Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°65 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 62,8 Mo

  • Dans ce numéro : psychologie féminine, ce que nous avons en plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
PHOTOS.COM PSY•QUO•TIDIEN en se faisant du bien. Il ne s’agit pas ici de faire du sport dans l’optique unique de garder la forme ou de perdre des kilos. Non, bien au contraire, l’objectif est de dérouiller et délasser son corps, surtout si l’on a un travail statique. Nous n’avons pas toujours la possibilité de prévoir un moment pour un spa et autres massages, et marcher dans un endroit qui nous plaît peut suffire à nous sentir plus vivante. A chacune de trouver son activité fétiche et surtout l’endroit où elle a envie d’aller. Dans la journée, cela peut être un parc qui n’est pas trop loin, le chemin de retour à la maison, ou tous les étages de votre magasin préféré ! 7. Choisir une photo Dans le passé, les mères croyantes faisaient porter à leurs enfants des médailles saintes pour les protéger. D’autres portent des grigris ou des objets fétiches. Je vous en propose un autre : choisir une photo qui évoque du bonheur, du bien-être, un souvenir agréable, la mettre dans le sac à main, la regarder de temps à autre et en changer régulièrement. 36 FÉMININPSYCHO « Les clés du plaisir » Pas de photo traditionnelle, mais un coucher de soleil, une photo de vacances, celle de votre enfant à un mois, de votre mère, de votre amie préférée, d’un endroit qui vous rappelle un souvenir joyeux, comique ou nostalgique. Sans pour autant la mettre dans le portefeuille et l’y oublier. 8. Le petit plus Il s’agit ici du petit plaisir qui change au fil des jours de la semaine. Les idées ne manquent pas : • Faire et déguster ce clafoutis dont la recette vous a été donnée par votre mère ; • Téléphoner enfin à cette amie perdue de vue depuis presque un an et voir si le contact peut être renoué ; • S’acheter des fleurs ; • Prendre enfin ce dessert gourmand qui vous fait tellement envie ; • Passer chercher le petit à l’école pour une fois ; • Inviter à déjeuner votre grande ado pour parler un peu avec elle ; • S’accorder une sieste d’une heure avant de reprendre le boulot ; • Ecrire une longue lettre que vous n’enverrez jamais mais qui soulagera votre cœur. Il y a tant de façons de se détendre, et de petites envies non concrétisées. A vous de voir ce qui est le plus facilement réalisable, sans stress, uniquement… pour le plaisir ! 9. Organiser son week-end Si vous n’êtes pas intéressée par les pauses-café, faites donc une pause week-end. Imaginez, anticipez ce que vous pourriez faire d’agréable cette fin de semaine. Il peut s’agir d’une fin de semaine comme une autre, auquel cas il va falloir réfléchir et prévoir un moment agréable en dehors de toutes les corvées ménagères ou des courses que vous n’avez pas eu le temps de faire pendant la semaine. Se dire que l’on va enfin aller voir ce film qui est déjà sorti au cinéma depuis deux semaines, ou faire une ballade en vélo en famille. Sortir en boîte pour danser avec les copines, réserver un restaurant avec son amoureux, aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne… tout dépend de l’âge et des circonstances familiales. Anticiper un moment agréable reste le meilleur moyen de passer plus agréablement un présent un peu morne. 10. Chocolat du soir, espoir ! Certaines n’apprécient pas le chocolat. Elles sont peu nombreuses. Il s’agit là de l’un des petits plaisirs quotidiens les plus simples que l’on peut s’accorder : un carré de chocolat le soir, juste pour le plaisir. Celui qui ne fait pas grossir ! Noir 80%, lait au praliné noisette, noir à la menthe, noir orange, au nougat, au caramel, amandes… les choix sont nombreux et il y en a pour tous les goûts. Pour les récalcitrantes, un bonbon peut faire l’affaire, un thé vert parfumé, une cuillère de glace, un biscuit ou un aliment salé. Parfois un petit verre de vin permet de se détendre. Et si vous vous allongiez sur le canapé, devant un bon feu de cheminée ? Et si vous écoutiez votre disque de jazz préféré ? A chacune sa ou ses faiblesses, et il n’est pas interdit d’en changer ! Connaissez-vous de meilleur petit plaisir que celui qu’on s’offre avant d’aller au lit… ? Et pourquoi ne pas finir cette merveilleuse journée par un câlin du soir encore meilleur que le chocolat ou une petite séance de relaxation ? Des plaisirs au plaisir, il n’y a qu’un pas ! n E.A. PHOTOS.COM
PHOTOS.COM « Les clés du plaisir » Quand libido rime avec plaisir ! Déjà, pour celles qui ne savent pas à quoi cela correspond, il serait utile de parler de cette fameuse « libido ». Vous avez dit « libido » ? Voici un mot qui sonne de façon exotique. En réalité, libido vient du latin et signifie étymologiquement « désir ». Mais sa définition dans le langage contemporain est clairement celui de « désir sexuel ». Freud PSY•QUO•TIDIEN La libido, voici un terme que les femmes utilisent finalement peu, si ce n’est pour parler des hommes. Pourtant, il arrive qu’elle soit aussi vivace qu’un Mexicain en train de faire la sieste sous son sombrero ! Difficile de la réveiller à vrai dire, tant nous sommes épuisées, fatiguées. Problème de sentiment amoureux ou absence de plaisir ? fût vraiment le premier à en parler de façon détaillée, l’incluant dans la somme des pulsions permettant à la race humaine de continuer à procréer. Elle fait à ce titre partie intégrante de la sexualité humaine et concerne tout autant la femme que l’homme. La libido constitue un élément important de notre élan vital, en tant qu’énergie sexuelle et contribue à notre état général. Mais lorsque l’on parle de désir, de plaisir lié au sexe, nous sommes immédiatement transportés dans un domaine à la fois primaire et très sophistiqué, présentant des fragilités évidentes. Le cerveau, le métabolisme hormonal ainsi que l’état physique général interviennent directement dans la bonne tenue de notre libido. Mais notre moral, nos sentiments, notre éducation sont également actifs. Il convient donc de savoir distinguer les origines, souvent diverses, d’une baisse d’élan sexuel. FÉMININPSYCHO 37 PHOTOS.COM D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 124