Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°63 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61,9 Mo

  • Dans ce numéro : s'aimer soi-même.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
MOI & LA VIE « Les gens ne sont pas forcément prêts à recevoir ceux qu’ils vont trouver. Beaucoup de femmes cherchent le prince charmant, mais pas un homme, un vrai ! », confirme Sophie de Saint-Péreuse, déléguée générale adjointe des CPM. « Les déceptions sont souvent liées à une demande non réaliste. Si l’attente est hyperformatée, quelle place laisse-t-on à l’autre ? s’interroge-t elle. On n’est pas dans la vraie vie. » La démarche est susceptible de créer des déceptions. Et Nathalie Lacune d’ajouter : « Accepter la surprise, l’altérité, l’inattendu implique aussi de ne pas se cacher éternellement derrière son identité virtuelle, pour aller vers l’autre réellement. Un pas difficile à franchir pour beaucoup. » Ce que souligne Xavier Lacroix : « La rencontre au sens plein implique une présence, un face-à-face, une incarnation. Si le corps n’est pas là, il manque quelque chose d’important. » Rencontres virtuelles à long terme ? 90 FÉMININPSYCHO EXPERT Rencontres sur Internet : 12 pièges à éviter ! • On évite le syndrome du Prince Charmant• On se méfie des miroirs aux alouettes• On demande plusieurs photos• On évite les hommes mariés• On se prépare à rencontrer bien pire que dans la vraie vie• On passe entre les mailles du filet• On protège son intimité• On ne crée pas de beaux mirages• On évite les conclusions trop hâtives• On ne croit que ce qu'on voit...• On se méfie des grandes déclarations• On ne se désinscrit pas à la moindre déception PASCAL LARDELLIER, sociologue et auteur de « Le Cœur net, célibat et amours sur le web ». « Pour trouver l’amour, celui d’un soir ou avec un grand A, le site de rencontre est une arme de plus dans l’arsenal des célibataires. » Ceci étant dit et une récente étude le confirme : les couples les plus satisfaits de leur vie amoureuse sont ceux qui se sont rencontrés sur Internet. 38 millions d’Allemands sont engagés dans des relations à long terme. Et parmi eux, les quelques 6,1 millions qui ont fait connaissance grâce à Internet peuvent s’estimer particulièrement chanceux. En effet, 84% des couples formés via le net sont satisfaits de leur vie de couple actuelle. Cela signifie que les couples qui se sont rencontrés grâce à quelques clics de souris sont dans la catégorie des plus heureux. En comparaison, seuls 77% des couples s’étant rencontrés grâce à des amis, en soirée ou au travail, se déclarent heureux. C’est ce qu’a révélé l’étude Parship 2009 « Célibataires et Couples », effectuée auprès d’un échantillon représentatif de la population, l’étude la plus importante jamais menée en Allemagne sur l’amour, le couple et les célibataires. « En tant que précurseur des rencontres par affinités sur Internet, nous avons joué un rôle majeur dans le bonheur de très nombreux couples en Allemagne », commente Peter F. Schmid, PDG de Parship GmbH. « Les résultats de cette étude sont très importants pour les psychologuescoachs de nos équipes d’experts internationaux ; cela contribue à les motiver pour améliorer chaque jour un peu plus les principes Parship et proposer à nos membres des partenaires toujours plus compatibles ». Pour Nathalie Lacube du journal La Croix : « Alors qu’il devient de plus en plus difficile de parler à son voisin, que les lieux d’appartenance ont du mal à rassembler et que les solidarités de proximité reculent, Internet offre souvent une deuxième chance à des gens que la vie a blessés, qui n’osent plus aller vers les autres, soit parce qu’ils manquent de temps pour cela, soit parce qu’ils n’ont plus l’âge de fréquenter des lieux de rencontre traditionnels. » Internet permet donc des rencontres « improbables » qui souvent n’auraient pas pu avoir lieu dans le circuit traditionnel. Et quand la vraie rencontre « physique » arrive, force est de constater qu’elle a autant de chance d’aboutir à un mariage qu’une autre… Réussir sa recherche sur Internet Dans la vie de tous les jours, il est rare de rencontrer le partenaire parfait rassemblant tous les critères idéals comme : homme brun, yeux verts, plus d'un mètre quatre-vingt, moins de 45 ans et cadre supérieur ! Alors qu'avec