Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
Féminin Psycho n°65 nov/déc 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°65 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 62,8 Mo

  • Dans ce numéro : psychologie féminine, ce que nous avons en plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
PHOTOS.COM PHOTOS.COM D.R. DOSSIER « Qu'avons-nous en plus ? » PHOTOS.COM Si les femmes s’avèrent parfois plus fortes et meilleures que les hommes, c’est parce qu’elles ont su développer des qualités qui prennent leur source dans la « féminité » justement. Voici 10 « pouvoirs clés » des femmes qui devraient vous convaincre. 1.La maternité Si certaines se refusent absolument à mettre en avant la maternité en tant que pouvoir, c’est qu’elles ne pensent qu’à la grossesse. En réalité, la maternité en tant que telle est source d’apprentissage et d’enrichissement personnel, développe la capacité féminine à la générosité de façon facile, car naturelle. Et pour celles qui refusent ou se voient dans l’incapacité de concrétiser la naissance d’un enfant, cet héri- 22 FÉMININPSYCHO Les 10 pouvoirs « clés » des femmes tage existe bien en elles y compris psychologiquement. Plus que le mot maternité, c’est la capacité que nous avons toutes à être mères, les valeurs de dévouement au plus faible qu’est l’enfant que nous ont inculquées des générations d’aïeules avant nous. Cela nous confère indubitablement une spécificité, utile dans bien des domaines. 2.L’empathie L’empathie est une valeur qui fait l’objet de nombreuses études, y compris de formations en entreprise. Mais les femmes n’ont en général pas à se forcer pour tenter de se mettre à la place de l’autre, ou plutôt d’essayer de le comprendre. Prendre en compte les motivations de celui qui est en face est un pouvoir Que cela soit clair, les revendications d’égalité salariale et de respect mutuel entre sexes ne signifient pas pour autant que nous ne soyons pas différents, Dieu merci. Souvent complémentaires, les femmes détiennent des qualités bien à elles et ont développé des compétences que les hommes leur envient, même s’il faut bien reconnaître que certains en sont également pourvus ! redoutable pour qui sait l’utiliser. Car si dans la sphère privée, il s’agit de comprendre pour mieux résoudre un conflit, une dispute, voire un caprice, dans la sphère professionnelle, il en va autrement. Comprendre les raisons du comportement de son patron, de ses collègues, de ses clients et adopter une attitude compréhensive pour mieux mettre en avant ses propres arguments est un réel avantage. Un plus évident au niveau du management, raison pour laquelle on qualifie souvent la façon de diriger des femmes de plus « humaine », voire parfois plus « affective ». 3.La vulnérabilité Il pourrait paraître étrange de positionner la vulnérabilité comme un pouvoir. La première chose qui vient à l’esprit, ce sont les images de faibles femmes du passé s’évanouissant à la moindre émotion et néces-
sitant des sels pour revenir à elles. Mis à part le fait que cela trouvait souvent son origine dans le fait que le corset était trop serré ou le régime trop sévère, il n’est pas faux de penser que cela peut avoir son petit effet sur ces messieurs notamment. Une façon comme une autre de les obliger à plus d’égards et d’activer leur envie de nous protéger ! Mais il ne s’agit pas ici de cette image d’Epinal. La prise de conscience de sa propre vulnérabilité permet de donner une nouvelle valeur aux choses et aux êtres, et surtout aux moments qui passent. Ce qui conduit souvent à une meilleure hygiène de vie, une connaissance de soi qui permet d’avancer avec plus d’assurance. Cette faiblesse apparente peut se transformer en force pour qui n’en a pas honte. 