Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°63 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61,9 Mo

  • Dans ce numéro : s'aimer soi-même.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
LES HOMMES & MOI PHOTOS.COM Mariage ou pacs : ça change quoi ? En général, il y a deux types de réactions : soit le « septième ciel », soit la peur et le rejet. Le septième ciel Vous n’attendiez que cela ! Sans vouloir forcer les choses, le mariage c’est votre truc. Et probablement celui de votre mère. Parmi les accros au mariage, il y a celles qui sont influencées par leur éducation, celles qui rêvent de leurs épousailles depuis qu’elles ont dix ans et n’imaginent pas passer leur vie sans enfiler la fameuse robe blanche. Le rêve de la princesse, tout comme celui du prince charmant, ont la vie dure. Et après tout, pourquoi se priver de ce plaisir ? Même l’organisation casse-tête devient une 50 FÉMININPSYCHO vraie passion jusqu’au jour J qui passe toujours trop vite. Tout mais pas ça ! Non, non et non ! Décidément, vous auriez dû être plus claire et lui dire que l’officialisation n’était pas votre tasse de thé. Au contraire, pour vous, l’union devant M. le Maire est un véritable tue-l’amour. Contrairement aux couples homosexuels qui ont tout fait pour parvenir à bénéficier d’une reconnaissance officielle via le pacs, certaines ne souhaitent pas le moins du monde signer le moindre engagement. Une bague, pourquoi pas, symbole d’un amour mais sans aller jusqu’à l’alliance. Vous connaissez les statis- Vous voici en couple, ou presque ! Le partenaire sérieux, amoureux dont vous souhaitiez l’entrée dans votre vie s’est présenté il y a déjà plusieurs mois. La vie en couple est esquissée ou décidée, les projets de vacances se font à présent ensemble, les parents et beaux-parents sont connus de l’un et de l’autre, tout va donc pour le mieux. Mais voici qu’il vous parle mariage ou pacs…, une autre étape se profile, pas systématiquement bienvenue ! tiques par cœur : un ménage sur deux ou presque se termine en divorce, aussi pourquoi se compliquer la vie ? Mais c’est surtout l’aspect « couple établi » que rejettent les femmes de ce type. Quel type d’union pour une vie de famille ? Lorsque l’on envisage d’avoir des enfants, nombre de couples décident d’officialiser leur union. Souvent pour des raisons de facilité administrative, car à vrai dire, de nombreux critères ne changent pas que l’on soit mariés ou pas, à condition bien entendu que les deux membres du couple vivent effectivement dans la même résidence principale. PHOTOS.COM
Même en cas de séparation, les règles sont très similaires en ce qui concerne la garde des enfants, les pensions à verser, ainsi que les biens à partager ; le partage s’effectuant sur les biens acquis ensemble depuis que le couple est installé dans le même foyer. Certains biens peuvent effectivement avoir été achetés au nom de l’un ou de l’autre, mais sur les points importants comme la maison par exemple, cela se fait à livre ouvert. Le fait d’avoir des enfants crée donc des obligations automatiques que les alliances soient aux doigts des conjoints ou pas. Il existe pourtant certains éléments dont il faut être consciente en refusant un mariage, du moins pour faire un choix en toute connaissance de cause. Les vrais avantages du mariage et du pacs Ils sont essentiellement d’ordre financier, c’est la raison pour laquelle ces critères sont généralement pris en considération les années passant ou lorsque le besoin de sécurité devient évident. Une différence prise au hasard : pas de pension de reversion pour le conjoint non marié. A ce jour, les caisses de retraite ne versent une pension lors d’un décès qu’aux veuves mariées (le pacs ne donne pas ce droit). Difficile de se marier pour cette raison, mais mieux vaut quand même le savoir. Les avantages sociaux peuvent être minorés par rapport aux revenus du foyer une fois mariés, mais les impôts peuvent être plus intéressants à deux plutôt qu’à un… A vrai dire, se marier peut en effet être une affaire de gros sous, mais heureusement, la motivation principale n’est pas celleci, sauf dans des cas particuliers, où l’on recherche la protection d’un des deux en particulier. En termes financiers, il y a du positif et du négatif à vivre ensemble et à se marier ou se pacser. A vrai dire, à ce niveau, l’avantage qui saute aux yeux est celui que l’on entend dans la bouche des jeunes : un loyer au lieu de deux, ou un appartement à acheter au lieu de deux. Ensuite, la vie en communauté prévaut que l’on soit marié ou pas ; les enfants ne faisant que renforcer le lien et de ce fait les devoirs de part et d’autre. Mariage ou pacs : la fin de l’indépendance Les résistantes au mariage et au pacs sont généralement des férues de l’indépendance. Financière, professionnelle, les deux étant souvent liées, mais aussi en termes de mode de vie. Envie de poursuivre sa vie amicale sans laisser tomber ses meilleures amies, envie de garder la possibilité de s’échapper sans contrainte et de quitter l’autre librement. Cela cache parfois une peur de s’engager véritablement, une incertitude quant à l’avenir de cet amour, ou une sorte de crainte superstitieuse de tout gâcher. Parfois, c’est aussi le fruit de l’expérience suite à une séparation. Mais il arrive aussi que cela soit une question de principe, qui ne pose à vrai dire aucun problème à partir du moment où le conjoint est dans les mêmes dispositions. Sinon, cela risque de provoquer un conflit assez rapidement. Une relation qui change Il arrive cependant qu’au-delà de l’envie de se marier ou pas, l’union vienne ensuite changer quelque peu la relation. La tentation existe en effet de modifier son attitude suite à l’impression de sécurité que représente le passage devant un officier ministériel. Se relâcher un peu côté « L'amour, même en dehors du mariage, est toujours moral ; un mariage sans amour est toujours immoral. » (Ellen Kay) séduction et faire moins d’efforts sont évidemment des grands classiques. De même, il est courant que l’un ou l’autre prenne du poids après l'installation à deux. Il faut donc savoir rester vigilant ! La tentation est grande également pour l’homme de considérer que l’autre lui appartient plus ou moins. Attention danger… A contrario, cette sécurisation de la relation permet également de baisser un peu la garde et de pouvoir être plus détendu, plus ouvert au contraire sur l’autre, en sentant que la relation est réellement bien ancrée et ce, de façon mutuelle. Nous sommes nombreuses à avoir besoin de cette réassurance pour pouvoir avancer dans la vie. Une force qui peut parfois se transformer en faiblesse si la rupture intervient. Mais après tout, on ne se marie pas en pensant à cela ! Les personnes qui se marient le font en sachant de façon parfois inconsciente qu’elles vont mieux vivre en étant dans cette optique de stabilité. L’indépendance est en effet une responsabilisation supplémentaire au fil du temps, poids qui peut être pesant si l’on ne peut compter véritablement sur un partenaire. Mais la grande révolution dans la vie de couple aujourd’hui n’est plus le fait de se marier ou pas. La preuve en est que les hommes et les femmes changent d’avis au cours de leur vie. Ils refusent de s’engager pendant des années pour ensuite convoler à un âge souvent avancé, pendant que d’autres refusent de passer par un second mariage une fois l’expérience vécue. Non, la grande révolution dans la vie de couple est celle où l’on cesse d’être un couple pour devenir une famille. Marié ou pas, le changement est certain ! n E.B. FÉMININPSYCHO 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 124