Féminin Psycho n°64 sep/oct 2011
Féminin Psycho n°64 sep/oct 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°64 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : changer pour avancer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
MOI & LES AUTRES deux tourtereaux. Il convient donc de ne pas sous-estimer les problèmes qu’une relation de ce type peut provoquer, et le mal être qui peut en découler, en particulier si l’on a des difficultés à trouver un autre travail. Ce serait se leurrer que de penser que le monde de l’entreprise doit rester chaste. Mission impossible car justement, la vie professionnelle se fait aussi sous les auspices de la séduction. Pas celle que l’on déploie le soir pour aller en boîte de nuit, mais celle d’un quotidien où l’on fait attention à sa tenue, où l’on se coiffe, se maquille chaque jour dans bien des cas. De l’entretien de recrutement aux différents postes que l’on peut occuper : une règle, séduire l’interlocuteur qu’il s’agisse du recruteur ou de son patron. Le passage de la séduction à titre professionnel à la séduction tout court, se fait parfois sans qu’on ne l’ait prémédité. La direction d’une entreprise déteste ne pas avoir le contrôle sur ses salariés et une histoire d’amour vient troubler ce pouvoir. Pourtant, il y a quand même un effet bénéfique, du moins à court terme : les amoureux sont pressés d’arriver au bureau, sont motivés à montrer leur valeur à l’autre. L’univers professionnel est souvent difficile et voici qu’il devient incroyablement attractif. Les psychologues remarquent d’ailleurs que la population des créatifs a souvent plus de relations que d’autres dans l’entreprise, c’est sans doute aussi parce que la pulsion créatrice n’est pas si éloignée de la pulsion sexuelle ! La double vie Dans le cas où l’engagement officiel est impossible, la situation risque de se compliquer singulièrement. Voici que commencent conciliabules, secrets, rendez-vous clandestins et distractions diverses et variées au 94 FÉMININPSYCHO sein même du travail. Des histoires qui ne sont pas toujours faciles à gérer ni à titre professionnel, ni à titre privé. Souvent passionnelles, elles ont tendance à le rester du fait justement qu’elles ont des difficultés à s’épanouir au grand jour. Entre la vie privée officielle connue de tous, celle qui reste secrète et le travail qui doit bien continuer, pas si facile de retrouver son équilibre et de garder raison. Si à cela vient se greffer la peur de se faire découvrir par des personnes mal intentionnées, attention, la galère n’est pas loin, et l’ulcère à l’estomac peut vite s’installer ! Les mauvaises langues vont parfois bon train, et les corbeaux ne sont pas uniquement dans les journaux à scandale. Vivre une double vie n’est pas simple, tromper un mari n’est pas sans conséquences morales, psychiques et concrètes. Trouver l’amour avec un homme qui mène une double vie est aussi source de souffrances, de questionnements, de doutes et d’attente. Attention danger ! Au-delà de l’aspect moral qui peut en effet affecter la femme amoureuse, le problème est que l’amour fait oublier les dangers les plus élémentaires. Dont celui de perdre son emploi dans certains cas, de la démission face à une situation devenue trop compliquée ou du blocage temporaire au niveau des promotions. Des PHOTOS.COM risques bien réels qui sont totalement sous-estimés à partir du moment où l’amour a fait son nid et passe avant tout. Il y a évidemment des postes ou des univers plus dangereux que d’autres. Si le PDG marié d’une multinationale a une liaison avec l’une des salariés, il aura toutes les peines du monde à ce que cela reste secret. Sans oublier le monde politique où le président Clinton a vu ce qu’il pouvait en coûter de tomber sous le charme d’une stagiaire ! Même si l’on n’a aucune envie de remettre sa vie privée en question, il faut bien avouer que lorsque des réunions, des repas, parfois le soir, des séminaires se font régulièrement, difficile de ne pas craquer parfois sans aucune préméditation. La gestion de la rupture Si certaines aventures finissent bien, ce n’est pas le cas pour une bonne partie de ces liaisons souvent très passionnelles. Or, gérer une rupture n’est jamais simple et cela est encore pire PHOTOS.COM