4.Les larmes Ici encore, il ne s’agit pas de mettre les pleurs en avant comme une spécificité féminine permettant de faire craquer l’autre si nécessaire. Quoique… Trêve de plaisanterie, les larmes sont un pouvoir en tant que telles. Honte à ceux, parfois à celles, qui se sont moqués avec méchanceté des larmes de femmes politiques à bout. Pleurer n’a rien de honteux, même si dans la vie professionnelle cela n’arrive que de façon tout à fait exceptionnelle. Il est parfois impossible de maîtriser sans cesse ses émotions, et sans vouloir en abuser, avoir les larmes aux yeux est une réaction normale. Si les hormones jouent parfois un rôle évident dans cet émoi, largement mis en avant par certains misogynes, il s’agit d’une façon de réagir éminemment féminine et en tant que telle tout à fait respectable. Cela nous permet de lâcher la pression de façon régulière sans que cela ne nuise à personne, et nous oblige peu à peu à travailler sur notre self-control. 5.Le charme & la séduction Voici un atout connu et reconnu de tous. Si les hommes savent aussi en user, les femmes grandissent en développant l’usage de leurs atouts. Eduquées parfois par leur mère, leurs sœurs ou leurs amies, elles découvrent plus ou moins tard que la séduction est une qualité qu’il faut travailler pour être à même de l’utiliser à volonté. Cette séduction est parfois mise en avant de façon naturelle tout simplement parce que l’on a rencontré une personne qui nous plaît dans le cadre privé. Mais elle est surtout utile dans un monde professionnel souvent tenu par les hommes, du moins au niveau des directions. Dans ce contexte, il ne s’agit nullement de séduire sexuellement, mais de faire en sorte que le message que l’on veut faire passer soit écouté. Tout comme l’on ne vient pas en short pour une interview de chasseur de tête, il faut savoir passer le mieux possible physiquement ou par son attitude (sourire, propreté…) afin d’arriver à son but. Sans en faire trop non plus, afin que l’émission du message ne soit pas brouillée. « Tout un art » que les femmes apprennent pour la plupart à intégrer. Il suffit de considérer toutes les études qui ont eu lieu sur les phases de recrutement, ainsi que sur les niveaux de salaire, pour s’apercevoir que certains profils bénéficient d’avantages avant d’avoir même ouvert la bouche. Autant mettre tous les atouts de son côté sans pour autant être dupe. 6.L’autonomie Il s’agit ici d’un nouveau pouvoir. Les femmes d’aujourd’hui ont PHOTOS.COM aussi le choix d’être autonomes et indépendantes. Pas toujours. La vie inclut des hauts et des bas, pour les hommes aussi. Mais par rapport à un passé pas si lointain, les femmes peuvent bénéficier d’aides de la part de leur entourage, parfois en passant par la justice, afin de sortir d’un cercle vicieux nocif. Cela n’est pas aisé bien entendu et demande une bonne confiance en soi ou en son étoile. Mais lorsque le patron qui est en face vous, voire le conjoint, comprend que vous êtes en mesure de prendre votre destin en main si nécessaire, le rapport de force évolue de façon immédiate, parfois brutale. La plupart du temps, il s’agit d’un mieux dans la relation, qui permet de se positionner et aussi de se faire respecter. Il est trop facile de penser que tout va toujours bien dans le meilleur des mondes. Il est clair aujourd’hui que les femmes sont de plus en plus indépendantes et peuvent tout assumer sans l’aide des hommes. 7.Le réalisme L’intérêt d’avoir à s’occuper des autres au niveau d’une famille est que l’on a les pieds sur terre. Difficile de faire autrement à vrai dire. Un emploi du temps chargé, voire surchargé, les soucis d’organisation, les petites maladies et les grandes inquiétudes, autant d’éléments qui font que les femmes contrairement à ce qui se dit ne nagent ni dans le romantisme, ni dans le conte de fées une fois qu’elles n’ont plus vingt ans. Faire la vaisselle, aller au supermarché, tout en répondant aux exigences professionnelles et en surveillant ses kilos n’est pas toujours très glamour, mais FÉMININPSYCHO 23 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 65 nov/déc 2011 Page 124