Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : arrêter l'hypocrisie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
ENTRETIEN PSY Votre livre révèle une forte personnalité, derrière ce joli minois qui vous a aidée à lancer votre carrière… Jeane Manson : Oui, c’est vrai que mon physique avantageux à l’époque m’a permis d’être plus vite remarquée, même si j’ai eu un parcours plutôt chaotique et en dents de scie au départ. D’ailleurs, on me parle encore aujourd’hui de mon expérience photographique dans Play Boy ! (rires) C’est vrai qu’à l’époque, les Playmates étaient très médiatisées et il faut dire qu’il y avait peu d’élues. C’est une image de moi que je n’ai jamais essayé de cacher ou de renier, parce que je suis quelqu’un de très entier, toujours honnête avec mes déboires comme avec mes victoires. Vous savez, personne n’est parfait. Une vie, c’est un parcours, semé de joies et d’embûches, avec des succès et des ratés, et tout a son importance. J’ai eu pour ma part beaucoup de chance. J’ai pu vivre dans différents pays, connaître et m’imprégner de différentes cultures, ce qui m’a beaucoup enrichie tout au long de ma vie. Sans compter que je suis une saltimbanque, un globe-trotter, quelqu’un qui s’épanouit dans la création et les voyages. Avez-vous trouvé votre équilibre ? Oui, ma force, c’est justement d’être arrivée à un bel équilibre entre ma vie personnelle et ma vie d’artiste. En astrologie, je suis du signe de la « Balance » et même si je ne m’y connais pas beaucoup dans cette discipline, ce signe donne des indications et l’astrologie des significations. Une personnalité « Balance » est quelqu’un qui recherche inlassablement un bon équilibre pour trouver le bonheur. C’est cet équilibre qui permet de toujours garder la tête hors de l’eau en toutes circonstances. 30 FÉMININPSYCHO Quelle est l’importance de la foi et de la prière dans votre vie ? La foi, c’est justement ce qui me donne l’équilibre ! C’est le chemin, la route, la prière, la lumière, l’apaisement, mais c’est aussi le recul, la tolérance, la patience, l’espoir… Dans une vie, tout a son importance. Notre existence est un apprentissage. Il faut sans cesse apprendre pour grandir. Il ne faut pas s’emballer quand on vit « des hauts », ni déprimer quand on connait « des bas ». Pour moi, la foi est donc un havre de paix. J’ai d’ailleurs écrit il y a quelques années un livre intitulé « Prières d’amour ». A chaque phase de sa vie, il faut savoir se poser, penser et prier. Rien de tel pour sortir d’un trou noir ! Et cela, quelle que soit notre religion. Car on le voit bien dans toutes les grandes religions, il existe une pensée universelle pour tous les êtres humains : c’est le chemin de la lumière. Pourquoi on vit ? Pourquoi on souffre ? Pourquoi la violence, le handicap, la maladie ? Ces questions, je me les suis posées toute ma vie. Et dans toutes les grandes philosophies religieuses, on donne des réponses universelles. A votre avis, quelle est cette réponse universelle ? Que toute situation est bonne et mauvaise ! Et c’est la lumière de la foi qui peut nous guider si on sait écouter son cœur. D’où l’intérêt de pratiquer la méditation et la prière. Il faut pratiquer une prière très profonde et très intime avec l’univers, qui est plus grand que nous. Mais pour cela, il faut avoir une aspiration à s’améliorer, une aspiration au bonheur. Moi, j’ai la chance de pouvoir chanter pour donner un espoir aux autres. C’est d’ailleurs pour cela que je chante des chansons d’amour dans les églises. CRÉDIT : JACQUES BENEICH. Vous écrivez « Chaque jour est un miracle ». Expliquez-nous… Chaque jour est un miracle en effet, et il faut donc vivre chaque journée comme si c’était son dernier jour ! A chacun son destin, on ne sait jamais quand une vie s’arrêtera, d’où l’intérêt de vivre chaque journée pleinement, de profiter de chaque minute comme si c’était la dernière. Chaque instant vaut le coup, parce que la vie est belle ! En parlant de votre père, vous écrivez : « J’ai perdu l’homme de ma vie le 26 février 2007… » Oui, en effet, pour moi, l’homme le plus important de ma vie a été mon père. En général, d’ailleurs, toutes les filles aiment leur papa. J’ai vécu dans une famille où mes parents étaient séparés mais où il existait un grand amour, une véritable entraide. Petite et même plus tard quand je suis devenue adulte, mon père m’a tou-
