Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°63 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61,9 Mo

  • Dans ce numéro : s'aimer soi-même.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
PHOTOS.COM D.R. PSY•QUO•TIDIEN L’été serait la saison de l’amour ! Pourtant, la plupart des animaux terrestres sont plutôt saisis par le démon de l’amour au printemps. Où se situe donc la vérité ? Et vous, Mesdames, qu’en pensez-vous ? L’été permet-il de retrouver une nouvelle sexualité plus épanouie et plus détendue ? Voici quelques éléments de réponse. Si l’été est bel et bien la saison des amours, un indice pourrait nous mettre sur la voie : les pics de naissances. En réalité, oui et non. Jusque dans le milieu des années 70, les études statistiques relevaient bien un pic printanier qui indiquait effectivement que les vacances avaient porté leurs fruits. Au fil des années cependant, cette saisonnalité s’est déplacée dans le temps pour s’installer en juillet, pour finalement s’effacer totalement pour ne garder qu’un pic en septembre. La réponse qui est donnée par les spécialistes et qui semble la plus plausible est que les femmes conçoivent plus tard que dans les années 70, leur 40 FÉMININPSYCHO « Femmes, vacances & sexualité » La saison de l'amour ! fertilité est en baisse globalement ce qui a entraîné un allongement du délai entre l’arrêt de la contraception et le début de la grossesse. De ce fait, les naissances ont tendance naturellement à s’étaler dans l’année. Les couples planifient souvent l’arrêt de la contraception, l’enfant étant aujourd’hui un projet. Or, dans plus de 40% des cas, l’arrêt se fait justement l’été pour un bébé de printemps. Mais la planification ne fonctionne pas toujours comme on l’a désirée. A noter cependant un fait curieux : chez les membres du corps enseignant, on retrouve bel et bien une période de naissances accrue au printemps, et moins en été. Plus prévoyants, les professeurs ? L’été resterait donc bel et bien une saison fertile en matière de rapports. A une exception près : la canicule. Trop de chaleur nuit aux ardeurs et aux transports amoureux semblet-il ! Autre indice de poids : une étude de Tripadvisor révèle que les Français, hommes et femmes, sont plus proches de leur conjoint, plus enclins à avoir des rapports sexuels en été et en période de vacances, avec leur partenaire ou pas d’ailleurs ! « Sea, sex and sun » Nous connaissons la chanson. Que se passe-t-il donc qui nous donne tant envie de sexe ? En premier lieu, une nouvelle disponibilité qui procure une insouciance PHOTOS.COM D.R.
bien souvent oubliée. Notre psychisme a besoin de retrouver un environnement favorable pour l’amour. Nous le savons bien, difficile de se sentir à l’aise si l’on doit avoir une nuit agitée lorsque les enfants sont près de nous ou derrière une cloison qui nous paraît bien mince. L’été, tout est plus simple. Les enfants sont souvent ailleurs, et quand ils sont avec la famille, les vacances sont là pour que les parents puissent faire l’amour quand bon leur semble et non pas uniquement à des horaires bien précis. Une nouvelle liberté qui se savoure. Le fait que le stress diminue constitue un facteur essentiel qui favorise l’amour. L’érotisme a besoin de temps et d’un peu de calme pour pouvoir véritablement s’exprimer. Autre élément qui joue en faveur d’un regain de sexualité : le corps est plus dénudé, ce qui envoie des signes non équivoques à destination de l’autre sexe. Nombreux sont les hommes qui apprécient cette saison qui dévoile jambes et poitrine. Quant à nous, nous sommes généralement satisfaites de pouvoir mettre en avant certains avantages et envoyer quelques messages non subliminaux à nos partenaires ! Le temps des rencontres Si l’été est aussi la saison des amours, c’est aussi parce que nous sommes plus à même de rencontrer de nouveaux partenaires. Plus de temps pour le faire, des rencontres plus aisées, l’envie de séduire, même pour une aventure ou plus si affinités… Les circonstances aident à cette prédisposition : les vacances nous donnent du temps, et si l’on travaille, de nombreux hommes sont seuls chez eux en attendant de rejoindre leur famille ou leurs enfants pour la moitié des congés scolaires. Les aventures d’été sont plutôt bonnes pour le moral et permettent parfois de restaurer une image de soi quelque peu défaillante. La fatigue s’éloigne, moins ou pas de travail, le désir renaît, une preuve de vitalité essentielle s’exprime en fait via notre libido. Lorsqu’une femme décide de séduire et voit le désir s’éveiller chez l’autre, notre envie relève quasiment de l’instinct de conservation, si ce n’est que nous ne sommes pas toujours dans l’attente de vouloir procréer, loin de là. Une attitude plus « relax » qui permet aussi de réécouter des musiques que l’on aime, de mettre sur pied des projets entre copines pour passer une soirée entre filles… Une pause indispensable Du point de vue physique, l’été et ce relâchement sont ressentis par tout le corps comme un besoin primaire. Il n’est d’ailleurs pas rare de se sentir plutôt mal les premiers jours de chaleur, ou de vacances, car il faut que le temps fasse son effet, que nous puissions nous habituer à ce changement de rythme. C’est le moment où l’on se sent parfois la plus fatiguée, où l’on contracte un rhume. Rien que de très normal, tout rentre dans l’ordre rapidement après quelques jours. D’un point de vue psychologique, il n’est pas si facile de ne plus avoir d’horaires, de ne plus culpabiliser, car l’hyperactivité est aussi parfois une addiction. Les pédopsychiatres insistent sur le fait qu’il faut parfois laisser les enfants s’ennuyer et ne pas les bombarder d’activités. Cela permet de stimuler leur imagination. Chez les adultes aussi, l’ennui est certainement inhabituel et peut être engendré par une première période « Vacances j'oublie tout Plus rien à faire du tout J'm'envoie en l'air ça c'est super Folie légère ! Vacances j'oublie tout Plus rien à faire du tout J'm'envoie en l'air ça c'est super Folie légère C'est fou ! » A LIRE (Elégance) d’inactivité. Un bon moyen de se poser des questions inhabituelles, de reprendre goût aux petits bonheurs qui passent inaperçus et de reprendre pied dans un quotidien différent. La sexualité fait partie de notre vie et l’été est l’occasion de la réveiller si elle était quelque peu endormie. De plus, c’est une activité favorable pour la santé ! Les médecins savent aujourd’hui que certains préceptes de la médecine chinoise sont vrais : les ovaires et les testicules sont le réservoir de l’énergie vitale. Faire circuler cette énergie en pratiquant l’amour permet donc de régénérer notre être. Une activité sexuelle régulière est considérée aujourd’hui comme faisant partie d’un mode de vie permettant de garder une bonne santé. Notre cerveau participe activement à ce bien-être par la sécrétion de molécules ayant une influence positive sur notre humeur. Alors qu’attendons-nous pour profiter de l’été, à tous points de vue ? n A.F. « Aux origines de la sexualité humaine » de Gérard Zwang, éditions PUF. FÉMININPSYCHO 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 124