Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
Féminin Psycho n°66 jan/fév 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : arrêter l'hypocrisie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
PHOTOS.COM MOI & LES AUTRES qui savent manier le chantage affectif, voire le harcèlement dans les cas les plus graves. 2. Les bloquées du « Non » Il s’agit des individus qui ne parviennent pas à dire non. Dans ce cas, la relation établie n’est plus celle de la confiance, la personne concernée est tout à fait consciente de ne pas réagir comme il le faudrait pour que cette espèce d’abus de pouvoir cesse. Mais elle ne parvient pas pour autant à se faire ni entendre, ni comprendre. Son réflexe premier est d’acquiescer, par habitude, et là encore par éducation, en particulier lorsqu’une forme d’autorité, ou de hiérarchie s’exprime. Il est ensuite difficile, voire parfois impossible de revenir sur un engagement sans avoir de vrais arguments, ou que la situation n’ait changé. Mis à part pour le petit enfant de trois ans qui s’entraîne au « Non » avec frénésie, il est vrai que la plupart des adultes ont pour stratégie l’acceptation plutôt que le refus, afin d’éviter le conflit. Sauf que cela peut devenir un véritable handicap dans la vie. Quelles solutions pour sortir de l’impasse ? Les deux profils précédents se mélangent parfois à tel point que les solutions peuvent être communes. Force est de constater qu’il faut faire plus d’efforts pour parvenir à dire « Non » que pour sortir de son innocence première. Il est important de 102 FÉMININPSYCHO réagir parfois parce que la situation devient de plus en plus difficile à supporter, ou parce que la colère devient immense, mais trop tard, une fois que l’interlocuteur est déjà parti. Si cela n’arrive que rarement, pas de vrai souci, mais à la longue, cela peut devenir un vrai facteur de stress. Pour briser ce cercle infernal, pas d’autre solution que de s’entraîner peu à peu dans toutes sortes de situations jusqu’à ce nouveau type de comportement soit intégré. Si l’on ne se sent pas à même d’y parvenir seule, il est possible de choisir de suivre une thérapie comportementale. Un processus par étapes• Analyser Le premier pas consiste à repenser à la situation concrète qui est à la source du problème. Voir où la relation a basculé, et ce qu’il aurait été possible de faire. Pour y parvenir, il faut être à l’écoute de ses émotions. Un exemple : votre patron vous demande de bien vouloir rester plus tard ce soir, ou de venir pendant votre jour de repos pour terminer un dossier qu’il n’a pas fini de préparer pour la réunion du lendemain. Sauf qu’il fait cela tous les mois, avant cette fameuse réunion mensuelle. La colère commence à monter, vous ne voulez pas accepter car vous avez prévu autre chose, et pourtant vous vous entendez accepter. Etre à l’écoute de ses sentiments et émotions est donc le premier pas à faire. Et ne pas les étouffer, mais comprendre qu’aller contre elles, c’est aussi aller contre sa propre volonté. Pour y parvenir, il faut prendre le temps de s’écouter avant de répondre.• Prendre le temps Cela permet aussi de ne pas répondre « oui » immédiatement. Rien ne vous y oblige. Le fait de ne pas être dans l’immédiateté permet aussi à l’interlocuteur de comprendre que quelque chose a changé et que la réponse n’est pas gagnée d’avance.• Choisir de dire « non » Le souci est que lorsque l’habitude n’est pas au rendez-vous, le refus est souvent abrupt et mal énoncé. Comme il est rare, il peut être assez mal pris par l’autre. Il convient donc de faire un effort pour choisir les bons mots et surtout motiver son refus, y compris par une phrase simple du type « Navrée, mais ce soir, je ne peux vraiment pas ». Inutile de s’encombrer d’excuses d’autant plus fallacieuses qu’elles sont généralement inventées. Si malgré tout, l’interlocuteur insiste, il ne faut pas se laisser impressionner, ni destabiliser. Répéter sa réponse, sans chercher à se justifier. Il saura alors que vous n’êtes pas corvéable à merci, ni aussi malléable qu’il a pu le penser, jusqu’à présent. Bien entendu, il ne s’agit pas de dire non pour le simple plaisir de s’entraîner ! Si le non ne s’avère pas vraiment possible, il faut alors ne pas dire oui pour autant, mais proposer une alternative qui est la preuve de votre bonne volonté.• Se mettre en phase Il est important de parvenir à réagir lorsque l’insatisfaction devient supérieure au plaisir de faire plus pour les autres. Car un sentiment d’injustice peut intervenir, non motivé par ailleurs. Car les autres abusent d’un individu lorsque celui-ci envoie des signaux indiquant qu’il est effectivement possible de le faire. Les profils de dictateurs sont assez rares, il s’agit simplement de personnes qui souhaitent se simplifier la vie en profitant de la gentillesse d’autrui. Sauf que si cette gentillesse n’est plus assumée, il faut parvenir à émettre le message et cela passe aussi par des efforts, parfois pendant plusieurs mois. n V.D.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 1Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 2-3Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 4-5Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 6-7Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 8-9Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 10-11Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 12-13Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 14-15Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 16-17Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 18-19Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 20-21Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 22-23Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 24-25Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 26-27Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 28-29Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 30-31Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 32-33Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 34-35Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 36-37Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 38-39Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 40-41Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 42-43Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 44-45Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 46-47Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 48-49Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 50-51Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 52-53Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 54-55Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 56-57Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 58-59Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 60-61Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 62-63Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 64-65Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 66-67Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 68-69Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 70-71Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 72-73Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 74-75Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 76-77Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 78-79Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 80-81Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 82-83Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 84-85Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 86-87Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 88-89Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 90-91Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 92-93Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 94-95Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 96-97Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 98-99Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 100-101Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 102-103Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 104-105Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 106-107Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 108-109Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 110-111Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 112-113Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 114-115Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 116-117Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 118-119Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 120-121Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 122-123Féminin Psycho numéro 66 jan/fév 2012 Page 124