Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°65 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 62,8 Mo

  • Dans ce numéro : psychologie féminine, ce que nous avons en plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
ENQUÊTE l'autosuggestion vous devez en sentir la réalité profonde, aucune autre pensée que celle que vous utilisez ne doit faire écran, c'est pourquoi le calme intérieur est indispensable. Dans cet état de grande disponibilité mentale, vous devez arriver à ne faire littéralement plus qu'un avec votre suggestion pour qu'elle prenne corps en vous. Vous devez en ressentir non seulement la réalité mais aussi l'évidence, autrement dit vous devez la faire exister au plus profond de vous. Pour être efficace l'autosuggestion doit reposer sur une "réalité possible" et non sur le seul désir. Par exemple, la suggestion « je suis capable de réussir » est un fait, une réalité possible parce que l'incapacité nait du doute et non de la réalité. Autrement dit, lorsque vous pratiquez l'autosuggestion et que des pensées contraires viennent s'y opposer ne les refoulez pas, demandez-vous seulement sur quoi elles s'appuient pour être si affirmatives. Réfléchissez-y en vous demandant à qui cela profiterait si vous y croyiez. Portent-elles les caractéristiques de ce que vous voulez atteindre ? Alors à quoi bon leur donner encore du pouvoir ? 62 FÉMININPSYCHO « Combattre mentalement la maladie » Ensuite continuez vos autosuggestions jusqu'à ce que vous en ressentiez la réalité. Elles seront comme des graines qui avec le temps grandiront en vous et deviendront une réalité au quotidien. L'autosuggestion est un moyen très puissant pour stimuler les forces qui sont en vous et plutôt que de vous entretenir dans la négativité et le doute, réveillez le positif qui ne demande qu'à grandir en vous. Donnez-lui plus de place et de force dans votre vie, faites exister en vous ce qui participera davantage à votre bonheur et à ce que vous voulez voir se réaliser dans votre existence, à commencer par votre santé. La méditation 2. La méditation et une pratique le développement personnel et spirituel qui est pratiquée depuis des millénaires en Orient et en Extrême- Orient. On peut pointer ses origines dans les temples bouddhistes du Tibet, et de la Chine. Les moines bouddhistes utilisent depuis des siècles la méditation comme un moyen exceptionnel de développer leurs facultés mentales, mais aussi physiques, psychologiques et cognitives. Comment peut-on expliquer « Nous possédons en nous une force d’une puissance incalculable qui, lorsque nous la manions d’une façon inconsciente, nous est souvent préjudiciable. Si, au contraire, nous la dirigeons d’une façon consciente et sage, elle nous donne la maîtrise de nous-même et nous permet non seulement d’aider à nous soustraire nous-même et à soustraire les autres à la maladie physique et à la maladie morale, mais encore de vivre relativement heureux, quelles que soient les conditions dans lesquelles nous puissions nous trouver » (Emile Coué) cette formidable capacité de détachement et de pouvoir de la méditation sur notre mental ? En concentrant toute votre attention et votre conscience sur un objet donné, par exemple le souffle, vous permettez à votre esprit de se détacher de votre mental singe. C’està-dire votre aptitude malheureusement habituelle d’être possédé et totalement imbibé de vos pensées, émotions, souvenirs, analyses qui hantent perpétuellement votre esprit dans votre journée. Vous êtes si souvent absorbée par vos pensées, que vous êtes plus vraiment conscients de l’instant présent. Ainsi votre esprit et votre mental se dispersent totalement. Vous n’êtes plus maître de vos pensées de vos émotions. La méditation exercée de manière régulière, vous offre la faculté progressive de pouvoir prendre du recul face à vous-même, mais aussi aux événements de votre vie. Vous allez progressivement disposer de nouvelles facultés mentales, qui vous permettent à votre gré de pouvoir utiliser tout le pouvoir de votre mental dans les situations de la vie quotidienne. Et ainsi d’améliorer nettement votre capacité de jugement, d’intuition mais aussi de mémorisation et de concentration. D’un autre côté, toutes les émotions cachées et refoulées de votre subconscient vont progressivement refaire surface et donc se dissiper. Il en résultera pour vous et votre bien-être, une renaissance et une reprogrammation complète de vos schémas mentaux, émotionnels et relationnels. PHOTOS.COM D.R.