les sites Internet de rencontres, il est facile d’imposer de tels critères de recherche et s’attendre à ce que l’on trouve la personne de nos fantasmes. Sauf qu’il ne suffit pas de cocher les cases voulues pour trouver le compagnon rêvé. Les critères de recherche sont typiques aux sites d'annonces de rencontre. Cet outil à la fois utile et pratique permet à celui ou celle qui cherche l’élu de son cœur de trouver rapidement la liste des compagnons potentiels en éliminant ceux qui ne correspondent pas à son souhait. Toutefois, il est à noter qu’il est nécessaire d’avoir les pieds sur terre, d’être réaliste avant de remplir quoi que ce soit sur ces cases, si l’on espère réussir dans sa démarche. Ainsi, tout commence avec l’âge. S’il est prouvé que les hommes recherchent des
PHOTOS.COM compagnes plus jeunes, les femmes ont tendance à s’amouracher d’un compagnon dans leur tranche d’âge sans pour autant jeter leur dévolu sur un homme plus âgé. Cette incohérence de la demande constitue une impasse majeure dans la réussite des recherches amoureuses, notamment sur Internet. Ainsi, la règle d’or quand on remplit ces fiches de rencontre Internet, est d’accepter ce que l’on est, qu’il s’agisse de l’âge ou de la vie que l’on a, et de ne pas fantasmer sur la personne parfaite. Pratiquement, une femme de la soixantaine qui recherche un homme trop jeune pour elle est des plus courants, tout comme un homme de la cinquantaine qui pense accrocher une femme de la trentaine sans enfant ! Et même si la femme de la soixantaine se sent jeune et dynamique dans sa peau ou que l’homme de la cinquantaine détient une place importante dans son entreprise, cela n’affecte que très peu les réponses à leur demande de contact ! Par ailleurs, les critères de recherche liés au détail de l’apparence, comme la taille, la couleur des yeux et tant d’autres du même style, constituent également un piège dont il faut se méfier quand on remplit les demandes de rencontre amoureuse. Et pour cause, on peut passer à côté d'un partenaire quand on choisit des hommes mesurant par exemple entre 1m80 et 1m85. En effet, la personne qui est faite pour nous aurait pu mesurer 1m79 ou 1m86 ! Ainsi, avec ce critère au centimètre près, on pourrait passer à côté d'une belle histoire d’amour car cet homme ne serait simplement pas affiché sur la liste des partenaires potentiels ! Bien entendu, de tels préjudices pourraient se décliner aussi bien au masculin qu’au féminin. Par conséquent, l’important est d’élargir au maximum les critères de recherche si l’on souhaite réussir ses rencontres sur Internet. Un autre piège des critères de recherche d'une rencontre sur Internet repose sur la situation de famille des candidats. En effet, on mentionne souvent l’option « Avec ou sans enfants », laquelle empêche ou pousse les gens à s’engager dans une relation amoureuse. Or, en choisissant la formule « sans enfant », on peut de suite oublier un bon nombre de partenaires en puissance car il est évident qu’après un certain âge (plus de la trentaine), il n’est pas rare que des personnes intéressantes aient pu avoir des enfants lors d'une précédente union. Or, en acceptant une personne avec enfants, on peut s’attendre à être bien plus qu’un père (ou une mère) de substitution. Bien au contraire, les enfants d’un premier mariage pourraient être sources de découverte et de tendresse, que l’on n’aurait pas pu imaginer, d’autant plus que cela n’empêche pas au nouveau couple d’en faire de nouveaux ensemble. La donne a changé en 2011 et de nombreuses rencontres amoureuses se font aujourd’hui grâce aux sites de rencontres. S’il est évident que tous les membres de ces sites ne sont pas tous sérieux et ne recherchent pas tous « le Grand Amour », d’autres y croient fermement. Et si le hasard virtuel faisait bien les choses, après tout ? n I.N. (Sources : www.partnership.com) Les couples rencontrés sur Internet sont plus heureux Question : êtes-vous satisfaits de votre vie de couple ? Réponse : satisfait ou très satisfait Personnes ayant rencontré leur partenaire… 84% sur Internet 78% grâce à des amis 78% en soirée 75% au travail (Source : Etude Parship 2009 « Célibataires et Couples ». Echantillon : 1 488 personnes âgées de 18 à 65 ans) FÉMININPSYCHO 91 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 124