jours indiqué le chemin qu’il croyait bon pour moi. Et maintenant, à mon tour, je fais pareil avec mes enfants. Je suis comme l’archer qui pointe l’arc et la flèche. Mon père était pour moi quelqu’un d’une grande ouverture d’esprit, doté d’une culture énorme. Il était peut-être moins en recherche spirituelle que moi, mais il croyait en l’univers, en plus grand que l’Homme. Il m’a appris à ne jamais baisser les bras et à ne surtout jamais perdre mes rêves. Il avait un ego énorme que je savais tempérer. Et votre mère ? Maman a toujours été dix fois plus prudente, à me dire « Fais attention, tu ne sais pas si tu vas gagner ta vie ». C’était et c’est toujours une grande artiste et elle a fait le choix de nous élever plutôt que de suivre sa carrière. Pour ma part, j’ai fait tout le contraire ! Là encore, on peut dire que j’ai eu un très bon équilibre entre mon père et ma mère. Quel type de maman êtes-vous pour vos deux filles ? Je suis comme mon père plus dans l’ouverture. J’ai tout le temps conseillé à mes enfants de suivre leurs passions. Dans la vie, nous avons tous nos qualités pour faire quelque chose, alors soit on prend le risque de se lancer, soit on a peur. C’est ce que j’ai expliqué à mes filles. Quand vous avez un talent artistique, il n’y a que deux solutions : soit vous trouvez un job qui vous assure un salaire mensuel et vous souffrez de ne pourvoir vivre votre passion, soit vous tentez votre chance à vos risques et périls mais vous êtes dans votre élément ! Mes deux filles sont toutes deux de tempérament artistique, l’une est chanteuse et comédienne, et s’est notamment fait remarquer dans la comédie musicale « Notre Dame de Paris », l’autre est un très bon Chef de production. Quel a été votre rapport aux hommes de votre vie ? Dans ma jeunesse, j’ai vécu une certaine forme de liberté sexuelle, mais toujours avec une grande éthique et dans le souci de préserver ma réputation. Mon rêve était d’avoir un mari pour la vie, de fonder une famille et d’avoir des enfants. Mais les choses ne se sont pas passées ainsi, car j’ai toujours eu du caractère. Je me suis vite rendue compte que je ne pouvais pas diriger les hommes de ma vie comme on dirige une carrière. Là encore, j’ai toujours recherché l’équilibre et l’harmonie. Ma règle intérieure a toujours été de ne jamais me mentir à moi-même. Donc dans une relation amoureuse qui devenait difficile, quand je ne pouvais pas changer les choses, j’arrêtais. Vous savez, il faut être deux pour danser le tango ! Mais ce qui est bien c’est que j’ai gardé des relations amicales avec tous les hommes qui ont compté dans ma vie. Ils disent même souvent de moi que je suis « la femme de leur vie », ce qui est une belle forme de reconnaissance ! Quelle est votre recette personnelle du bonheur ? Premièrement, que chaque jour est un bonheur, c’est à mon avis la base de tout. Par ailleurs, il faut suivre ses passions, de pas être têtu, pardonner aux autres… d’ailleurs ma prière préférée est le « Notre père ». Il faut aussi pratiquer la pensée positive, car la vie est faite de changements. Même quand il fait nuit, à un moment, le soleil se lève ! Et puis, il faut toujours avancer ! Quels sont vos projets pour les mois à venir ? Je continue à chanter dans les églises avec mon groupe de gospels. En 2012, je suis très occupée avec la tournée « Age tendre » aux côtés de Michel Delpech, Francis Lalanne, Catherine Lara, Alice Dona et bien d’autres, où l’on rencontre un public de 10 000 personnes par jour ! Je prépare une compilation best-of de 60 titres, un nouveau spectacle avec les chevaux qui sont ma grande passion, un spectacle aux USA sur ma vie à Paris… C’est merveilleux, parce que je vis actuellement une sorte de renaissance dans mon métier et je me sens tellement libre de faire ce que j’aime ! n Propos recueillis par Valérie Loctin. A LIRE Sa vérité Icône des années soixante-dix et quatrevingt, Jeane Manson, du haut de ses trente millions de disques vendus, est devenue la plus française des chanteuses américaines. En 1974, Jeane quitte l'Ohio de son enfance, et débarque à Paris à 24 ans. Sans un sou. Deux ans plus tard, elle devient une star avec son premier tube « Avant de nous dire adieu », un vrai succès populaire. Partie à la conquête de la France, cette Américaine du Middle West, sexy, glamour et sympa, a conquis son public. Pourtant, elle a dû en gravir des montagnes pour arriver en haut de l'affiche... L'enfance mexicaine, l'adolescence californienne, les années Playboy, l'arrivée en France, ses rencontres avec Fellini, Sinatra, Joe Dassin, Dino de Laurentiis et Julio Iglesias, dans son autobiographie, Jeane se confie. Elle ne cache rien de ses amours volcaniques dont certaines lui brûlent encore le cœur. Elle dit tout avec la franchise qu'on lui connaît et qui fait qu'on l'aime. Espoirs, chimères, mais aussi désillusions illustrent une vie flamboyante, celle d'une femme parfois blessée, toujours debout, grâce à sa foi. Une leçon de vie atypique ! « Une Américaine à Paris » de Jeane Manson, Editions du Rocher, 288 pages, 20 €. FÉMININPSYCHO 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 124