PHOTOS.COM D.R. La sophrologie 3. La sophrologie puise ses origines dans les racines grecques : « sos » signifie calme, harmonie, équilibre, « phren » représente l’esprit et « logos » renvoie à la parole, au discours curatif, mais aussi à l’étude, au savoir et à la science. La sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuro-psychiatre d’origine colombienne. Dans l’optique de donner une base scientifique et professionnelle reconnue à la sophrologie, il s’est appuyé sur son expérience de médecin psychiatre à Madrid, tout en s’inspirant aussi de différents travaux, notamment la phénoménologie, l’hypnose et le training autogène de Schultz. Au cours de ses voyages en Inde, au contact des lamas tibétains, il découvre le yoga et le bouddhisme. C’est au Japon où il séjourne pendant deux ans qu’il s’initie au zen et à la méditation. En s’intéressant à la philosophie orientale, il approfondit ses connaissances sur les états de conscience et fonde, à partir de ces enseignements et découvertes, sa propre théorie qu’il adapte à l’esprit occidental. Il conçoit notamment une méthode active, la relaxation dynamique, davantage orientée vers une meilleure connaissance « corps-esprit ». La sophrologie se sert de l’imagination comme outil de changement et d’évolution. Elle utilise notamment le pouvoir du mental pour y associer la visualisation et projeter en PHOTOS.COM D.R. Mieux utiliser ses capacités cérébrales Il a été démontré que la plupart des gens n’utilisaient que 10% de la capacité de leur cerveau. Certains chercheurs prétendent même que nous n’en utilisons que 4%. L’auto-hypnose permet d’augmenter substantiellement cette utilisation et de mettre enfin à contribution, ou plutôt à notre service, les forces cachées de notre esprit. imagination une situation, un événement à venir dans tous ses détails, sous l’angle le plus positif. On vivra aussi, dans cet état « sophronique » par anticipation, aussi bien dans son mental que dans son corps, le déroulement d’un objectif que l’on verra réalisé, comme par exemple réussir un examen, signer un contrat, se voir totalement déconditionné d’une dépendance (cigarette, alcool, nourriture...), d’une peur, voire guérir d’une maladie etc. La visualisation permet de développer de nouveaux repères et une nouvelle programmation de son mental. La PNL 4. Le principe de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) repose sur le fait qu’en grande partie, les comportements des individus sont basés sur une accumulation de croyances auxquelles ils croient dur comme fer : c’est une composition mentale qui est venue au fur et à mesure des années et des années. S’il y a des croyances très valorisantes, il y en a qui conduisent inévitablement à l’échec dans tous les secteurs. Ces croyances empêchent l’individu d’accéder à sa planitude. En fait, elles vous empêchent d’accéder à tout votre potentiel. La PNL nous apprend que l’activité des capacités mentales ne se subit pas, et qu’il est possible d’en prendre le contrôle même si ce contrôle n’est pas total. Cela permet de diriger sa vie de manière consciente et ainsi d’éviter les échecs, notamment à répétition. On peut donc changer, il faut simplement changer la façon de voir les événements, les représentations internes. Voir l’événement de façon positive. Cette visualisation de l’événement en déterminera les conséquences. En conclusion, retenez que les couches les plus profondes du subconscient sont très sensibles aux suggestions de la volonté consciente. Les différentes méthodes de mise en "état de suggestibilité" telles que l'autohypnose, la PNL, la sophrologie ou même le yoga, nous conduisent vers un état de très haute réceptivité à la suggestion, ou l'autosuggestion consciente, en nous ouvrant l'accès à cette zone. Les suggestions formulées à ce moment sont renforcées par la force formidable du subconscient et peuvent exercer une grande influence sur notre personnalité. L'autosuggestion permet d'améliorer sa santé, de développer ses qualités ou ses aptitudes (sport, confiance en soi, communication, mémoire...), ou de modifier ses comportements. L'autosuggestion est un puissant outil de changement et de développement personnel. L'influence que l'autosuggestion peut apporter sur votre vie et votre bonheur est tout simplement phénoménale. n J.B. FÉMININPSYCHO 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 124