Féminin Psycho n°64 sep/oct 2011
Féminin Psycho n°64 sep/oct 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°64 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 220) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : changer pour avancer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
ENQUÊTE EXPERT Pour Jung, le rêve ne peut s'expliquer, dans la plupart des cas, qu'à partir de lui-même, sans être réduit à des présupposés théoriques qui lui feraient dire autre chose que ce qu'il dit réellement. Dans cette optique, le rêve, produit de l'inconscient le plus profond qui cherche à se dévoiler, ne se comprend qu'à travers l'effort de l'âme à être reconnue. Quelques notions de base• Confusions & complexes La confusion entre la fonction paternelle du rêveur (le complexe père) et son père réel est un exemple parmi tant d'autres. La majorité des personnages des rêves sont des complexes, des composantes de la personnalité du rêveur, représentées par des personnes extérieures. Aussi l'interprétation des rêves conduit souvent à identifier des complexes, des personnifications de ce que nous ignorons de nous-même : > notre meilleur ami est en nousmême. > notre pire ennemi, si nous en rêvons, est également intérieur.• Passé & présent On explique souvent les rêves en les associant aux événements extérieurs 48 FÉMININPSYCHO « Rêves & cauchemars » Se souvenir de ses rêves• Les rêves récurrents Ces rêves fréquents et pénibles sont souvent attribués à un véritable matisme, récent ou ancien, ou encore à la crainte d’un événement fâcheux à trau- venir. Quand ils se répètent de nombreuses années après un accident ou un conflit armé, on pense que ces derniers en sont la cause... En pratique, le rêveur apprend beaucoup plus avec l'analyse du rêve sur le plan du sujet, et avec le sens abstrait des rêves d'accident, de guerre ou de maladie. > Rêves d'accidents : le rêveur se conduit mal ! Son comportement n'est pas correct, il conduit mal sa vie ou se laisse conduire par des pulsions mauvaises. > Rêves de guerre : le rêveur est en état de guerre intérieure ! Il est en conflit avec lui-même. Sa personnalité est dissociée, et son moi conscient s'oppose à son inconscient. > Rêve de maladie : c'est surtout le psychisme qui est malade, surtout si le rêveur est en bonne santé. Le traumatisme décrit par le rêve représente symboliquement la situation actuelle. On peut alors aider le rêveur et il se libère de son passé. Voici quelques conseils de Tony Crisp destinés à tous ceux qui ne se souviennent jamais de leurs rêves : 1. Lorsque vous vous réveillez, quelques minutes : peutêtre réussirez-vous à évitez de bouger ou remuez le moins possible. Un seul mouvement, par exemple un étirement, peut produire une sensation qui, en devenant consciente, va faire fondre votre rêve comme neige au soleil. 2. Interrogez-vous sur ce dont vous avez rêvé sans toutefois y accorder trop d’importance. Posez-vous la question comme un pêcheur à la ligne qui laisse flotter son hameçon. Attendez « attraper » un rêve dans les profondeurs obscures de votre inconscient ? 3. Stimulez votre intérêt pour les rêves en lisant des ouvrages sur le sujet. Recherchez notamment ceux qui comportent des interprétations. 4. Ne vous découragez pas si vous n’obtenez pas de résultats immédiats. Ce n’est qu’une question de temps et d’apprentissage ! ou anciens qui leurs ressemblent. On croit comprendre ainsi, sans aucun effort, les rêves récurrents angoissants, les cauchemars, les rêves d'accidents : > Le rêve est regardé sur le plan de l'objet, il n'est pas interprété. > Le rêve est privé de signification et d'utilité, il n'est plus qu'un incident gênant que l'on cherche à faire disparaître. > Le rêveur reste prisonnier de son passé. L'analyse attentive de tels rêves montre que le système psychique réagit presque toujours à une situation actuelle, même s'il évoque des faits anciens, réels et dramatiques. Le passé n'a pas tant d'importance et les rêves restent porteurs d'un message, ils ont une utilité immédiate : > Le rêve doit être analysé sur le plan du sujet : MOI - ICI - MAINTENANT. > Le rêve doit être interprété, même s'il mentionne un fait ancien. La pratique quotidienne démontre la valeur de cette attitude : > Ces rêves se transforment et disparaissent. > Les rêves suivants confirment une libération et une progression du rêveur. PHOTOS.COM > Le rêveur est soulagé, son sommeil s'améliore et parfois aussi son état de santé.• L’enfant intérieur Il existe des rêves angoissants qui mettent terriblement mal à l'aise, par exemple : Le rêveur voit un enfant qui tombe à l’eau, ou qui est tombé et demande PHOTOS.COM