lorsque cela arrive dans le monde du travail. Le risque de perdre son travail ou de devoir changer de poste lorsque l’on a une liaison avec son patron, n’est pas un vain mot. Et rester pour travailler sans arrêt avec un ex-amant n’a rien de particulièrement drôle. Evidemment, lire ces mots et vivre une liaison sont deux choses bien différentes. Pourtant, le fait que cela se passe dans une entreprise change tout. TÉMOIGNAGE JOCELYNE (45 ans, secrétaire, Paris) Des lettres anonymes « J’étais mariée, pas encore d’enfants et je suis tombée sous le charme du directeur d’usine, marié lui aussi, mais manifestement pas très fidèle. Avec mon mari, c’était un peu plan-plan, la routine et franchement cela me faisait un bien fou d’avoir un peu d’air, d’autant que sa femme à lui était restée en province. Et une chose incroyable, du moins pour moi, est arrivée : mon mari a reçu des lettres anonymes, spécifiant que je le trompais et avec qui. Autant dire que cela a créé des moments très difficiles, en fait c’était vraiment horrible d’autant que si j’avais des doutes, je ne savais pas exactement qui envoyait ces lettres. Finalement, je suis restée avec mon mari, mais on ne m’y reprendra plus. En tous les cas, si je suis infidèle à nouveau, ce ne sera pas au sein de la boîte ! Et comme je n’ai pas beaucoup de temps en dehors, il est probable que je ne recommencerai pas. » A moins de ne pas avoir besoin de moyen de subsistance, tomber amoureuse dans le cadre du travail peut être lourd de conséquences. Mieux vaut parvenir à garder les pieds sur terre et ne pas se laisser ni manipuler, ni se retrouver dans une position d’échec personnel. D’autant qu’il est fort possible que la rupture provoque la quasi obligation d’une démission ou de devoir se plier à des conditions professionnelles qui deviennent pénibles. Même s’il n’est aucunement question de harcèlement, on ne peut agir dans le cadre professionnel comme dans le cadre strictement privé. Les influences sont multiples et les contraintes également. L’amour au bureau exige de la force L’amour au bureau peut en effet détruire une personnalité jeune ou expérimenté. Difficile de s’en méfier cependant tant les circonstances semblent généralement aller de soi, mais ensuite la situation change rapidement. Supporter le stress d’une relation secrète n’est pas facile, la pression est là, mais aussi l’excitation mâtinée de culpabilité, les moments d’abattement, de tristesse, de PHOTOS.COM chagrin, mais aussi d’attente, de passion, de moments cachés. Le fait est que les liaisons de ce type durent souvent plus longtemps que la moyenne parce que les circonstances sont contraires, et que l’adversité travaille en faveur de l’amour. Que cet amour survive ou pas, la femme doit être particulièrement solide pour supporter la situation. Si elle est mariée, elle aura évidemment plus de difficultés à garder la tête froide pour être à même de prendre des décisions cohérentes. A moins que le couple ne soit déjà mourant. Si c’est l’autre qui l’est, elle voudra à tout prix être la préférée et risque de se laisser dominer de façon exagérée. Et même dans le cas de deux célibataires, une décision par rapport à la situation professionnelle est souvent nécessaire pour que la liaison devienne vraiment supportable. L’expérience de ceux qui sont déjà passés par là est évidemment difficile à entendre lorsque l’aventure bat son plein. D’autant qu’elle est souvent trop intense pour que l’on souhaite voir au-delà. L’amour plonge tout un chacun dans un état second, excitant, qui donne envie que tout continue même au-delà de la raison. Se méfier de l’amour au bureau serait exagéré : nombreux sont les couples qui se sont formés durablement et qui ont su surmonter les obstacles. Mais nombreuses sont aussi les femmes qui se sont mises dans des situations impossibles pour des aventures ou liaisons finalement sans lendemain. La grande leçon serait donc : l’amour au bureau, OK, mais à condition de faire attention à soi et aux autres ! n I.N. A LIRE « Cupidon au travail » de Loïck Roche, Editions d’Organisation, 157 pages. FÉMININPSYCHO 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 124