Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°63 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61,9 Mo

  • Dans ce numéro : s'aimer soi-même.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
ENQUÊTE PHOTOS.COM D.R. Pour 29% des Françaises, la confiance en soi constitue la principale qualité renforçant la féminité, devant l'allure et la bonne humeur. Bref, nous le savons toutes, être de bonne humeur nous rend plus agréables, plus épanouies, plus féminines et donc plus belles ! Le 58 FÉMININPSYCHO « Cultiver la bonne humeur » Humeur & féminité : un mystère ? L'humeur est une notion complexe à analyser tant par les caractéristiques qu'elle comporte que par la difficulté qu'on peut éprouver à la définir par rapport aux émotions, aux affects ou aux sentiments. Plusieurs courants de la psychologie ont tenté d'appréhender ce concept, certains dans une démarche épistémologique, d'autres à travers le modèle de la maladie maniaco-dépressive. On sait depuis toujours que les phénomènes hormonaux entraînent une instabilité de l’humeur chez les femmes. La météo aussi joue son rôle. Féminin Psycho a mené sa petite enquête. problème, c’est que notre humeur fluctue en fonction de nombreux éléments. Des liens entre humeur et santé Qu'est-ce que la bonne humeur ? Qu'est-ce que la santé ? Quels sont les liens entre ces notions ? Partant de ces questions, sociologues et psychologues abordent la notion de « psychosomatique », établissent une « carte » du fonctionnement de la bonne humeur et définissent la possibilité que nous avons de modifier notre humeur. A partir de ces données, ils développent la notion du
PHOTOS.COM D.R. pouvoir de l'esprit et expliquent les fonctions de la joie, en les abordant de manière effective, concrète, pratique, tout en démontrant la réalité de l'influence de la bonne humeur sur la santé. Forts de ces éléments basés sur la philosophie et la psychologie, ils ont su démontrer les composantes positives du psychisme ainsi que les conséquences pratiques et immédiates de la bonne humeur. De l’humeur des femmes… « Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté. Tout homme qui se laisse aller est triste… » En 1900, le savant Mœbius écrivait que : « La femme se présente pendant la plupart de sa vie comme un être abnorme…, tout en n’étant pas une véritable maladie, les menstruations et la grossesse troublent profondément l’équilibre mental et portent atteinte à la capacité de discernement et au sens juridique ». Pendant longtemps, on a donc pensé qu’il existait « un mal féminin, lié à la nature même de la femme, et dont l’hystérie serait la forme la plus complète ». Malgré le mépris avec lequel est traitée cette question, les débats entre psychiatres sont passionnés et font couler beaucoup d’encre dès la fin du 19 ème siècle. Charcot cherche les causes principales du côté du cerveau. De son côté, Icard prétend alors que le cycle menstruel est une cause majeure des troubles d’humeur chez la femme. Aujourd’hui, si le cerveau a été reconnu comme régulateur des cycles biologiques, on sait également que le rôle des hormones sexuelles et que les expériences émotionnelles sont déterminantes. Bref, les femmes ne sont pas plus « hystériques » que les hommes ; elles sont juste soumises à des variations hormonales qui influent sur leur humeur tout au long de leur vie. Ouf, nous voilà rassurées ! Quid des troubles de l’humeur Il existe cependant des troubles « psychologiques » de l’humeur qu’il faut savoir repérer chez les femmes comme chez les hommes. Les hormones n’expliquent pas tout ! • L’humeur dépressive L’euthymie désigne l’humeur « normale ». A contrario, l’humeur dépressive est caractérisée par un état de tristesse permanent et douloureux qui est différent du sentiment de cafard occasionnel. Elle n’est pas sensible aux stimuli de l’environnement et va envahir l’ensemble des champs de la vie quotidienne du sujet. Elle s’accompagne le plus souvent d’un sentiment d’anesthésie affective : le patient a perdu la capacité à ressentir des émotions. Cet état peut aller jusqu’à l’anhédonie qui est la perte de la capacité à éprouver du plaisir.• L’humeur expansive (euphorique) L’humeur expansive se caractérise par un sentiment de joie et de surestimation de soi, sans rapport évident avec les événements extérieurs, et ceci quelle que soit la situation dans laquelle se trouve le sujet. (Emile-Auguste Chartier, dit Alain) Ces deux types d’humeur caractérisent le syndrome dépressif pour la première et le syndrome maniaque pour la seconde. Ils vont s’accompagner pour le premier d’un ralentissement psychomoteur et pour le second d’un état d’agitation psychomotrice. Quand la météo influence l’humeur… La météo nous affecte-t-elle ? Est-ce que le temps peut influer sur notre comportement ? Plusieurs études ont été réalisées par des scientifiques, des sociologues mais aussi des psychologues afin d'analyser cette possible corrélation entre la météo et l'influence qu'elle pourrait avoir sur notre cerveau. En effet, le soleil nous apporte de la vitamine D à travers ses rayons ultraviolets. Celle-ci est indispensable pour notre organisme, car elle facilite l'absorption intestinale du calcium et du phosphore, et aide à la fixation du calcium sur les os lors de la croissance. Une carence en vitamine D peut entrainer des maladies chez l'enfant et l'adulte telles que le rachitisme, une augmentation des infections, des faiblesses musculaires et une augmentation de la fatigue. Une étude réalisée nous indique que les pays nordiques sont plus sujets aux dépressions nerveuses. Le soleil étant présent en hiver uniquement qu'une ou deux heures par jour, les changements d'humeurs sont plus conséquents et le nombre de suicides augmente considérablement à cette époque de l'année. Le désordre affectif saisonnier, appelé le blues d'hiver ou syndrome dépressif saisonnier, est un mal affectant les gens qui vivent dans l'hémisphère Nord. C'est au cours des mois où FÉMININPSYCHO 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 124