Bon à savoir On rêve presque toujours de SOI ET AU PRESENT. de l’aide. Parfois cet enfant est déjà mort et le rêveur, terrifié, découvre le cadavre. L’enfant est celui du rêveur, ou celui d’amis, ou encore un enfant inconnu... Ces rêves négatifs sont souvent expliqués comme l'écho de traumatismes de l’enfance, une peur de l’eau, une initiation brutale à la natation ou encore une pulsion de mort... Ces analyses débarrassent rarement le rêveur de ses angoisses, de ses rêves et de ses cauchemars. Analysés sur le plan du sujet, ils deviennent cohérents et utiles. Le passé du rêveur a beaucoup moins d'importance que son présent, ici et maintenant : > Dans chaque être humain, il existe un esprit d’enfance et d’innocence que Saint-Exupéry décrit dans son livre « Le Petit Prince ». > Toute une génération est concernée par ce problème, et plus précisément toutes les personnes dont la simplicité et la spontanéité sont submergées par des préoccupations d’adultes : l’argent, l’ambition, le sexe, la vie matérielle... > Dans ces rêves, le rêveur et l’enfant sont une seule et même personne. Le « Petit Prince » caché au cœur de chaque être humain, l'enfant intérieur est en danger de mort. On peut alors assurer au rêveur, assailli par ces images morbides, qu’elles vont disparaître s'il libère l'esprit d'enfance qui étouffe et crève au fond de lui... Quand un enfant meurt dans nos rêves, c'est la partie enfant de notre être qui meurt.• La meilleure amie Un rêve tout simple, une jeune femme rêve qu'elle se dispute avec sa meilleure amie. Le rêve est très banal. Pour cette jeune femme, il est d'autant plus étrange qu'elle n'a aucune raison de se disputer avec son amie. Faut-il y voir la preuve de pulsions agressives refoulées et inconsciente ? Freud aurait affirmé que cette femme souhaitait inconsciemment la mort de son amie. Sur le plan du sujet, l'interprétation devient vraiment utile : > L'amie est un aspect de la personnalité de la rêveuse elle-même, et le conflit est intérieur. > Définir la fonction amie : Selon la rêveuse, il s'agit d'une personne « toujours bien disposée et prête à rendre service ! » > Interpréter le rêve : La rêveuse est en conflit avec l'aspect serviable et bienveillant de son propre caractère. La rêveuse confirme alors qu'elle croit que certaines personnes profitaient d'elle et que cela a assez duré. Elle a décidé de ne plus se laisser faire ! Le rêve réagit à cette attitude négative et l'invite à rester attentionnée, même si parfois on profite de sa gentillesse. A vous maintenant de noter le plus précisément possible tous vos rêves et de chercher à les interpréter. Peutêtre apprendrez-vous à mieux vous connaître ? n J.B. PHOTOS.COM Les rêves et leurs symboles• La lune Féminité, inconscient, audelà : Evocation du monde féminin et de la fécondité.• L’avion Changement, risques, occasions à saisir : Un rêve d’avion ne signifie pas que vous êtes en danger, mais que vous redoutez de l’être ! • La noyade Anxiété, engloutissement, sentiments : Vous vous sentez menacé ou vous craignez de perdre à tout jamais une partie de vousmême…• Le cheval Energie, besoins, peurs : L’expression de nos sentiments profonds, ce qui nous effraie ou ce qui nous attire.• Le lit Repos, intimité, vie relationnelle : L’évocation du plaisir sexuel notamment et de la vie avec les autres.• L’œil Perception, sentiments, intimité : Sentiments très forts, angoisse cachée et parfois quête de soi ou d’une connaissance sacrée.• Le livre Sagesse, communication, connaissance : Le sujet du livre donne généralement la clef du rêve.• L’argent Energie, motivation, lutte : Tous les moyens dont vous disposez ou que vous mettez en œuvre pour atteindre vos objectifs.• Le feu Passion, purification, renouveau : Il exprime une grande passion ou la colère, parfois une reconstruction.• L’eau Emotions, créativité, purification : Trouble, limpide, stagnante, agitée, menaçante, paisible ? A chaque caractéristique correspond votre état d’esprit spécifique.• Bleu Sentiments, passé, intuition : Couleur souvent associée à des sentiments élevés ou religieux. FÉMININPSYCHO 49 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 64 sep/oct 2011 Page 124