 1. dans sa bouche Les vieux dictons sont souvent fondés sur une grande sagesse. Lorsque l’on se sent attaqué à mauvais escient, mais que l’on a aussi conscience du fait que l’on réagit souvent mal-àpropos, prendre le temps de réfléchir avant de commencer à monter sur ses grands chevaux est une saine précaution. Or, cela n’est pas simple. Le caractère est là et l’habitude aussi. Prendre un temps de recul lorsque l’on sent la moutarde monter au nez est donc un réflexe qu’il est important de savoir cultiver. Un entraînement est nécessaire, car cela est difficile. Prendre une grande respiration, compter au moins jusqu’à 3 avant d’énoncer encore l’une de ses remarques qui ne vous font que des ennemis. Juste le temps que l’adrénaline baisse un peu et laisser la raison intervenir. Si l’on est plutôt du style à se renfermer totalement en se taisant sans vouloir s’expliquer comme une douairière outragée, prendre une grande respiration permet aussi de se calmer rapidement, quitte ensuite à demander une explication si cela s’avère nécessaire. Chercher la qualité 2. chez l’autre Le trop-plein d’amour-propre a tendance à provoquer une vision des autres comme des ennemis potentiels, dignes ou indignes de nous. Chercher à voir le côté positif chez l’autre, mettre en lumière au moins
l’une de ses qualités permettent de réduire l’agressivité rampante et évitent de se sentir toujours systématiquement supérieur. Il est plus difficile de lancer une remarque acerbe à une personne que l’on apprécie, ou à qui l’on reconnaît une compétence particulière, dont on est parfois dépourvu soi-même. Si c’est le supérieur qui vous attaque sur un point particulier, être conscient de sa bienveillance, de son intelligence, ou de son intérêt pour vous, permet de penser que ce qu’il dit est peut-être bien fondé. Quitte à revenir ensuite sur la critique si l’on a des arguments à développer. Se souvenir d’une honte 3. Le trop-plein d’amour-propre est souvent ressenti par les autres comme un sentiment de supériorité. Afin de parvenir à lutter contre cette tendance, il est parfois salutaire de se souvenir que l’on n’est pas soi-même toujours parfait et qu’il est déjà arrivé que des problèmes surviennent. Qui n’a pas déjà dans sa vie subit une véritable honte, toute personnelle ? Que cela soit dans le cadre privé, ou professionnel, se souvenir de l’instant où le rouge est monté aux joues, où l’on a eu envie de disparaître sous terre permet de calmer les ardeurs de l’amour-propre exacerbé. Et si vous n’arrivez pas à vous souvenir d’un véritable moment de honte, attention, cela signifie que votre cas est vraiment très délicat… Apprendre à écouter 4. L’écoute est la valeur cardinale de la progression personnelle. Que ce soit dans le cadre privé, avec son partenaire ou ses enfants, ou dans le monde du travail, savoir écouter, apprendre des autres et mieux les connaître procurent des avantages évidents. Ce premier pas permet de s’apercevoir que l’on n’est pas toujours le seul à être dans le juste et que les autres, même en étant en désaccord, peuvent apporter un éclairage intéressant et différent du nôtre. Une façon de se rendre compte que l’on n’est pas le seul à détenir la vérité, que notre susceptibilité est parfois très mal placée et nos réactions exagérées par rapport à la vérité de la situation en question. Revenir sur une blessure 5. d’amour-propre Lorsque le niveau d’amour-propre est élevé, il n’est pas rare que la blessure survienne puisque le seuil de tolérance à la critique est extrêmement bas. Lorsque la blessure est là, que le souvenir est encore vivace, prendre le temps d’analyser ce qui s’est vraiment passé est important. Revivre la scène, se souvenir des phrases qui ont été prononcées, des mots qui ont porté, afin de comprendre la réaction qui a été engendrée et mieux se connaître soi-même. Nous avons en effet tendance à toujours croire que nous avons raison. Revenir à froid sur une vexation permet de voir si notre réaction est vraiment exagérée, quels sont les torts que nous pouvons avoir ou au contraire les arguments que nous pouvons mettre en avant afin de mieux défendre notre point de vue ? Mais cette fois-ci d’une manière apaisée. Repenser à sa propre blessure peut aussi permettre d’approcher ce que peut ressentir l’autre après avoir subi une remarque acerbe. Se remémorer un modèle 6. L’orgueil et la fierté sont nécessaires pour pouvoir tenir sa place surtout dans un monde où il est difficile de ne pas se laisser déborder par les uns et les autres. Comme toujours c’est l’excès qui rend les choses compliquées. Se mettre à penser peut-être à un génie, mais surtout à quelqu’un que vous considérez comme génial, un mentor, un tuteur, un modèle, est le premier pas d’un exercice possible. Tout le monde a été jeune un jour, nous avons donc tous eu une personne qui nous a influencée positivement. Cela peut-être un parent, une sœur, un professeur, un collègue, un patron… Il s’agit d’une personne plus expérimentée, plus âgée la plupart du temps. En repensant à la façon dont elle nous a influencée et fait progresser, il est assez simple de faire le parallèle avec notre propre attitude. Ce mentor qui nous a marqué est parvenu à nous faire progresser. Lorsque l’on a à cœur de progresser à son tour, il est aisé de comprendre en revenant en arrière que notre amourpropre exagéré ne peut faire partie de la panoplie exigée d’un modèle ou d’une personne disposant des qualités nécessaires pour faire progresser les autres. Cet excès est au contraire un ennemi, un obstacle qui freine notre évolution. 7. Relax ! « Relax » dit la chanson. Et de façon plus sérieuse, la relaxation dans ce monde compliqué est mise en avant par tous, des formateurs aux psychologues, en passant par les managers. Le stress est un mot omniprésent qui vient polluer sans cesse notre environnement. Etre à cran constitue un facteur multiplicateur de réactions injustifiées, surtout lorsque l’on est très sensible du côté de l’amour-propre. Or, cela joue finalement contre nous, il convient donc de trouver des solutions afin de relâcher la pression. Peu importe le moyen : yoga, relaxation, jogging, sorties, regarder un bon vieux film comique, une comédie romantique… autant de possibilités non exhaustives. A vous de trouver une solution correspondant à vos goûts et qui ne constitue pas une contrainte trop importante. A bon entendeur… n A.F. FÉMININPSYCHO 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 124